Guignol's Rock, rubrique du blog

Suite à la disparition de l'hebdomadaire (papier) Lyon Poche en 2011, notre chronique annonçant les concerts rock de la semaine s'est retrouvée sur ce blog, en reprenant
son titre original, "Guignol's rock" (parution sur le week-end…) avec des photos et une sélection de vidéos (à ouvrir en pop-up). Bonne lecture !

Merci à tous ceux qui veulent bien partager ces pages sur leurs réseaux, ou les mettre en lien sur leurs sites… // NB: Voir notre profil: Google+

Pour pouvoir ajouter un commentaire dessous, veillez à n'avoir qu'une seule chronique ouverte (en cliquant sur son titre en rose)

Des présentations différentes de nos pages (sur fond blanc !) en cliquant ici <<<

lundi 5 mars 2012

Guignol's Rock 2081: concerts du 5 au 11 Mars 2012


Speech Debelle
Musique à l'ancienne
Petit défrichage /déchiffrage de la semaine rock & co… Deux chanteuses en ce Lundi soir 5 Mars, pour du rap ou du rock'n'roll, selon vos goûts… Du rap très soulful, voire jazzy, sur la Marquise avec l'anglaise Speech Debelle (26 ans) dont le premier album "Speech therapy" en 2009 avait été salué comme particulièrement bienvenu dans un paysage rap britannique devenu bien terne. Elle sort aujourd'hui son deuxième opus, "Freedom of Speech… 

Sallie Ford & The Sound Outside


Et rock'n'roll à l'Épicerie Moderne avec une jeune américaine (de Portland, Oregon) Sallie Ford (22 ans), qui a horreur des musiques actuelles et de cette technologie qui gomme tous les défauts. Avec son groupe "The Sound Outside", elle fait revivre avec force naturel et énergie le "rock'n'roll à l'ancienne", pas du tout en reprenant les "classiques" du genre, mais en créant ses propres chansons qui ne manquent pas d'originalité. Le preuve sur leur premier album "Dirty Radio" (de 2010). 


Anthony Joseph

Des poèmes qui bougent…
On peut signaler, souligner même, le passage du légendaire saxophoniste Maceo Parker, mais à St-Étienne seulement, il sera au Fil ce Mercredi 7-3… Retour du poète et écrivain britannique Anthony Joseph, vu plusieurs fois par ici depuis son passage à A Vaulx Jazz en 2007. Il sera au Transbordeur ce Jeudi 8 avec son Spasm Band. Le musicien, "sorte de Léopold Sédar Senghor sous influence Isaac Hayes" (sic), en est à son troisième album avec "Rubber Orchestras" dont on a pu lire le plus grand bien ici et là, chez Les Inrocks notamment, qui ont titré "trésor de soul music"… Et notre poète qui voudrait écrire "des poèmes qui bougent sur la page" adore aussi jouer en live : "à part le sexe et certains trips au LSD, il n’y a rien de mieux que d’être sur scène avec des musiciens qui donnent tout et le public qui hurle” (sic again). 
Le lendemain Vendredi, le Transbordeur balancera façon cubaine avec le Grupo Compay Segundo, le groupe du fameux chanteur/guitariste Compay Segundo révélé au monde entier en 1997 avec le film Buena Vista Social Club, et disparu en 2003…



Do you know them ? 

Vendredi aussi, sortie d'album sur la Marquise pour Diva Faune, jeune groupe rock qui avait démarré sa carrière voici 3/4 ans sur la capitale en remportant notamment le tremplin Fallenfest (voir ci-après la page que nous leur avons consacré sur ce blog…). 
Rock plus furieux, hard et métal au Ninkasi avec la prestation de Flashfalcon, qui incendie régulièrement nos petites scènes locales ! C'est le coup de cœur du Ninkasi Kafé, avec sur la même scène les non moins allumés Los Disidentes del Sucio Motel, qui connaissent leur Motörhead et autres Queens of the Stone Age par cœur… Gras et groovy à la fois. 
Vendredi 9, c'est aussi du côté de Rillieux (MJC Ô Totem bien sûr) la 1ère des deux soirées du festival "Do you know me?" consacré également à "l'émergence de groupes de rock lyonnais"… Quatre groupes chaque soir. Vendredi : Transgunner + Sterenno + Broadwave + The Daggys. Et Samedi : Welling Walrus + Taini & Strongs + The Socks + Victor. Vous n'avez donc que l'embarras du choix ! 

