Guignol's Rock, rubrique du blog

Suite à la disparition de l'hebdomadaire (papier) Lyon Poche en 2011, notre chronique annonçant les concerts rock de la semaine s'est retrouvée sur ce blog, en reprenant
son titre original, "Guignol's rock" (parution sur le week-end…) avec des photos et une sélection de vidéos (à ouvrir en pop-up). Bonne lecture !

Merci à tous ceux qui veulent bien partager ces pages sur leurs réseaux, ou les mettre en lien sur leurs sites… // NB: Voir notre profil: Google+

Pour pouvoir ajouter un commentaire dessous, veillez à n'avoir qu'une seule chronique ouverte (en cliquant sur son titre en rose)

Des présentations différentes de nos pages en cliquant ici

vendredi 29 novembre 2013

The PRETTY THINGS aux Abattoirs de Bourgoin-Jallieu le 29-11-2013…


Avant d'essayer de vous parler de ce remarquable concert, on recopie(-colle) d’abord le paragraphe où on vous l'annonçait dans notre précédente rubrique Guignol’s Rock : 

 Historique : les inventeurs du garage ! 

    • Vendredi toujours, quelques vieux rockers patentés ne manqueront pas de prendre la direction de Bourgoin-Jallieu pour aller voir ces “Belles Choses” aux Abattoirs… The Pretty Things [wikipedia] un demi siècle plus tard, tout comme leurs jumeaux les Rolling Stones (Dick Taylor fut d'abord guitariste avec Jagger/Richards, et il fut le 1er à quitter les Stones, bien avant Mick… Taylor !) dont la carrière est un peu plus connue du grand public ! On dit pourtant que ce sont les Pretty Things qui ont inventé le rock garage avec des morceaux particulièrement sauvages comme “Rosalyn” ou les 4 de ce fameux EP français (Come see me, Buzz the jerk, Midnight to 6 man et LSD) que nous reprenions intégralement avec ferveur avec les Rags lors de nos 60s d’apprenti garagiste. Alors, si vous n'avez pas pu voir les Stones à Hyde Park, ne ratez pas les Pretty Things aux Abattoirs…! 
    • PopUpVIDEO Pretty Things - Midnight to six (live 1966) 
    • PopUpVIDEO Pretty Things - Raining in my Heart (live 1966) 
    • PopUpVIDEO The Pretty Things - S.F. Sorrow (leur album psychédélique de 1968, 41mn)
    • PopUpVIDEO Pretty Things- Midnight to Six documentary trailer 
    • PopUpVIDEO The Pretty Things ~ Midnight To Six Man, Honey I Need, & LSD ~ Live 2012 (Pt.3/3)  





     PRETTY THINGS, 44 ans après… 
    I.O.Wight 1969
    Les Pretty Things en 2013 : j’étais quand même assez circonspect, et si l’ami BG (Bernard Gouttenoire, critique d’art et fervent fan de “vieux rock”) ne m’avait pas un peu poussé… Mais il est vrai que certaines vidéos récentes paraissaient plutôt encourageantes : la flamme n’était donc peut-être pas éteinte chez eux, tout comme chez leurs collègues (un peu plus connus) les Rolling Stones  ! J’avais vu les Pretty Things sur scène une seule fois, mais en festival, celui de l’île de Wight en 1969 (qui avait vu le retour de Bob Dylan…) Cela faisait donc 44 ans ! Il y avait bien eu quelques passages du groupe dans la région voici une dizaine d’années (Salaise en 2003, Firminy en 2004…), mais je n’avais pas jugé bon de me déplacer alors… Mais pour cette fois, on peut le dire, je ne regrette pas d’avoir bougé un peu ! D’ailleurs mon collègue Guy des Rags (notre groupe de 1967/68) était venu aussi : bienvenue au pèlerinage ! 

