Guignol's Rock, rubrique du blog

Suite à la disparition de l'hebdomadaire (papier) Lyon Poche en 2011, notre chronique annonçant les concerts rock de la semaine s'est retrouvée sur ce blog, en reprenant
son titre original, "Guignol's rock" (parution sur le week-end…) avec des photos et une sélection de vidéos (à ouvrir en pop-up). Bonne lecture !

Merci à tous ceux qui veulent bien partager ces pages sur leurs réseaux, ou les mettre en lien sur leurs sites… // NB: Voir notre profil: Google+

Pour pouvoir ajouter un commentaire dessous, veillez à n'avoir qu'une seule chronique ouverte (en cliquant sur son titre en rose)

Des présentations différentes de nos pages (sur fond blanc !) en cliquant ici <<<

lundi 22 avril 2013

Guignol's Rock 2134 du 22 au 28-4-2013

This week: LYDIA LUNCH PUTAN CLUB, AN PIERLÉ & MESPARROW, WILLY MOON, RAMMSTEIN, AXEL BAUER, PINK MARTINI, TED MILTON, GOOD ROCKIN' TONIGHT, AMENRA, WIDOWSPEAK, BENGALE, VERONICA FALLS, PUBLIC ENEMY… +NEWS à suivre…
Willy MOON, au Marché Gare ce 23-4…

Voyons ensemble quelles sont les réjouissances sonores qui nous sont proposées "en live" (comme ils disent) en cette 17e semaine de l'An 2013…

 "Poétesse fulminée"  
Lydia Lunch joint le geste à la Parole…
22-4: Mmmh, on commence avec au Sonic ce Lundi cette grande pécheresse nommée Lydia Lunch (on ne va pas vous re-raconter ici toutes ses turpitudes passées…), qui après des expériences comme "Big Sexy Noise" (jugez vous-même…) qui l'avaient amenée vers nous dernièrement, est passée à d'autres aventures en s'acoquinant avec un certain François R. Cambuzat, alias François Rouge (ça en dit long…) dont tous les projets actuels semblent se nommer Putan Club (sans commentaires). Il est donc le guitariste de ce projet "toulousain" (si l'on veut. Il semble que Mme Lunch vive aujourd'hui à Barcelone, d'où ce rapprochement sans doute) dont on n'ose à peine vous livrer une partie du communiqué…: « Anti-commercial, anti-rock’n’roll, suprêmement mal élevé et divinement raffiné, le Lydia Lunch’s Putan Club est le nouveau projet d’une des artistes majeure du XXIe siècle, poétesse fulminée, violente écrivaine adulée par la nouvelle vague des dissacratori-profanateurs américains, chanteuse hors pair à la carrière sulfureusement rougeoyante, outre qu’impériale fouteuse-de-merde : Lydia Lunch. Propulsé par le Putan Club, une cellule de résistance artistique subtilement iconoclaste, combo armé d’une implacable inter-action entre peinture, arts graphiques et commentaires musicaux résolument outrecuidants, le Lydia Lunch’s Putan Club fut tout d’abord une création voulue et mise en place par le Théâtre Garonne, scène européenne de Toulouse, en mars 2012, puis un vrai groupe d’intervention artistique. Car ceci n’est pas un spectacle, ni une lecture, ni un concert : c’est un viol, un gang bang, une immersion totale –cœur, yeux, oreilles– dans la malséance, et son incroyable beauté. La poésie appliquée à la vie immédiate, sans fleurs ni effets de style, à sa violence, ses excès, ses religions, ses politiques, du sexe aux drogues et ce jusqu’à la mort. Implacablement, impitoyablement et souverainement. Une sincère expérience d’amour extrêmement féroce et sauvage…».

