Guignol's Rock, rubrique du blog

Suite à la disparition de l'hebdomadaire (papier) Lyon Poche en 2011, notre chronique annonçant les concerts rock de la semaine s'est retrouvée sur ce blog, en reprenant
son titre original, "Guignol's rock" (parution sur le week-end…) avec des photos et une sélection de vidéos (à ouvrir en pop-up). Bonne lecture !

Merci à tous ceux qui veulent bien partager ces pages sur leurs réseaux, ou les mettre en lien sur leurs sites… // NB: Voir notre profil: Google+

Pour pouvoir ajouter un commentaire dessous, veillez à n'avoir qu'une seule chronique ouverte (en cliquant sur son titre en rose)

Des présentations différentes de nos pages (sur fond blanc !) en cliquant ici <<<

lundi 11 février 2013

Guignol's Rock 2124 du 11 au 17-2-2013

THIS WEEK: SAVAGE REPUBLIC, WAVE MACHINES, FESTIVAL PLUG & PLAY, ELLIOTT BROOD, CALI, GALLON DRUNK, THE HEAVY, RUBIN STEINER & PEGASE, HANDCRAFTED SOUL, VITALIC, AGATHE MAX, LYON DUB STATION #5, CLARIKA, ARTHUR H, TWEAK BIRD, ETC /+ BRICE ET SA PUTE, OLD BEAR SOCIETY, PROHOM…
GALLON DRUNK au Clacson le 14-2 (ici à l'Hôtel-Dieu, Nuits Sonores 2012) [Photo ©SD]

 Notre ramage pour tous 
Grosse semaine de concerts encore, et on ne peut évidemment pas être exhaustif, mais notre "politique" est néanmoins de tenter de parler de "tous les concerts", plus ou moins rock, en faisant (plus ou moins) abstraction de nos goûts personnels. Pour la réalisation de cette noble tâche, remercions en tout cas les inventeurs du copier-coller ! (vers 1968 paraît-il, il y a ainsi des années créatives…). Toutefois on essaie de pratiquer le genre avec toute l'éthique nécessaire. Bon, il y a du boulot et on est encore là à perdre notre temps en préliminaires vaseux… 

 Bon souvenir de Grèce 
12-2: Savage Republic revient au Sonic ce Mardi 12-2, puisque ce sont des habitués du lieu. Savage Republic, reformé en 2008, est un groupe "tribal-industrial-art-punk" (on enlève toutes ces majuscules…) des années 80 «…influencé par divers groupes tels : Glenn Branca, Can, DNA, Amon Duul, PiL, The Pop Group, Joy Division, Throbbing Gristle, Cabaret Voltaire, The Ventures et Flipper (pas le dauphin !). Leurs influences comportent aussi diverses musiques "ethniques"». Leur dernier album "Varvakios" a d'ailleurs été enregistré en Grèce l'an passé pour renouveler le lien avec ce pays qu'ils avaient initié une vingtaine d'années auparavant avec leur 4e opus "Customs". Inutile de préciser que l'état du pays et de sa rue a pu influencer sur la musique, même si celle-ci est au-delà du documentaire social…
PopUpVIDEO Savage Republic - Hippodrome (du dernier LP "Varvakios"

 Refrains à galipettes…
Mardi aussi, les liverpooliens de Wave Machines à l'Épicerie de Feyzin, "qui remettent Liverpool sur la carte du rock avec un premier album enchanteur "Wave if you're really there" en 2010" peut-on lire… Bon, d'une part on a l'impression que L'pool n'est jamais vraiment sorti de la carte du rock, et puis parler de rock pour Wave Machines nous semble un peu abusif… Certes c'est l'acception actuelle, mais nous on préfèrerait employer pop, même si leur nouvel album "Pollen" révèle certains côtés plus obscurs de la vague… "Chansons élastiques, mélodies indociles et refrains à galipettes" ont dit les Inrocks qui s'y connaissent, et qui ajoutent plus loin… « Pollen, un disque au synthétisme groovy, qui évoque tour à tour Bloc Party et LCD Soundsystem, Prince et The Notwist, MGMT et We Have Band…»
PopUpVIDEO Wave Machines - I Hold Loneliness
PopUpVIDEO Wave Machines - Ill Fit 