     Du sang neuf dans le line-up…
    Du groupe original, il ne reste donc que le noyau dur de Phil May le chanteur et Dick Taylor le guitariste (le premier Taylor à quitter les Rolling Stones !). Mais l’autre guitariste, Frank Holland, placé à droite ce soir et à l’abondante chevelure (Phil May se moquera gentiment de lui en prétendant qu’il s’est lavé la tête pour l’occasion), et qui assure aussi les parties d’harmonica, semble quand même être avec le groupe depuis 1991 ! (dites-moi si je me trompe). Quant à la jeune section rythmique, elle semble avoir apporté du sang neuf chez les Things depuis 2007 environ. Jack Greenwood le batteur avait seulement 16 ans quand il s’est assis derrière le groupe (il en aurait donc dans les 23). Quant au bassiste, George Perez, j’ai même entendu dire qu’il serait un petit fils de Phil May, ce qui ne manquerait pas d'être assez cocasse !! (le fils d’une fille de Phil donc, vu son nom…?). 

     Des riffs encore vivants 
    La salle des Abattoirs n’est pas vraiment très garnie et c’est un peu dommage. Il est vrai qu’on a guère vu d’affichage sur Lyon et on en connaît certains qui regrettent déjà de ne pas avoir eu l’info à temps (z’avaient qu’à lire notre blog !!). En première partie, Chapel Hill se révèle plutôt intéressant, évoluant entre folklore irlandais et rock tendu et mystérieux à la Nick Cave. Avec une violoniste bien intégrée au son du groupe, créant de beaux dialogues avec la guitare (excellente aussi, jouée par le chanteur).
    Entracte et voilà ceux qu’on attendait, ces Belles Choses légendaires, ceux qu’on disait en 1966 plus sauvages que les Stones, par leur R&B comme par leurs attitudes. Et qui évoluèrent ensuite vers des œuvres plus psychédéliques, avec de nombreux albums mythiques… Ce soir, on ne met pas longtemps à réaliser que oui, ça joue vraiment… Le batteur propulse les Choses avec une belle énergie. Qu’importe les générations, ils sont tous les cinq des Pretty Things avec tout ce que cela peut impliquer historiquement. Certes l’ami BG déplorera que Phil May ne “miaule” plus comme avant, mais à 69 ans ça peut se comprendre un peu, non…? Moi, je trouve qu’il assure bien, qu’il assure juste, sans éclat mais tranquille, un peu manière vieux bluesman. Certes, la vraie "vedette", c’est sans doute Dick Taylor qui, malgré son look “d’employé de banque à la retraite” (osons le dire, d’ailleurs aucun de nous ne s’arrange vraiment avec les années…) sait encore brillamment faire parler, et chanter, sa guitare qui elle n’a pas vieilli : les riffs sont presque intacts et font toujours un bel effet !
    Au milieu du set, une "séquence blues" avec juste Phil et Dick interprétant en acoustique des standards du genre repris par les Stones, de I can’t be satisfied à Little Red Rooster fut évidemment un des très bons moments de la soirée… Tout comme la sauvagerie légendaire de LSD et Rosalyn en rappel ! 
    Comme je me sentais assez incapable de reconstituer la setlist de la soirée, je suis parti d’une setlist du mois de Mars trouvée sur le Net et revue par mes souvenirs fugaces… Merci d’aider à la corriger si besoin ! (ou carrément de me communiquer "l'officielle" si vous l'avez). 


    • Hey Mama, Keep Your Big Mouth Shut (Bo Diddley)
    • Big City 
    • The Beat Goes On 
    • Alexander 
    • Defecting Grey 
    • S.F. Sorrow Is Born 
    • She Says Good Morning 
    • Private Sorrow 
    • Balloon Burning 
    • Blues Jam (I can’t be satisfied… Little Red Rooster… etc)
    • You Can't Judge a Book by the Cover (Bo Diddley) 
    • Get The Picture? 
    • Come See Me 
    • Mona (Bo Diddley)
    • Midnight to Six Man 
    • + L.S.D. 
    • Rosalyn 

    De g à dr sur cette photo de presse : George Perez (b), Phil May (vo), Dick Taylor (g)
    et derrière : Jack Greenwood (dr) et Frank Holland (g/harm)

