Guignol's Rock, rubrique du blog

Suite à la disparition de l'hebdomadaire (papier) Lyon Poche en 2011, notre chronique annonçant les concerts rock de la semaine s'est retrouvée sur ce blog, en reprenant
son titre original, "Guignol's rock" (parution sur le week-end…) avec des photos et une sélection de vidéos (à ouvrir en pop-up). Bonne lecture !

Merci à tous ceux qui veulent bien partager ces pages sur leurs réseaux, ou les mettre en lien sur leurs sites… // NB: Voir notre profil: Google+

Pour pouvoir ajouter un commentaire dessous, veillez à n'avoir qu'une seule chronique ouverte (en cliquant sur son titre en rose)

Des présentations différentes de nos pages (sur fond blanc !) en cliquant ici <<<

lundi 8 octobre 2012

Guignol's Rock 2108 du 8 au 14-10-2012

Sylvia Monnier (illustration mixtape)
au Sonic ce 8-10 en 1ère partie de Cave


Du concert "rock" (& co !) pour chaque jour de la semaine. Faites votre choix…
Et n'oubliez pas de descendre ensuite pour voir les vidéos, que nous choisissons de ne pas incorporer au texte…

 Bourdons soniques 
Au Sonic ce Lundi 8-10, ça tournera autour de la drone music avec les américains de Cave… "Cave est un quatuor de Chicago, Illinois, qui balance une musique psychédélique instrumentale inspirée par le krautrock de Can ou encore Amon Düül II. Leur troisième album est sorti en Septembre 2011 (…). Le groupe joue principalement sur la répétition ad nauseam des mélodies et la lente progression de la structure des morceaux. Une musique qui peut donc parfois être très prenante pour peu que l'auditeur soit en condition de recevoir ces sonorités aux textures si particulières." (dixit Contre-Cultures).
Avec Sylvia Monnier en ouverture : notre "attractive photo du haut" (illustration d'une de ses mixtapes, voir sa page Facebook). Mais attention : Sylvia Monnier, qui se fait appeler aussi parfois Sunny Dunes, n'est pas du tout la personne accorte qui fait du vélo, il semblerait même… que ce soit plutôt un mec, qui produit des musiques électroniques parfois drones et parfois moins drones…

[Au fait, petit rappel : selon Wikipedia, le drone est un genre et style musical faisant essentiellement usage de bourdons (appelés « drones » en anglais), utilisant des sons, notes et clusters maintenus ou répétés. Il est typiquement caractérisé par de longues plages musicales présentant peu de variations harmoniques].



…Et Belleruche 
Mardi 9, au Kao, Belleruche, qu'on se souvient avoir annoncé dans Lyon Poche pour un concert à la Plateforme en Novembre 2010… Le trio londonien, qui bénéficie de  la belle voix et du chant remarquable de Kathrin deBoer, en était alors à son 3e album, "270 Stories". Le 4e est arrivé en Mai dernier, il se nomme "Rollerchain" et Muzzart.fr nous dit "Le mélange de pop soul et de sons tri-hop tranche avec les rythmiques plus hip hop, les acoustiques jazzy et les guitares rock des albums précédents et nous permet de découvrir une facette plus introspective du trio (Kathrin DeBoer, Ricky Fabulous et DJ Modest)". 


APTBS

Mur de son ?
Mardi aussi, à l'Épicerie Moderne, le retour de A Place to bury Strangers. Le trio new yorkais réputé pour son mur de son sort également un bel album "Worship", qui semble lui aussi plus sombre et plus froid que les précédents (signe des temps ?). Olivier Ackermann est le chanteur-guitariste et ils ne sont plus que deux sur les dernières photos (batteur interchangeable ?). En première partie Blackthread, et l'Epicerie nous instruit : "Échappée solitaire d'une moitié de OneSecondRiot, Blackthread est un exutoire personnel et habité, naviguant entre spoken words schizophrènes, chansons murmurées, paysages chantés et mélancolie douce".
Et Mardi encore, côté Transbordeur, du métal symphonique avec les suédois de Therion qui fête ses 25 ans d'existence (en death metal au début) et sort un nouvel album. Avec aussi les espagnols de Antalgia et les parisiens de Elyose.