 La voix du dernier homme sur Terre 
Démarrage ce Mardi du 3e festival "Plug & Play" du Kraspek Myzik, qui durera jusqu'au 27-2. On vous laisse cliquer sur l'affiche pour voir tous les concerts, qu'on ne détaillera pas tous ici. Des noms souvent obscurs certes, mais on peut faire confiance aux gens de cette assoce (lerockepamort) qui font passer des artistes souvent bien plus intéressants que certaines grosses locomotives qu'on peut voir ailleurs… 
Bref, ce Mardi par exemple Elliott Brood, dont les Inrocks ont dit (on les cite souvent, c'est bien pratique, car sur le web leur site est quand même ce qu'on trouve de mieux fourni sur les musiques actuelles) «Toronto ou tard [un peu facile, mais vous aurez compris que le groupe est canadien] Elliott Brood sera énorme… 
Elliott Brood trouve son bonheur dans un débarras…
(image du clip de "Lines" ci-joint)
…Avec la noirceur country-gothique de 16Horsepower, la fougue juvénile des premiers Violent Femmes et des mélodies énormes, Elliott Brood croise l’énergie power-pop et les racines folk-rock dans des chansons qui ont vu le diable. Des mélodies à embraser les stades, mais chantées avec la voix du dernier homme sur terre [énigmatiques titres de paragraphe en plus…], seul et apeuré. De la sueur, de la bile et de l’adrénaline. Des chansons qui avancent à tombeau ouvert, jamais à l’abri d’un dérapage. Et aussi du banjo, de l’harmonica, des valses en godilles, des guitares acoustiques des années 30 et une batterie quinquagénaire (achetée deux dollars)…».
PopUpVIDEO ELLIOTT BROOD - Lines
PopUpVIDEO ELLIOTT BROOD ‪- Write It All Down for You (Live at the Mural)‬
Et un mot sur la 1ère partie : «…A la fois batteur agité du groupe de punk ‘n roll lyonnais Cortona et chanteur primitif dans le groupe garage-punk lyonnais The Cavemen Five, Little Big Ian accompagné de son harmonica et tambourin revisite aussi bien des pépites de blues/rock ‘n roll des 50′s que des galettes de garage des 60′s, en passant par Howlin’ Wolf, Rufus Thomas, Johnny Kidd & The Pirates, Them, les Rolling Stones, les 13th Floor Elevators ou encore les Sonics, le tout à la manière d’un one-man band minimaliste écorché qui pourrait se rapprocher de la veine mississipienne de Doctor Ross…».
PopUpVIDEO Little Big Ian - Won't You Tell Me

 Électron-zébulon 
13-2: Pour Mercredi on n'a que Cali au Radiant-Bellevue à vous proposer (on peut lire «…L’électron-zébulon séduit ou agace, mais là encore, il ne fait pas dans la demi-mesure. Et puis surprise, en 2012, Cali signe un nouvel album sur un label indépendant et part en tournée acoustique dans des lieux intimes. "L’Autre Vie" donne la part belle aux textes qui vibrent aux accords d’un piano ou d’une guitare folk. L’émotion est au bout des cordes, transcendée par les fêlures de la voix et la générosité d’un artiste qui se livre toujours sans compter…»).