    En bonus :
     Deux ou trois choses qu’on ne sait pas toujours sur les Things…: 
    - Certains affirment que les Pretty Things reproduisaient le blues moins “servilement” que les Stones ou les Yardbirds, parce qu’ils en avaient une approche plus rock…
    - Dans une interview Dick Taylor précisait récemment “Les Stones ne voulaient pas être Alexis [Alexis Korner, dont le style de blues copiait assez les originaux], mais nous on ne voulait être ni Alexis ni les Stones”. 
    - Ce serait Joey Ramone qui aurait affirmé que les Things avait été le modèle pour les garage bands…
    Ce à quoi eux répondent qu’ils jouaient plutôt au début dans le salon paternel, car leurs parents n’avaient pas de garages…! 
    - “Rosalyn” est une chanson écrite par un de leurs managers… 
    - David Bowie était un grand fan de Phil May, qu’il tentait d’imiter à ses débuts (Oui, ça peut surprendre… 
    mais écoutez cette version de Don’t bring me down pour y croire un peu plus ! ) 
    PopUpVIDEO DAVID BOWIE - DON'T BRING ME DOWN

    NB: Cette date à Bourgoin-Jallieu (site web des Abattoirs) était une des 2 seules en France pour cette tournée avec la veille 28-11 un concert à la Secret Place près de Montpellier. Et le lendemain le groupe partait en Belgique…

    Le site web du groupe : www.theprettythings.net
    Wikipedia : en.wikipedia.org/wiki/The_Pretty_Things

    PS: Sur Rock&Folk 557 daté Janvier 2014, un grand article sur "SF Sorrow", leur "merveilleux opéra de 1968", "manifeste majeur du rock" (par Joe Banks).

    Dédicaces (Gérard Bickel à g explique quelque chose…)
    Dick T avec BG* et le fils de celui-ci, Samuel
    (*et son incongru bonnet rouge)
    PS: Bernard Gouttenoire avait donc pu avoir le mail de Dick Taylor (photo ci-dessus) et par ce biais il lui a posé quelques questions, auxquelles Dick a aussitôt répondu…:
    Oui, nous aimions Bo Diddley et Jimmy Reed, mais personnellement mes goûts étaient bien plus larges : j’étais tout autant dans Monk et Coltrane. Mais ce qui a donné forme au groupe, c’était Bo et Reed bien sûr… Mais nous ne voulions pas être juste une autre version des Stones, alors ça a été une décision consciente d’être plus sauvages… 
    Non, je n’ai pas vu la tournée d’Eddie Cochran et Gene Vincent (en 62), mais par contre j’ai pu voir Buddy Holly, j'étais avec Mick Jagger et nous avions beaucoup aimé son Not Fade Away…” [NDSD: on connaît la suite : le titre repris par les Stones sur leur 3e single en 1964]


    NB: Cette page ne demande qu'à être corrigée, complétée… : enregistrez donc vos commentaires ci-dessous, merci !

    Les photos du concert (et I.O.Wight): ©StevieDixon, tous droits réservés.

    Quelques albums, en vrac… 
    (liens Amazon.fr)


    lundi 25 novembre 2013

    Guignol's Rock 2161 du 25-11 au 1–12-2013

    SCOUT NIBLETT, AYO, HEAVEN SHALL BURN etc, POPA CHUBBY, DUB INC., DAUGHTER etc, DIDIER WAMPAS & BIKINI MACHINE, SALLIE FORD & THE SOUND OUTSIDE, THE GATHERING, -M-, YANNIS ODUA etc, IAM, LA FOUINE, WINSTON McANUFF & FIXI, ABD AL MALIK, THE PRETTY THINGS, BASTIAN BAKER, RIKÉ, ANA POPOVIC, GOGOL BORDELLO… +NEWS à suivre…
    SCOUT NIBLETT en Blanche Neige avec guitare molle pour un titre pourtant plutôt glaçant… (extrait du clip ci-dessous en pop-up). 
    Elle est à la MJC Monplaisir ce Lundi 25-11 ! 
    PopUpVIDEO Scout Niblett- "Gun" (Official) 
    Encore une méga semaine avec minimum 3 ou 4 concerts par jour. On essaie de parcourir tout ça… Merci de faire passer (le lien) pour que “tout le monde en profite” (et puissent certains être amenés peut-être à s’intéresser à ce qui n’est pas dans leur “ligne habituelle"…).