Aurélie C. et ses 2 yeux bleus
(un seul et en n&b sur sa pochette)


Vu à la télé…
Au Transbo ce Samedi 10, le premier passage lyonnais pour une jeune chanteuse qui n'a plus qu'à se faire un prénom : Aurélie Cabrel. Après s'être d'abord vue en manageuse, la fille de Francis a réalisé à 25 ans qu'il fallait qu'elle chante, et après "Oserais-je ?", l'album paru à l'Automne dernier, voici donc ses tout premiers concerts… [PS : Oops, Aurélie, c'est annulé…]
Sinon, Samedi aussi et à la Marquise (on y revient…), le groupe nordiste  Oméga, qui s'est fait connaître en 2011 en participant à X Factor de M6…



Ecole de danse psychiatrique 
Ajoutons pour Dimanche 11-3 ce concert de l'Épicerie délocalisé au Sonic. Dorénavant, quand à l'Épicerie Moderne, on a envie de faire un concert trop petit pour la salle de Feyzin, on le fait au Sonic, où il y a déjà pas mal de très bonne musique (les concerts de Génération Spontanée entre autres…). Or donc ce Dimanche, ce groupe "post punk" britannique et quelque peu psychiatrique : Prinzhorn Dance School. Un duo : ils s'appellent, ou du moins se font appeler, Tobin Prinz et Suzi Horn (d'où Prinzhorn… si ça vous avait échappé, mais en fait le Dr Prinzhorn était un psychiatre allemand qui recueillait les œuvres d'art de ses patients, d'où leurs noms…), et ils travaillent exclusivement dans une église désaffectée, leur musique, art visuel et vidéo… Bref, c'est plutôt arty mais sans fioritures et leur second album "Clay Class" vient juste de paraître (pour ça qu'ils viennent nous voir…). En première partie, les lyonnais de Kouma, une émanation du fameux Grolektif, un trio vaguement mathrock qui donne dans le grave, sinon la gravité, avec un sax baryton, une guitare baryton également, et une batterie. 
Sinon, la semaine prochaine commencera plutôt rock'n'roll avec les Fleshtones au Transbordeur Lundi 12-3, qu'on se le dise, précédés par une autre résurgence d'un glorieux passé, français cette fois : Bijou (SVP !). On en reparlera donc le jour-même dans notre prochaine édition ! 

 Stevie D  

Dates, lieux et liens, sont toujours sur notre page "liste des concerts"…

PS ou "après-coup" : 
Anthony Joseph au Transbo le 8 Mars 2012 : 

AJ en géant vert…
Très funky soul, le concert d'Anthony Joseph au Transbo, à l'image de son dernier album plus "heavy". Avec d'excellents moments. Et les absents (nombreux, on a compté) avaient évidemment tout à fait tort de ne pas être venus !! Influences carribéennes en retrait donc… Avec un excellent groupe de 4 musiciens. Remarquable guitariste au look rasta côté gauche et un saxophoniste (parfois flûtiste) côté cour… Au milieu, notre poète au corps d'athlète, tout en blanc et crâne rasé de frais, se montre également bon danseur ! Les passages les plus intenses sont sans doute… instrumentaux. L'accent semble mis aujourd'hui bien davantage sur le groove que sur les mots, et les danseurs des premiers rang s'en donnent à cœur joie (corps joie) ! 
En 1ère partie, un duo bien original avec Mohamed Abozekry & Ezra. Le premier joue de l'oud tandis que le second y ajoute sa maestria de la beatbox (et quelques habiles boucles). Habituellement, on n'est pas trop client du genre (beatbox) et de ses démonstrations, mais là, parfaitement intégré à cette musique arabe, c'est plutôt chouette… 



Quelques objets "du commerce" (liens Amazon.fr) en rapport avec cette page d'infos concerts : Speech Debelle (x2), Sallie Ford, Maceo Parker, Anthony Joseph (x2), Grupo Compay Segundo, Diva Faune, Flashfalcon, Los Disidentes del Sucio Motel, Transgunner, Aurélie Cabrel, Prinzhorn Dance School (x3).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont bienvenus !! Merci d'exprimer vos réactions…
[Merci aussi de recommander/partager cette page avec les boutons ci-dessus !]
Vous pouvez aussi vous inscrire comme "membre" (voir à droite…)
Ou mieux : envoyez-nous votre adresse mail dans un post/commentaire : pas pour la publier (bien sûr) mais pour qu'on puisse vous faire parvenir la newsletter hebdo (= image de la rubrique dès publication)