Gonzales hilare fume un étrange gros pétard,
mais ces 10 et 11-10 aux Subsistances il devrait se montrer moins fêtard…
 Récitals  
On passe à Mercredi… et Jeudi puisque Gonzales donnera deux concerts les 10 et 11-10 dans ce cadre remarquable qu'est la cour carrée des Subsistances. On se souvient que notre Unspeakable Chilly façon bête de scène avait été l'objet du concert spécial de Nuits Sonores en 2011 avec orchestre et tout. Cette fois, ça devrait être beaucoup plus sobre et Gonzales viendra montrer sa virtuosité pianistique à la suite de son deuxième volume de "Solo Piano" II donc (sorti en Août dernier). Pour cela, un grand écran montrera le clavier et les mains expertes du maître (voir vidéo ci-dessous). Vivement recommandé donc à tous ceux qui étudient le piano…

Noel étreint son frère (pas le vrai bien sûr,
mais son soul brother) Paul Weller



 Comme Pink Floyd ?
Jeudi 11, Noel Gallagher et ses High Flying Birds au Transbordeur, où il n'est pas revenu depuis 2002 (sauf erreur), et c'était avec Oasis… On sait que les frangins Gallagher se sont définitivement (?) brouillés à l'été 2009 (et en France) et chacun a formé son groupe ensuite. On n'a pas encore eu l'occasion de voir Beady Eye par ici, mais voici Noel Gallagher's High Flying Birds (est-ce que ça sous-entend que les autres volent bas ?). Dans ces oiseaux-là, on trouve, outre Noel au chant-guitare, l'ancien pianiste d'Oasis Mark Rowe, le batteur Jeremy Stacey de The Lemon Trees, et le percussioniste et bassiste Lenny Castro. Le premier album, éponyme, est sorti voici un an, et le second qui est en préparation avec le groupe de musique électronique Amorphous Androgynous, devrait sortir d'ici peu et, selon Noel, "sonner un peu comme le Dark Side of the Moon de Pink Floyd". Pour le moment, ses belles mélodies du premier album nous ferait presque "un peu penser"… à du Supertramp ! (et dans notre bouche, ça n'est pas tout à fait un compliment).
[PS: Et Jake Bugg en ouverture, un petit nouveau, anglais de la région de Nottingham, très dylanien (eh oui, c'est encore et toujours possible en 2012…), un peu JohnnyCashien aussi, et avec une drôle de voix. Mais assez doué à première vue… On vous met une vidéo ci-dessous, vous comprendrez mieux…]


Buridane
 Blonde pas fragile 
Jeudi encore, côté Kao, des filles et de la chanson avec la lyonnaise Buridane, qui sort finalement son premier album intitulé "Pas Fragile". C'est que Buridane, à l'encontre de son look de poupée blonde et légère (on parle du look) se veut solide comme un roc. Peut-être comme le rock qui charpente joliment ses chansons… Pour la réalisation de cet album elle a choisi Pierre Jaconnelli… (qui est un est un guitariste, compositeur, réalisateur-producteur qui a joué entre autres pour Axel Bauer, Zazie, Johnny Hallyday, Benjamin Biolay, Stephan Eicher). Et "Badaboum (vidéo ci-dessous) est le premier extrait de cet album, sorti depuis quelques mois… 
En 1ère partie Miss White & the Drunken Piano, association de la pianiste-chanteuse Marieke, du beatboxer-batteur David et du bassiste-saxophoniste Martin. "Mené par une frontwoman généreuse entichée de ses deux porte-flingues encravatés, Miss White and the Drunken Piano alterne rap goguenard et chant soulful, moments de tendresse alanguie sur un canapé en velours et mandales dans les incisives, immédiateté pop et précision du jazz à papa".

 Désordres organisés  
Au Périscope le Gaffer fest, sur trois soirs les 11, 12 et 13 (J, V et S), lié au label lyonnais du même nom. Et avec le 11 : Schoolbusdriver, Total Eclipse, Staer Yowie. Le 12 : Bolide, Will Guthrie, La Piramide Di Singue, The Pitch. Et le 13 : Meurthre, Kanine, Colin Webster & Mark Holub, Marteau Rouge. Si vous aimez découvrir des musiciens expérimentateurs, ce festival est probablement pour vous…