     Scout “écorchée vive” toujours 
    25-11: Et on commence par la nana de la photo d'en haut, Scout Niblett, une anglaise de 40 ans (mais toujours de 12 à 16 dans un coin de sa tête apparemment, ce qu'on ne saurait lui reprocher…) qui réside aux Etats-Unis depuis une douzaine d’années, à Portland Oregon pour être précis. Pas la 1ère fois qu’elle passe par Lyon, sans doute déjà amenée par Grrrnd Zero, car ce sont eux (toujours dans les problèmes de salle, leur nouveau lieu étant à Vaulx-en-Velin) qui la font venir à la MJC Monplaisir (et non au NTH8 comme annoncé parfois ?). Six albums à son crédit, dont 4 produits par Steve Albini, c’est une indication précieuse, et elle se produit généralement seule avec sa guitare électrique. On vous met en lien la critique des Inrocks sur son dernier album “It’s up to Emma”. Qui titrent “Entre sad folk dépouillé et rock écorché, un grand disque sur le délitement amoureux”… Concert très recommandé. 
    PopUpVIDEO Scout Niblett - Nevada - A Take Away Show (en marchant dans la rue…)
    PopUpVIDEO Scout Niblett (Feat. Will Oldham) - Kiss 

    Ayo
     Voyages 
    Autre chanteuse, plus connue du grand public, côté Radiant avec l’allemande nigériane Ayo, qui vient de sortir son 4e album studio “Ticket to the World”. En lien, l’article/interview de MetroNews sur ce dernier opus davantage soul/rap, où elle rappelle d’ailleurs “qu’elle était rappeuse avant d’être chanteuse”… 
    PopUpVIDEO Ayo fait son "Live" pour la sortie de "Ticket to the world"
    PopUpVIDEO Ayo & Youssoupha - “Fire”  

     Métal un peu mou ?  
    Lundi toujours, côté Kao du métal, “death mélodique” principalement, avec quatre groupes d’un peu partout… 
    On copie-colle juste les débuts de description…: “Groupe allemand de deathcore mélodique HEAVEN SHALL BURN c’est du metalcore noir limite dansant porté par le chant barbare de Bischoff et des influences thrashisantes occupant toujours une grande partie des riffs lâchés par les guitaristes.
    HYPOCRISY est un groupe de death mélodique porté par l’infatigable Peter Tägtgren personnage central et actif dans le mouvement de metal extrême depuis plus d’une décennie.
    Né en 1991 à Annapolis, lors de l’émergence de la scène Death Metal aux Etats-Unis, DYING FETUS mérite amplement son statut de groupe mythique au sein de la scène Metal. 
    BLEED FROM WITHIN (Ecosse) Formé à Hamilton dans la banlieue de Glasgow en 2005, le groupe s’est rapidement fait connaitre su les scènes locales, puis en ouvrant pour des valeurs sures comme Job For a Cowboy, The Black Dhalia Murder ou encore Suffocation”.
    PopUpVIDEO HEAVEN SHALL BURN - Hunters Will Be Hunted  
    PopUpVIDEO HYPOCRISY - End Of Disclosure 
    PopUpVIDEO DYING FETUS - "From Womb to Waste" 
    Popa Chubby 