PopUpVIDEO BIG SEXY NOISE - Ballin the Jack 
PopUpVIDEO Lydia LUNCH's Putan Club ✩ Death is just a Shadow live @ la Dynamo de Pantin 2012
PopUpVIDEO Lydia Lunch's Putan Club - Don't pressure a man with the knife 

An Pierlé 
 La moineau fait cui cui cui (QI QI QI…?) 
Ooops, on va changer de ton… Autre chanteuse en ce Lundi côté Épicerie avec le retour de la belge An Pierlé, en 'solo piano' cette fois. On laisse Les Inrocks vous parler de son nouvel album…: « Strange Days est pour la musicienne belge An Pierlé l’album du retour à la sobriété. Sans son groupe de scène White Velvet, elle revient seule au piano, armée d’une douzaine de ballades mélancoliques, aux soyeux arrangements de cordes. L’album oscille ainsi entre instants trop secs (The House of Sleep) et parenthèses enchanteresses (Strange Days, Winds ou Solid Rain, qu’elle chante comme une funambule). Au coeur du disque trône une éclatante reprise de Such a Shame de Talk Talk, qu’An Pierlé chante comme si elle avait tout appris chez Kate Bush…». Et, allez, on fait appel aux mêmes Inrocks pour quelques mots sur la Mesparrow de 1ère partie…: « Mesparrow, pour Ms Parrow, soit “Mlle Moineau”. Cui cui cui. Mais aussi : QI QI QI. Celui, élevé, d’une pop vraiment étrange, à la fois érudite et simpliste, cérébrale et animale. Mesparrow n’est jamais venue à la musique : la musique est venue à elle, l’a culbutée, sans lui laisser le choix. “Mon père jouait de la guitare, du piano, on dansait avec ma mère, on écoutait les Doors, les Beatles, Barbara ou du free-jazz en voiture… La musique a toujours été là, je n’ai pas eu mon mot à dire !” ».

PopUpVIDEO An Pierlé - "Such A Shame" (studio version)
PopUpVIDEO An Pierlé - Such a shame - Talk Talk's cover - by " Bruxelles Ma Belle " 1/3
PopUpVIDEO Mesparrow - The Symphony (Live)

 Mutant rock'n'roll 
23-4: Mardi au Marché Gare, le premier concert lyonnais de Willy Moon (et sans doute pas le dernier). Willy Moon, vous l'avez peut-être aperçu récemment sur votre poste avec ses deux cool musiciennes (guitariste et batteuse) si vous avez vu Taratata. On va carrément faire appel au Monde pour vous parler de lui…: « Cheveux gominés, impeccable costume de crooner fifties... Willy Moon est pourtant plus qu'un simple concurrent de la course aux sensations vintage à laquelle se livre une grande partie de la scène soul, rock et pop. Si ce Néo-Zélandais de 23 ans ne cache rien de son goût pour le swing, le doo-wop ou le rock'n'roll des origines, c'est plus en mutant qu'en puriste que William Sinclair, de son vrai nom, bricole avec la nostalgie. (…) …
Réfugié dans la bohème fêtarde de Berlin, c'est en Allemagne qu'il s'inventera le personnage de Willy Moon. Repéré, il y a deux ans [et notamment par Jack White, ndsd], grâce à un titre, I Wanna Be Your Man [aux accents très bo-diddley-iens, ndsd], posté sur My Space, il publie aujourd'hui son premier album, Here's Willy Moon. A l'instar du tube, Yeah Yeah (illustration d'une pub Apple) télescopant bruyamment chœurs samplés, beat mastoc et élégance rétro, ce disque convoque look Rat Pack et laptop, années 1950 et génération hip-hop…». Avec The Family Rain en ouverture, trois jeunes frères (d'où le nom) de Bath (England) qui n'hésitent pas à s'exhiber sur Facebook avec un panneau taggé de notre bonne ville…
[PS: Petit compte-rendu de ce concert plus bas sur la page…]
PopUpVIDEO Willy Moon - I Wanna Be Your Man
PopUpVIDEO Willy Moon - My Girl
PopUpVIDEO The Family Rain - Carnival 