 See you later Alligator 
Molly Gene joue aussi parfois sur la plage…
(NB: notre clip est de Binic, mais sans la mer)
14-2: Alors passons à Jeudi où c'est plus rock'n'roll, et au vrai sens du terme pour une fois, car ce sont "Les Nuits de l'Alligator" qui débarquent, un festival itinérant qui prévilégie la vraie chose… Une soirée au Clacson ce 14-2 et une autre à l'Epicerie le lendemain Vendredi… Triple affiche (tripe écrivait mon clavier facétieux, c'est pas faux…) dans les deux cas. Au Clacson Gallon Drunk, qu'on avait pu voir… à l'Hôtel-Dieu en Mai 2012 (notre photo) grâce à Nuit Sonores «…Il y a plus de vingt ans, ce groupe ressemblait déjà à un gang de zombies échappés d’un film d’horreur des années 50. Comeback de revenants, toujours possédés par un rock'n'roll sombre, esthétique et illicite. Les loups-garous de Londres sont parmi nous…». James Johnston ne fait pas dans la demi-mesure en effet. Ajoutons que leur dernier album se nomme "The road gets darker from here"…
PopUpVIDEO A THOUSAND YEARS - GALLON DRUNK
Avant eux, Molly Gene, une "one whoaman band" comme elle dit (harmonica à bouche, slide guitar en mains et rythmes aux pieds avec système bricolé). La dame a un style plutôt agressif, voire violent, mais peut-être un peu répétitif sur la longueur… À voir.
PopUpVIDEO MOLLY GENE - Live au Chaland Qui Passe (Binic, Mai 2012)
Et Houndmouth est le troisième nom, un jeune groupe du Kentucky récemment signé… chez Rough Trade et qui évoque un peu ce grand groupe "rural" qu'était The Band (qui a culminé en 68, encore…). Recommandé…!
PopUpVIDEO Houndmouth - Penitentiary 

The Heavy, concept un peu morbide, non ?
 Bombinettes rock'n'roll 
15-2: Le lendemain 15-2, c'est donc à l'Épicerie que les alligators s'ébrouent… Avec le retour de The Heavy, ce groupe assez soul, mais aussi …comme son nom l'indique ("comme si Curtis Mayfield improvisait un bœuf déjanté avec Led Zeppelin, Jimi Hendrix, The Kinks, Black Sabbath, etc") et qu'on avait pu voir au Kao en 2008 après son tonitruant premier album. Ils semblent en ce moment inspirés… par la mort avec leur troisième intitulé "The Glorious Dead" (2012).
PopUpVIDEO The Heavy - What Makes A Good Man?
PopUpVIDEO The Heavy - Can't Play Dead
Avec eux les américains de The Skins «…A Brooklyn, il n’y a pas que des hipsters maigrichons à moustache. Il y a aussi The Skins : «…de très jeunes musiciens (et surtout ciennes) qui reprennent les choses là où Led Zep les avait laissées, façon hard-blues sexy et gorgé de soul. Brooklyn boogie baby…!».
PopUpVIDEO THE SKINS - Surf
Et les anglais de The Computers avec leurs "bombinettes rock'n'roll, tendance hardcore"… En 2013, ils en sont encore à clamer que la disco pue ! (voir vidéo)
PopUpVIDEO The Computers - Disco Sucks PS: CONCERT ANNULÉ ! (The Heavy reporté en Mai ?)

 Discipline dans l'Anarchie…
Avec tous ces pass, Rubin devrait
pouvoir s'infiltrer backstage

sans se faire remarquer…
Au Marché Gare (Vendredi), retour de Rubin Steiner… Retour, retour, en fait, ça doit faire un certain temps que le tourangeau électro (NB: R.Steiner est un pseudo) réputé touche à tout (styles et instruments) n'est pas passé par ici. Son nouvel album (son 11e depuis 1998) s'intitule "Discipline in Anarchy", tout un programme… et on a trouvé cette critique qui nous a parue pertinente chez TimeOut (pour varier les sources…) "Jamais les classements musicaux par genre n'ont été aussi absurdes que pour Rubin Steiner. Electro parce qu'il trafique des vieilles machines pour faire de la musique ? Oui, mais jazz à ses débuts, complètement rap quand il forme un duo avec Ira Lee. Sans compter qu’au sein d’un même album, tout peut basculer d'un titre à l'autre. Pas simple. 'Discipline in Anarchy', son petit dernier, en est l’énième preuve. Avec un titre pareil, peut-être fallait-il s'attendre à du punk-jazz-hip-hop, encore un de ces mélanges dont lui seul a le secret, en tout cas à un désordre sans nom, à des chansons sans lien, à l’anarchie sans ménagement. Fort heureusement, l’album du talentueux Français n’a rien à voir avec tout cela, et s’avère très harmonieux du début à la fin. (…) Une réussite, encore une fois, qui confirme que Rubin Steiner est un réservoir à idées sans fond, inépuisable et imprévisible".
En 1ère partie, Pegase, projet solo de Raphaël d'Hervez, un des membres de Minitel Rose, groupe d'électro nantais du début des années 2000… "Sur scène, ce garçon moderne est rejoint par quatre acolytes, chargés de rendre justice à ces mélodies fragiles qui trottent dans la tête et donnent des envies d’ailleurs. Auteur d’un premier EP digital remarqué "Without Reasons", d’une poignée de remixes et de la bande originale du court-métrage "Après L’Enfer", Pégase ne devrait plus tarder à tutoyer les étoiles"…
PopUpVIDEO Rubin Steiner - Dexter
PopUpVIDEO Pegase - Dreaming Legend

