Guignol's Rock, rubrique du blog

Suite à la disparition de l'hebdomadaire (papier) Lyon Poche en 2011, notre chronique annonçant les concerts rock de la semaine s'est retrouvée sur ce blog, en reprenant
son titre original, "Guignol's rock" (parution sur le week-end…) avec des photos et une sélection de vidéos (à ouvrir en pop-up). Bonne lecture !

Merci à tous ceux qui veulent bien partager ces pages sur leurs réseaux, ou les mettre en lien sur leurs sites… // NB: Voir notre profil: Google+

Pour pouvoir ajouter un commentaire dessous, veillez à n'avoir qu'une seule chronique ouverte (en cliquant sur son titre en rose)

Des présentations différentes de nos pages (sur fond blanc !) en cliquant ici <<<

mardi 4 février 2014

YVES MATRAT CHANTE LÉO FERRÉ…


Yves Matrat a eu cette bonne idée de rééditer son album consacré aux chansons de Léo Ferré, enregistré il y a tout juste 20 ans et qui était devenu sans doute bien introuvable. Un album essentiel dans sa discographie post-Factory, mais qui souffrait apparemment d’une certaine faiblesse technique que le re-mastering aura permis de gommer. Et puis Yves a eu cette autre bonne idée d’y adjoindre un deuxième volume, pour faire le lien avec le présent puisque celui-ci contient des titres enregistrés entre 1999 et 2009 plus un autre très récent. Le tout formant ce somptueux double-album que vous allez bientôt poser sur votre platine CD : “T’es rock Coco, Matrat chante Léo”, pour changer un peu le titre et parce que “T’es rock Coco” est l’épique premier titre du second volet… 

 L’amour du Verbe…
Mais revenons pour le moment au premier volume et à ce qui a rapproché Matrat du grand Ferré. C’est d’abord l’amour du Verbe, comme il s’en explique d’ailleurs d’emblée dans son texte de pochette, et puis une rencontre dans le réel aussi (avec un peu d’aide de Rimbaud)… On extrait quelques lignes de ce texte…: 

« Cela fera vingt ans demain que, grâce à l'admiration de Jean-Pierre Perraud pour son œuvre, j'interprétais avec les élèves de l'Ecole Nationale de Musique et de Danse de Valence, quelques-unes de ses chansons les plus connues. Peu de temps avant, je l'avais vu disparaître derrière le pendillon noir de la salle Jeanne d'Arc à Saint-Etienne et, ce soir-là, j'avais eu le bonheur de partager, en face à face avec lui, le dîner d'après spectacle. Nous avions parlé des femmes, des copains, de l’Italie et, bien sûr, de musique ou de poésie. Quelques confidences... "un disque est un acte d'amour et d'orgueil" m'avait-il fait remarquer ; ce à quoi j'avais répondu par cette formule de Rimbaud : "l'orgueil plus bienveillant que les charités perdues !". Dès lors, sourires complices entre nous…»… 

Amour du verbe certes, mais il s’agit ici de chanson, donc du verbe exprimé, prononcé, étouffé, scandé, murmuré, crié, etc. Et Matrat, comme Ferré adore ça, il excelle dans cette théâtralisation du texte qui lui insuffle toute sa grandeur. Il peut même lui arriver d’en faire un peu trop (peut-être, et parfois…), emporté par son tempérament généreux. 


 Les trois de la photo…
Sur l'enregistrement de 1994 figurait un seul titre signé Matrat, le 4e, une fort belle chanson intitulée “Mon amour”, qu’il n’a pas peur de faire rimer avec toujours (chanson suivie avec bonheur dans le même esprit par “La Lettre” de Ferré), alors Yves s’est dit (il s’en explique aussi dans ses notes) qu’il serait bien d’en mettre un autre (de lui) sur le 2e volume, et c’est “Psaume 153”, clin d’œil à Léo qui avait publié son lancinant Psaume 151 sur “Amour Anarchie” !
On trouve aussi sur ce 2e CD, qui est principalement voix + piano (avec basse parfois) un titre de Brel et un de Brassens. Parce qu’Yves Matrat compose parfois des soirées autour de ces “trois grands”, en lien avec la légendaire photo de Leloir passée dans l’imaginaire collectif qui avait vu les trois réunis en 1969 pour une interview dans une fumeuse atmosphère (c’était pour une radio, et aussi pour Rock & Folk, et à l’initiative de François-René Cristiani).
C’est Stéphane Vettraino qui accompagne Yves au piano tout au long de ce second disque, et qui a écrit les belles orchestrations, souvent jazzy. Collaborateur de longue date puisque qu’il avait déjà composé par exemple la partition de l’Oratorio donné par nos deux complices en 2000 à la Cathédrale Saint-Jean de Lyon. 