 Peaux de serpents et cocktails euphorisants 
24-4: Mercredi, le retour de Axel Bauer c'est au Kao, retour avec un album bien sûr, nommé "Peaux de Serpent" et sur lequel on peut croiser Jean-Louis Aubert en invité. Et avec pour l'écriture des participations de Brigitte Fontaine, Gérard Manset… (Oui, excusez du peu…).
PopUpVIDEO Axel Bauer Souviens-toi clip officiel
PopUpVIDEO Axel Bauer "L'enfer" - Acoustic / TV5MONDE

Autre genre à l'Amphi 3000 avec l'orchestre américain (de Portland, Oregon) Pink Martini…: « Au carrefour d'un orchestre de danse cubaine des années 30, d'un ensemble de musique de chambre et de l'ambiance d'un film noir japonais on découvre l'univers du groupe Pink Martini : un cocktail euphorisant ! »
PopUpVIDEO Pink Martini (with singer China Forbes) - Sympathique

Rammstein
 Nouvelle dureté…?
Mercredi encore, le retour des épouvantables Rammstein à la Halle… Wikipedia nous apprend au passage (eh non, on n'était pas bien conscient de ça…) qu'ils sont les représentants les plus connus de "La Neue Deutsche Härte" (littéralement: Nouvelle dureté allemande) "un sous-genre de la musique de rock établi à travers les années 1990 en Allemagne et popularisé depuis 1995, suite à la sortie du premier album de Rammstein"… Ah bon, intéressant, non ? Autres représentants du genre : Oomph!, Megaherz, etc. Mais le fan lambda du groupe se soucie-t-il de tout ça ? On en doute. Sur le site francophone rammsteinworld.com, on trouve plutôt la setlist de cette nouvelle tournée et autres détails scénique…: "Si la scène reprend essentiellement celle du MIG Tour, de nombreux éléments ont été modifiés, comme les rideaux, le gros ventilateur qui laisse place à une croix lumineuse gigantesque se déployant au fil du concert, un chariot élévateur au sommet duquel a lieu la mise en scène de Bück dich, ou de nouvelles guitares lance-flammes.  Quelques grosses surprises à la clé, comme une version Piano de Mein Herz brennt très convaincante, une entrée en scène de Till par les airs à la manière du Live aus Berlin, ou encore des costumes décalés à l'image de la veste en fourrure rose de Till, qui s'est d'ailleurs teint en blond ! »…

PopUpVIDEO Rammstein - Mein Land 
PopUpVIDEO Rammstein Mein Herz brennt

 L'esprit miltonien…
25-4: Pour Jeudi, on signale le passage de Ted Milton au Sonic…: « Lorsqu’il ne joue pas avec Blurt, Ted Milton, le “BLURT fondateur” et depuis plus de 25 ans l’un des plus révérés et acclamés pourvoyeurs de la contre-culture contemporaine, clame et scande ses odes accompagné par des musiciens invités venant de divers horizons. Des chansons dans l’esprit “miltonien”, absurdes, cyniques, habitées et interprétées avec la puissance habituelle de Ted, et cette voix, toujours aussi caverneuse, rocailleuse et prenante.… un vrai plaisir. Sur scène, Ted sera accompagné de Sam Britton, électronicien acclamé, membre du groupe Icarus, ayant sorti des disques sur des labels tels que Domino ou Leaf ».
PopUpVIDEO 'Odes' by Ted Milton and Sam Britton

 Rockabilly forever 
Dans un tout autre registre, le "good old Rock'n'roll forever", Jeudi ce sera aussi le début du fameux festival "Good Rockin' Tonight" à Attignat près de Bourg. Un festival de quatre jours avec une ribambelle de noms pour contenter nos vieux alligators qui auront souvent traversé la France pour apprécier des vétérans comme Ray Campi ou Johnny Powers ou de plus jeunes adeptes du rockabilly comme Jimmie Lee Maslon
PopUpVIDEO Blue Monday « Good Rockin' Tonight » teaser 
PopUpVIDEO Ray Campi - Rockabilly Man (written by Rip Masters)
PopUpVIDEO Jimmie Lee Maslon- Your Wildcat Ways 
PopUpVIDEO Johnny Powers Rockabilly - Documentary Trailer # 2