Handcrafted Soul remonte le temps…
 L'âme artisanale… 
Vendredi aussi, au Kao le retour de Handcrafted Soul, ce duo doué qui se présente lui-même…: «…nous écrivons, composons et interprètons une musique folk rock inspirée par la culture populaire américaine. Nous sommes originaires de Paris ; notre groupe  s’est formé en 2009, un peu malgré nous, nous devons l’avouer… (…) Nous nous sommes vite rendu compte de notre passion commune pour la culture populaire américaine, les vieux morceaux folk des années 30/40, le début du rock’n roll des années 50, la bubble gum pop des années 60… Et une envie d’inscrire cette atmosphère dans la modernité. Nous avons donc investi dans l’achat d’un home studio et nous avons enregistré nos morceaux "fait maison". (…) Cet enthousiasme autour de la création dans l’intimité nous pousse à nous revendiquer “artisans” d’une musique qui à une “âme”,  d’où notre nom  “Handcrafted Soul” (L’Âme Artisanale en français) qui est venu à nous suite à une lecture…»
PopUpVIDEO Handcrafted Soul - I Gotta Go
PopUpVIDEO Under Your Spell (Live @ Festival Rockadel, Poitiers, Sept' 2012)

Vitalic anime sa marionnette sur ses platines…
 Rave Ages 
Côté Transbordeur Vendredi, c'est électro avec Vitalic, le bourguignon… «…Discret mais talentueux, VITALIC sort aujourd'hui son 3e album “Rave Age”, et va droit au but. Le producteur français emmène la disco à guidage laser qui l’a fait connaître vers des contrées radicalement plus sauvages, mais toujours aussi euphoriques…». Avec Spitzer avant lui… «…Depuis la sortie de leur premier album “The Call” en septembre dernier sur InFiné, le destin de Spitzer s’annonce radieux. Avec un live puissant ou l’énergie techno se confond dans des sonorités post-rock, les deux frères partent en tournée pour défendre le côté obscur de la musique électronique ».
PopUpVIDEO Vitalic - "Stamina"

 Agathe un max de noise  
Vendredi toujours, une "release party" au Sonic pour la violoniste expérimentale et noise Agathe Max. Il faut aller sur une page Wikipedia en anglais pour trouver qu'elle a collaboré avec des musiciens comme Rhys Chatham, Carla Bozulich, Jonathan Kane, et d'autres… et des danseurs aussi… L'œuvre révélée au monde en ce 15-2 se nomme "Dangerous Days"… 
Et puis au Double Mixte et aux heures tardives, le "Lyon Dub Station #5". Rappelons le principe… «…Les "sounds" se déplacent bien sûr avec leur disques, "dubplates" & toasters… mais surtout à chaque édition, l’un d’eux vient avec sa propre "sono", matériel de diffusion sonore de conception 100 % artisanale. Une façon unique d’apprécier le son reggae "live": basses puissantes, effets "psychédéliques" en tous genres… expérience physique & mentale garantie…!»

