Guignol's Rock, rubrique du blog

Suite à la disparition de l'hebdomadaire (papier) Lyon Poche en 2011, notre chronique annonçant les concerts rock de la semaine s'est retrouvée sur ce blog, en reprenant
son titre original, "Guignol's rock" (parution sur le week-end…) avec des photos et une sélection de vidéos (à ouvrir en pop-up). Bonne lecture !

Merci à tous ceux qui veulent bien partager ces pages sur leurs réseaux, ou les mettre en lien sur leurs sites… // NB: Voir notre profil: Google+

Pour pouvoir ajouter un commentaire dessous, veillez à n'avoir qu'une seule chronique ouverte (en cliquant sur son titre en rose)

Des présentations différentes de nos pages (sur fond blanc !) en cliquant ici <<<

lundi 23 janvier 2012

Guignol's Rock 2075 du 23-1-2012


Joli titre en tout cas…
Mélancholie énergique 
Dernière semaine pour le festival Plug & Play au Kraspek, et une certaine tendance générale folk pop (ça vexe personne ?) pour la soirée de ce Jeudi 26 avec le lyonnais Fabio Viscogliosi, multi-instrumentiste (il a joué notamment avec The Married Monk) exprimant une tendance "mélancolie énergique". Il est également dessinateur et écrivain (voir ci-contre et sa page Wikipédia)… Vesperland en 1ère partie, le projet de Mikael Cointepas, qui a sorti notamment en 2011 "a folk tribute to William Blake", un six titres en hommage au poète anglais. 

Davantage chanson rock (et en français dans les textes) le lendemain Vendredi avec Western Chocolat, un trio de Chambéry, précédé par le pas triste Erwan Pinard, qui doit être plus ou moins lyonnais, lui. 
Vendredi 27-1 aussi, à Messimy la première date de la nouvelle saison de la "blues-rock academy" avec Deuce et Fraud Band. Deuce, un groupe  qui ne chôme pas puisqu'ils doivent enregistrer leur nouvel album en Avril/Mai prochains avec Stefan Pétrier (de Noz) dans le rôle de producteur artistique… 

La Blanche Fontaine 
Nouvelle opportunité de voir La Blanche qui sera pour deux soirées à la salle des Rancy Vendredi et Samedi. La Blanche, trio avec violoncelle et un certain Eric Blanchet au chant, La Blanche qui a déjà sorti trois albums : "Michel Rocard" en 2002 (titré ainsi en hommage au créateur du RMI sans qui la sortie du dit disque n'aurait pas été possible !!), "Disque d'or" en 2006 (pour être sûr d'en avoir au moins un) où l'on trouvait par exemple "La mort à Johnny" (sur la disparition de l'idole nationale). Et "Imbécile heureux" en 2009. Des textes tirés au cordeau, et avec un certain cynisme qui vaut le détour… 

Sur ces deux mêmes dates, vous pouvez aussi retrouver, mais en deux lieux différents (St-Genis-Laval le 27 et Bourgoin-Jallieu le 28), la grande Brigitte Fontaine. Pas en formule concert, mais en "lecture", avec quand même les percus d'Areski, le piano de Dondieu Divin et la guitare de Yann Pechin ! 

Bon dieu sans confesse  
Une petite nouvelle, mais bien jetée aussi (le genre a de l'avenir) avec GiedRé qui se présentera devant vous au Transbo ce Samedi 28. Avec ses petites robes à carreaux et ses sages mèches blondes, on lui donnerait le bon dieu sans confession. Mais ses chansonnettes acidulées ne manquent pas de piquant, comme semblent le suggérer les titres : l'amour à l'envers, pisser debout, et on en passe ! 
On revient à Plug & Play avec Samedi du rock… assez bizarre. Disco Doom est un trio suisse plutôt noisy (avec deux guitares le plus souvent). Sur mySpace, on voit que Syd Barrett est parmi leurs meilleurs amis et ça peut se comprendre ! Non moins noisy, Sheik Anorak en ouverture, projet solo guitare-batterie de l'ex-lyonnais Frank Garcia… Notez que le concert suivant, avec les anglais de Wild Palms Lundi 30, sera le dernier de ce sympathique festival !

Fiesta funk 
C'est Samedi aussi que St-Font Jazz se terminera avec sa soirée funk (et gratuite, mais mieux vaut réserver) à l'Épicerie Moderne. Le P-funk All Stars convoqué pour l'occasion invoque les esprits des Parliament et Funkadelic avec une armada de musiciens et chanteurs aux tenues extravagantes. Fiesta garantie ! 

Mais si vous êtes amateur de jazz, vous pouvez aussi choisir d'aller applaudir la canadienne Terez Montcalm à Rive-de-Gier (salle Jean Dasté), toujours ce 28-1. Ce sera l'unique date de sa tournée française dans notre région. On avait pu l'apprécier en Mars 2008 à Vaulx-en-Velin avec sa dégaine, sa belle assurance et ses reprises toutes personnelles de Nougaro ou de Hendrix ! 
Et un concert au Sonic pour Dimanche, "post-psychédélique" (on va dire comme eux), avec trois groupes du label très hype Not Not Fun : High Wolf,  Cankun et Holy Strays

Stevie D.

PJ : Les dates, les lieux, les liens, toujours sur notre page "liste des concerts"…

PS : Au Transbordeur, l'expo des photos de Richard Bellia est visible aussi en dehors des heures de concerts. Il y a même des visites guidées… (voir page en lien)

Peut-être ses deux images les plus connues : Robert Smith 1985 et Castle Donington 1991… (à gauche du bar)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont bienvenus !! Merci d'exprimer vos réactions…
[Merci aussi de recommander/partager cette page avec les boutons ci-dessus !]
Vous pouvez aussi vous inscrire comme "membre" (voir à droite…)
Ou mieux : envoyez-nous votre adresse mail dans un post/commentaire : pas pour la publier (bien sûr) mais pour qu'on puisse vous faire parvenir la newsletter hebdo (= image de la rubrique dès publication)