     Pléthorique blues 
    26-11: On passe à Mardi en restant au Kao qui verra le retour du bluesman new yorkais Popa Chubby. Avec un nouvel album de plus dans sa pléthorique discographie “Universal Brekdown Blues”. On vous met un lien à propos de ce dernier vers LaGrosseRadio qui remarque quand même que “Universal Breakdown Blues n’échappe pas à l’apparence d’une compilation”… 
    PopUpVIDEO Popa Chubby “i ain't given up”  
    PopUpVIDEO The Artie Lange Show - Popa Chubby Performs "Universal Breakdown Blues"

     Reggae par la bande 
    Au Transbo, c’est le groupe stéphanois Dub Inc. qui revient…: « Voilà plus de 15 ans que la joyeuse bande stéphanoise sillonne l’hexagone pour propager leurs bonnes vibes. Fouya, après une date soldout en 2011, la DUB INC. revient au Transbordeur, toujours ce savoureux mélange de reggae et de musiques métissées, sublimé par le flow des deux chanteurs Bouchkour et Komlan. A chaque performance live, le groupe fait des émules, avec des textes engagés et un groove communicatif ». Arrivé récemment, leur dernier album se nomme “Paradise”…  
    PopUpVIDEO DUB INC - Chaque nouvelle page 
    PopUpVIDEO "IL FAUT QU'ON OSE" Live session / Paradise album 

     Du folk beau à mourir…
    [Album = lien Amazon]
    Si vous préférez plus tranquille, du folk au Marché Gare avec trois groupes, Daughter + Garciaphone + Broken Twin. Petite citation des Inrocks pour le 1er…: "Relève d’un folk anglais 2.0, le trio Daughter livre un premier album beau à mourir en forme d’instantanés d’une année intense et tourmentée”. Et une vidéo de chacun… 
    PopUpVIDEO Daughter - "Still" 
    PopUpVIDEO Garciaphone Live sur les toits de Metz - 15 juin 2013  
    PopUpVIDEO Broken Twin - Out of Air // Out In The North 

     Punk ouvrier… 
    27-11: On reste au Marché Gare avec Mercredi Didier Wampas, désormais “jeune retraité de la RATP” et qui depuis un an ou deux mène une carrière solo acoquiné avec le groupe de Rennes Bikini Machine. Ils sont allés à London enregistrer un album qui s’intitule “Comme dans un garage” dans le légendaire Toe Rag Studio du producteur Liam Watson (qui avait fait le “Elephant” des White Stripes notamment…). Le Réparateur lyonnais en ouverture (toujours l’esprit punk garage !). 
    PopUpVIDEO Didier Wampas & Bikini Machine - "Comme dans un Garage" (Teaser)   
    PopUpVIDEO Didier Wampas - Punk Ouvrier - Session Acoustique OÜI FM

    Sallie Ford & the Sound Outside
     Bête pas domptée…
    Sallie Ford & the Sound Outside au Transbordeur cette fois… Eux aussi viennent de Portland Oregon, sauf que Sallie y est probablement depuis plus longtemps que Scout (voir plus haut). Autre genre de fille rock’n’roll… Son look binoclard peut induire en erreur, mais, comme le dit leur deuxième album, la bête n’est pas domptée ! (“Untamed Beast”). « Cet album-là, elle le définit comme son histoire, celle “d'une femme moderne”. Sur fond de rock'n'roll bien roulé, se baladant sans cesse entre racines et modernité pour mieux semer la confusion et nous laisser entendre, une fois pour toutes, que Sallie Ford & The Sound Outside ne joue pas de musique à la manière de et ne se laissera pas enfermer au musée avec les rétrophiles et nostalgiques chroniques. “Il est temps qu'une fille infiltre le monde masculin du rock'n'roll et le chope par les couilles.” On est prévenus… ».
    PopUpVIDEO Sallie Ford & The Sound Outside - They Told Me   
    PopUpVIDEO Sallie Ford and the Sound Outside - Full Performance (Live on KEXP, 17mn) 

     Atmosphères…
    Au Kao, toujours Mercredi, on sera dans le rock atmosphérique avec le groupe hollandais assez atypique en effet The Gathering… 
    PopUpVIDEO The Gathering - Echoes Keep Growing (Album  "Afterwords”, October, 2013)    
    PopUpVIDEO The Gathering - City From Above (belles vues du ciel !)