Yves Matrat et Stéphane Vettraino (photo de Fabrice Ferrer) 


 Dieu est nègre 
Et n’allez pas croire que Matrat ne reprend que les titres les plus connus de Ferré : à preuve ce “Dieu est nègre”, le seul d’ailleurs à figurer deux fois puisque présent sur les deux disques, ou encore “Les 400 coups” qui clôt le second. Faut-il souligner aussi que toutes ces/ses reprises ne cherchent pas systématiquement à s’éloigner des versions originales comme peuvent le faire certains chanteurs, ni bien sûr inversement à être de serviles copies, même s’il adopte parfois des inflexions de voix caractéristiques. Elles sont juste des chansons de Ferré interprétées par Yves Matrat et deviennent donc largement “du Matrat”, avec la ferveur, l’enthousiasme et la poésie qui lui appartiennent !

SD

Si la “rondelle” du premier CD reprend l’illustration de l’original, celle du second est plutôt spéciale, titrant sur “Dieu est nègre” avec en illustration une photo de foule black que Yves lui-même a réalisée lors d’une traversée sur un bac lors de sa mini-tournée en Afrique de Mars 2013… 
Une vidéo sur cette tournée : PopUpVIDEO Yves Matrat - Banjul Mars 2013  


Les titres de l'album (NB: de Léo Ferré quand non précisé) :

CD 1 (Orchestration et direction : Jean-Pierre Perraud)
1- L’espoir, 
2- Les poètes, 
3- L’étrangère (Aragon / Ferré), 
4- Mon amour (Matrat) 
5- La lettre, 
6- Est-ce ainsi que les hommes vivent ? (Aragon / Ferré) 
7- Jolie môme, 
8- Avec le temps, 
9- L’Affiche rouge, 
10- Dieu est nègre, 
11- Pauvre Rutebeuf (Rutebeuf / Ferré), 
12- La mémoire et la mer, 
13- C’est extra. 

CD 2 (Piano et orchestration : Stéphane Vettraino) 
1- T’es rock Coco, 
2- Le plat pays (Brel), 
3- Comme à Ostende (Caussimon / Ferré), 
4- Auprès de mon arbre (Brassens), 
5- Dieu est nègre, 
6- Psaume 153 (Matrat / Vettraino) 
7- Le temps du tango (Caussimon / Ferré), 
8- Les 400 coups. 


Le site web de Yves Matrat : http://yvesmatrat.fr
Le disque est disponible chez Cultura à Givors, chez La Luciole à Vienne, chez "L'épicerie" à Saint Jean de Touslas (près de Mornant). Et prochainement à Lyon. 



ACTUS…

- Yves sera le Jeudi 12 Février 2014 au soir l'invité de CouleurFM (97,1 du côté de Bourgoin-Jallieu, et web bien sûr) pour parler surtout de cet album, mais aussi de sa carrière sans doute. "Comme à Ostende" étant actuellement dans la playlist quotidienne de cette radio…
PS: L'émission est en écoute ici (59 mn) : www.mixcloud.com/gerardbickel/surfinbird-radio-show-285-14-février-spécial-yves-matrat/ 



- Et le 22 février, à partir de 11h 30 jusqu'à 16h, à la médiathèque Léo Ferré de Grigny pour un récital "MATRAT EN QUÊTE DE BREL" avec Vaittraino au piano et Devaux à la basse. 


PPS : Et concert au théâtre de Givors le 8 Avril 2014…








…Juillet 2014 : Intermède rock (à la Bricotte) avec la ré-interprétation de "Cache ta Joie", du 2e album de Factory.
(pas de témoignage vidéo malheureusement…)

PS, PS, PS……… en vidéos

…Concerts en Pologne début Octobre 2014…
  • PopUpVIDEO Yves MATRAT chante " Augusta" à Krosno le 04/10/2014 
  • PopUpVIDEO Yves MATRAT chante "Sous le ciel de Paris" à Krosno 
  • PopUpVIDEO Yves MATRAT chante "Ne me quitte pas" (J.Brel/G.Jouannest) 

…Et à Saint-Étienne (à Ondes de Chok), Janvier 2015 ? (vidéos par "Triple Face")
  • PopUpVIDEO Yves MATRAT - Extrait 1 : The Spider & the Fly (early Rolling Stones) 
  • PopUpVIDEO Yves MATRAT - Extrait 2 : L’Affiche Rouge (Ferré)  
  • PopUpVIDEO Yves MATRAT - Extrait 3 : À la Claire Fontaine (reggae) 

…Et à LOIRE le 17 Janvier 2015 : Trio guitares d'abord… (montage de Doudou Gonzalez)


PS: Et voici la 2e partie : trio piano…(des extraits, toujours) :
PopUpVIDEO Yves Matrat "Trio piano" Loire sur Rhone 17/01/2015





ÉCRITS…

En 1990, un recueil des écrits de Yves Matrat (principalement des chansons, mais pas que…) avait paru sous le titre "LES ÉCRITS DE LA VOIX". On peut encore parfois le trouver chez quelque bouquiniste…, souvent à "prix de collection"! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont bienvenus !! Merci d'exprimer vos réactions…
[Merci aussi de recommander/partager cette page avec les boutons ci-dessus !]
Vous pouvez aussi vous inscrire comme "membre" (voir à droite…)
Ou mieux : envoyez-nous votre adresse mail dans un post/commentaire : pas pour la publier (bien sûr) mais pour qu'on puisse vous faire parvenir la newsletter hebdo (= image de la rubrique dès publication)