Du moins étrange Vendredi 12 au Kao avec La Ruda + Barrio Populo + Benjamin Piat. Médiatone nous dit "Voilà 18 ans qu’elle est là, et pour être franc le temps a passé bien vite tant La Ruda a su s’habiller d’histoires, d’humeurs et d’envies sans jamais verser l’âme au caniveau. Parce qu’elle n’a jamais eu peur de se brûler les doigts, la Ruda a su souffler le feu sur les mille bougies de ses mille concerts. Aujourd’hui, forte de son expérience et d’une alternative acoustique où elle a montré toute sa diversité, elle revient à ses humeurs électriques et passe du cabaret au "cabaret voltage"… Ajoutons que l'on parle de tournée d'adieu pour La Ruda.… De Barrio Populo, nous vous avions signalé la sortie de leur bel album "Désordre" en Juin. Sur scène, le groupe est encore plus brûlant, passionné, intense à l'image de son chanteur Victor. Télérama a même écrit "Il y a quelque chose d'assez primal dans ce chant râpeux qui expulse les angoisses de l'attente, de la mort, ou celles d'une classe ouvrière prise dans l'étau du capital. Exutoire rythmé et mélodique, libérateur, rageur et joyeux à la fois". Enfin, Benjamin Piat, auteur-compositeur-interprète dont le premier véritable album "Ma boîte à Musique" a dû sortir tout récemment…

The Wedding Present, version récente

 Monstres marins ressuscités 
Samedi 13, au Marché Gare, un groupe britannique (de Leeds) des années 80/90, reformé en 2004, The Wedding Present. Et qui vient jouer principalement un de ses albums, devenu plus ou moins mythique, "Seamonsters", enregistré en 1991 dans le Minnesota avec le fameux producteur Steve Albini. Ce qui allait donner à Seamonsters un son plus brut, plus rêche que celui de leurs deux précédents albums. On peut remarquer que tous les titres de l'album sont en un seul mot et sachez qu'ils seront joués dans l'ordre du dit-disque… (voir Dalliance en vidéo ci-dessous, version plus récente). David Gedge est la chanteur-guitariste. Le guitariste Peter Solowka avait été vidé après l'enregistrement, et c'est Patrick Alexander qui est le dernier dans le rôle (de guitariste chez WP)…

 Just Rock? (et folk) 
Samedi aussi, et à partir de 14h, le "parcours folk" qui ouvre le festival "Just Rock?". C'est gratuit et dans six lieux différents jusqu'à 22h. Allez, on vous cite tout ça : à 14h, Jüne, place des Célestins. A 15h, Denis Rivet  à la librairie Expérience. A 16h00, Harold Martinez au bas-port Antonin Poncet… A 17h, Neeskens "Chez Guillemette". A 18h, Hannah au Musée des Tissus. Et à 21h, Baden Baden à Ludopole Confluence. Gratuit, mais il est conseillé de réserver si on veut être sûr d'avoir une place (auprès de  eric@mediatone.net. Vous recevrez un mail de confirmation). 
La suite de Just Rock? ce sera Deluxe + Algorythmik au Kao le 18-10, puis Skip the Use + The Popopopops au Transbordeur le 24-10. Toujours au Transbo le 26 : Naïve New Beaters + Twin Twin + Hyphen Hyphen + Les Marquises + The Meltin Snow 4tet + Erotic Market. Et le 26 : Lee Fields + Mr Day. On n'a rien oublié ?

Et un dernier concert pour le Dimanche 14, pour les amateurs de Tindersticks, qu'il faudra aller voir au Fil à St-Etienne (avec Thomas Belhom en ouverture). 


 Stevie D. 


Dates, lieux et liens, sont à retrouver sur notre page "liste des concerts"… et une fois les concerts passés ils atterrissent sur la page concerts passés de 2012



 Parmi ces concerts de la semaine : quelques vidéos sélectionnées pour vous…

Cave
 

Belleruche

A Place to bury Strangers

Gonzales

Noel Gallagher's High Flying Birds
(tout un concert, de 2011)

Jake Bugg (1ère partie de Noel Gallagher)

Buridane

Miss White & the Drunken Piano

Schoolbusdriver




 Et quelques "produits du commerce" (liens Amazon.fr), = des albums (en physique ou en digital) dont il est question ci-dessus (pourquoi ne pas les acheter ici…?):

Cave, Belleruche, APTBS, Gonzales, Noel Gallagher's HFB, Buridane, Miss White & the Drunken Piano, La Ruda, Barrio Populo, The Wedding Present, Baden Baden, Tindersticks.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont bienvenus !! Merci d'exprimer vos réactions…
[Merci aussi de recommander/partager cette page avec les boutons ci-dessus !]
Vous pouvez aussi vous inscrire comme "membre" (voir à droite…)
Ou mieux : envoyez-nous votre adresse mail dans un post/commentaire : pas pour la publier (bien sûr) mais pour qu'on puisse vous faire parvenir la newsletter hebdo (= image de la rubrique dès publication)