Clarika
 La tournure des choses 
Allez, un peu de chanson, on va même mettre un mot sur Clarika, qui sera au Sémaphore à Irigny pour deux soirées (V 17 et S 16) et «…Cette année, Clarika fête deux événements : ses 20 ans discographiques et la sortie de son sixième album. "La tournure des choses" est un joli tableau à la fois drôle et nostalgique, tendre et cruel, dans lequel se mélangent les couleurs de l'ordinaire, du quotidien, du rêve et des vies simples. Les chroniques d'une femme d'aujourd'hui qui a gardé son éternel sourire lumineux, son naturel et sa beauté presque juvénile…»
PopUpVIDEO Clarika "Oualou"


Nicolas Repac et Arthur H

16-2: On est donc passés à Samedi, et plutôt que d'insister sur Barbelivien à l'Amphi 3000, on signalera le spectacle particulier de Arthur H au Radiant-Bellevue. Il s'agit d'une lecture musicale… « L’Or Noir, fruit d’une nouvelle collaboration entre Arthur H et Nicolas Repac, est un album lu de poésie noire, essentiellement caribéenne, où les deux compères se sont ingéniés à créer une ambiance musicale ad hoc pour les œuvres de poètes tels qu’Aimé Césaire, Édouard Glissant, René Depestre ou Dany Laferrière, choisies sur les thèmes de la terre, de l’amour, de la mort. Ici Arthur H fait montre de ses talents de lecteur, s’effaçant derrière les mots des poètes, plus comédien que chanteur, slameur que rockeur. Nicolas Repac, le sorcier des sons met les écrits des poètes en musique, et quelle musique ! (…) L’ensemble donne à L’Or Noir une présence cinématographique, où la nature et ses éléments, qui tiennent ici une place prépondérante, s’animent, où la poésie prend vie et qui nous pousse à l’abandon le plus complet, le temps d’un album ».
PopUpVIDEO "Cheval de Feu" issu de Baba Love dernier album d'Arthur H
PopUpVIDEO Arthur H, L'or noir (1/5) - Festival Voix Vives 2011

 Du sang sur le lino…
17-2: Retour au rock avec le concert de "Plug & Play" de Dimanche… Tweak Bird (Américains de l'Illinois), c'est « un duo batterie-guitare comme on l’a déjà vu avec les Whites Stripes, les Black Keys ou encore les Blood Red Shoes. Et l’influence stoner, blues ou garage de ces duos se retrouve aussi chez nos deux frangins. Les Tweak Bird ne se limitent pas qu’à une gratte et une batterie, cet album est très bien orchestré et une foule de petites subtilités apparaissent au fil du disque comme des cuivres ou des samples ».
PopUpVIDEO Tweak Bird - Lights In Lines
Avec Du Sang sur le Lino qui «…brosse un rock'n'roll cosmopolite mâtiné d'electro cheap, où s'entrechoquent pop-songs dans la langue de Molière, ambiances cinématographiques, expérimentations sonores et mélodies déchirantes ».
PopUpVIDEO Du sang sur le lino (Ninkasi 2011)

 Stevie D. 




NEWSACTUS

 Suite à la publicité inattendue faite au groupe et à ce titre par le FN, Brice et sa Pute sortent un clip pour "Supervice"! 



 Le groupe Lyonnais The Jampear’s change de nom et devient OLD BEAR SOCIETY à l’occasion de la sortie (ce 5-2-13) de son nouvel EP "SOUNDS OF THE GROUND". Enregistré à quatre, après le départ du chanteur du groupe en 2011, ce nouveau disque marque un véritable tournant rock par rapport au précédent opus qui était beaucoup plus pop.
Un extrait…

EP disponible en mp3 chez Amazon…:


 Nouvel album pour PROHOM "UN MONDE POUR SOI"…
"Apaisé, libre, accordé avec lui-même, l'artiste renoue désormais avec ses amours premières, résolument électro-rock. De quoi réjouir les fans du tout début, tant dans le son que dans le sens".
L'album sur www.noomiz.com/prohom… 

Et le clip (officiel) de "Je voudrais que tu sois morte"…






   

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont bienvenus !! Merci d'exprimer vos réactions…
[Merci aussi de recommander/partager cette page avec les boutons ci-dessus !]
Vous pouvez aussi vous inscrire comme "membre" (voir à droite…)
Ou mieux : envoyez-nous votre adresse mail dans un post/commentaire : pas pour la publier (bien sûr) mais pour qu'on puisse vous faire parvenir la newsletter hebdo (= image de la rubrique dès publication)