 Drapé de noirceur…
26-4: Vendredi, on revient à Feyzin pour un concert sombre et post-hardcore avec AmenRa et Agathe Max…: « AMENRA (Belgique) Cheminant dans le monde des musiques lourdes en offrant des albums singulièrement radicaux et des concerts habités, Amenra est passé en quelques années du statut d’élève studieux du triumvirat Neurosis / Isis / Cult Of Luna à celui de groupe incontournable de la scène post-hardcore signé sur le prestigieux label Neurot.
AGATHE MAX (Lyon) S’appropriant un univers à la fois enchanteur et drapé de noirceur, Agathe Max a su développer toute une gamme de textures sonores aussi originales que mélodieuses, engendrant des morceaux non conventionnels et magnétiques. Elle vient de sortir son deuxième album, "Dangerous Days"» (On vous avait parlé de cette sortie d'album en Février dernier…). 

PopUpVIDEO Amenra - The Pain it is Shapeless Live in Belgium
PopUpVIDEO Agathe Max - Glaces 

Bengale, pop colorée
 Pop atmosphères…
Vendredi aussi, au Sonic le couple de Brooklyn nommé Widowspeak, avec la chanteuse-guitariste Molly Hamilton et le guitariste Robert Earl Thomas. Leur musique visiterait des contrées inexplorées entre Ennio Morricone, les Cowboy Junkies et Neil Young… Deuxième et dernier album "Almanac" sur le label Captured Tracks sorti en Novembre 2012. Voyez ci-dessous leur vidéo en noir et blanc… Avec la pop de Bengale (en français dans ses textes) en 1ère partie. Des bordelais qui connaissent un certain succès avec leur EP "Dernier Tramway" et qui sont en train d'enregistrer leur premier album, pop tendance hip hop disent-ils…
PopUpVIDEO Widowspeak "In The Pines" Live - Sideshow Alley à NYC
PopUpVIDEO Widowspeak - "Locusts" (Official Music Video)
PopUpVIDEO BENGALE - Dernier Tramway (clip officiel)

Les Veronica Falls couchent tout habillés… (Ph: Emma Swann / DIY)
 Nouveaux thés from London…
27-4: Et on reste au Sonic d'ailleurs avec le lendemain le groupe londonien Veronica Falls… "formé à Londres en 2009 par Roxanne Clifford et Patrick Doyle, tous deux originaires de Glasgow et jouant précédemment ensemble dans le groupe Sexy Kids". Veronica Falls dont le second album "Waiting for something to happen" est sorti en Février. Sur Soundofviolence.net on en dit…: « Deux ans après, les voilà de retour avec treize nouvelles chansons qui raviront tous les cœurs. Le tout premier titre de l’album, Tell Me, annonce la couleur. La légèreté est au rendez-vous, avec des mélodies qui charment tant par leur profonde délicatesse que par leur énergie. Waiting For Something To Happen est une bouffée de bonne humeur et de pop ensoleillée, à écouter à tout moment de la journée, aussi bien un après-midi autour d’une tasse de thé qu’en soirée avec des amis. Les refrains accrocheurs nous trottent dans la tête, on aurait presque envie de les chanter à tue-tête. C’est le cas de Teenage, titre accrocheur dont on ne se lasse pas et de Waiting For Something To Happen qui résonne comme un cri d’amour ». 
Et le nouvel opus de Mazes, qui jouera en ouverture, est sorti à peu près en même temps, et le même Soundofviolence disait…: « Mazes, clique de gamins géniaux à la musique délicieusement régressive, ont mûri comme des tomates Burbank en plein soleil (californien, le soleil). Que les fans de A Thousand Heys [ndsd: leur précédent opus, très acclamé] se rassurent néanmoins, les hormones de nos quatre anglais n’ont pas dit leur dernier mot : émaillé de fragments d’été et de candeur toute adolescente, Ores & Minerals est simplement la preuve que tout système évolue, que Mazes savent être plus qu’une bête machine à tubes. On n’en doutait pas un seul instant ».
PopUpVIDEO Veronica Falls - Full Performance (Live on KEXP, March 2012)
PopUpVIDEO Veronica Falls - "Waiting for Something to Happen" 
PopUpVIDEO Veronica Falls - "Teenage" 
PopUpVIDEO MAZES- SKULKING 

Public Enemy
 Ennemi public, fusillade et revolver… 
28-4: On termine la semaine avec Dimanche ce concert "décalé" du festival L'Original qui nous ramènera le groupe légendaire Public Enemy (qui sera aussi au Printemps de Bourges et c'est là qu'on a trouvé ces lignes…) « La rage, la conscience, la virtuosité, rien n'a changé. Trente ans après la création de PE, Chuck D, Flavor Flav, Terminator X et Professor Griff savent qu'ils n'ont pas seulement changé le rap, mais aussi la société américaine. Et ils poursuivent la route ouverte par leurs titres de légende (Don't Believe the Hype, Fight the Power, Party for Your Right to Fight…) avec leur nouvel album, The Evil Empire of Everything ». Avant eux Kery James, dont le nouvel album est prévu pour le 13 Mai, après son "92.2012" qui l'an passé retraçait ses vingt ans de carrière. Et encore avant La Fusillade et Revolver, ça rigole pas…!

PopUpVIDEO Public Enemy - Security Of The First World (Live)
PopUpVIDEO Kery James - Constat Amer 

Stevie D.




GUIGNOL'SNEWS
(À SUIVRE)


Ci-dessous un lien pour écouter le nouveau IGGY & THE STOOGES "READY TO DIE"… (sortie le 6-5-13)



Mini live report:

Willy Moon + The Family Rain (Marché Gare le 23-4-13)



Encore un concert de Génération Spontanée qu'il ne fallait pas rater ! (On pense au récent La Femme + Granville au Kao, autre belle réussite). On s'aperçoit bien vite que The Family Rain constitue une première partie de choix : le trio de Bath possède une formule extrêmement efficace et bien rôdée malgré leur jeune âge. C'est le bassiste qui chante, il est le jumeau du batteur, le guitariste étant le 3e de la fratrie. Et leur rock fait en sorte de ne jamais vous lâcher une minute… On a l'entracte pour souffler. 
Willy Moon a sans doute moins de métier, mais il ne manque pas d'idées, donnant une nouvelle vie à des riffs bien élémentaires pour un rock fort théâtral, dans une certaine descendance Screamin' Jay Hawkins (I put a spell on you fut il nous semble la seule reprise) et Lux Intérior : le micro gobé dans la bouche et… une nana accorte à la guitare. 
Ses deux musiciennes (la deuxième est derrière les fûts) sont d'ailleurs très cool et calmes, mais néanmoins efficaces, même si les parties enregistrées sont assez importantes par moment (un peu au détriment de l'efficacité scénique il faut bien le dire, notamment quand il faut attendre leur démarrage…)…Tandis que lui s'agite comme un beau diable, remonte sa mèche toutes les 5 secondes et doit être bien épuisé au bout de… seulement 35 minutes. Oui, car il n'ont pas dû jouer bien plus et c'est un peu court vous en conviendrez. Mais il paraît qu'ils n'avaient plus d'autres chansons… Donc notre Willy lunaire a du boulot pour asseoir dans le futur un show plus solide sur la durée. Mais compte-tenu de l'intensité du show (et peut-être aussi de la bonne qualité de la 1ère partie), le public ne s'est pas formalisé de ce passage un peu rapide et semble être reparti ravi… [SD]



Les derniers albums des artistes de la semaine (liens Amazon.fr)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont bienvenus !! Merci d'exprimer vos réactions…
[Merci aussi de recommander/partager cette page avec les boutons ci-dessus !]
Vous pouvez aussi vous inscrire comme "membre" (voir à droite…)
Ou mieux : envoyez-nous votre adresse mail dans un post/commentaire : pas pour la publier (bien sûr) mais pour qu'on puisse vous faire parvenir la newsletter hebdo (= image de la rubrique dès publication)