    Braids (Photo by Austin Tufts)

    Autre possibilité au rayon atmosphères ce 27-11, le passage de Braids au Sonic. Braids est un “art rock band” (comme ils disent) de Calgary (Canada). Un trio (actuellement) qui vient de publier son deuxième album “Flourish//Perish”. « Dans les torsades de son folk moderne, électronique et harmonique, derrière ses rythmiques tribales et les cabrioles vocales, Braids dévoile la substance subatomique de la musique. Celle, immémoriale, sauvage, qui fait onduler les corps sous les tropiques ou dans les igloos ». Jetez juste une petite oreille à la vidéo planante qu’on vous pose là-dessous… 
    PopUpVIDEO BRAIDS - "IN KIND" 



    Sinon, à la Halle, c’est -M- qui fera son show (toujours en trio ?). Suite à l’album “îl” de 2012, il sort à présent un live (tous formats, dont DVD) intitulé “Live Îls”… 
    PopUpVIDEO -M- "Mojo" (Live On TV show Taratata Nov. 2012)   
    PopUpVIDEO Mathieu Chedid - Le Tour De M Complete (2h…)

     Y revenir ou fin de contrat… 
    28-11: Passons à Jeudi : Amel Bent au Transbordeur… 
    PopUpVIDEO Amel Bent - Sans toi - Version acoustique (Clip Officiel)

    Dominique A
    A Condrieu et dans le cadre des “15 ans de la Locomyzic” une lecture musicale par Dominique A d'après son bouquin “Y Revenir”: “un temps suspendu intimiste et singulier, qui donne des clefs de lecture et revient sur son parcours artistique et créatif de 20 ans, 9 albums et 1 récit. Un moment unique."
    PopUpVIDEO FRANCHE CONNEXION LITTÉRATURE #12 : DOMINIQUE ANÉ "Y revenir"

    Reggae d’ici au CCO avec Yaniss Odua + Natty Jean + Bob Sikou… 
    PopUpVIDEO YANISS ODUA - Freestyle at PartyTime 2013 (sortie de son nouvel album MOMENT IDEAL)   
    PopUpVIDEO Natty Jean - I Believe (album "Santa Yalla”, 2012) 


    Et hip hop marseillais au Radiant avec IAM…: « Le sixième album d’IAM, “Arts Martiens”, s’était fait attendre pendant six ans. Il ne se sera passé que sept mois avant la sortie du septième, entre le printemps dernier et cette semaine. Difficile en revanche de donner une date au suivant. Le nouvel album, sobrement intitulé “…IAM”, est en effet le dernier publié dans une grande maison de disque. “C’est le jubilé de notre contrat”, plaisante Akhenaton ».
    PopUpVIDEO IAM - Si J'Avais 20 Ans   
    PopUpVIDEO IAM - Sombres Manœuvres / Manouvres Sombres 

     French success story 
    29-11: Autre genre de rap le lendemain Vendredi côté Transbordeur avec La Fouine…: « Né à Trappes, le jeune Laouni, d'origine marocaine se consacre à la musique et au hip-hop dès l'âge de 15 ans. Après des featurings et des mix-tapes, son premier album solo sort en 2005 et rencontre un succès d'estime. Dés le disque suivant, celui qui se fait désormais appelé LA FOUINE passe à la vitesse supérieure : des duos avec Booba (avec qui il est moins pote maintenant…) ou Amel Bent, promo nationale, passages radios… Le suivant est disque d'or, La Fouine monte son propre label Banlieue Sale et sa marque de fringues Street Swagg : une “success story” comme on les aime dans le rap français. Dans la foulée de la sortie de son 5ème album “Drôle de Parcours” en février, FOUINY BABY créé l'événement en proposant une nouvelle tournée pour découvrir ces nouveaux titres mais également retracer un parcours jalonné d'une multitude de tubes plébiscités par un public de plus en plus nombreux. Accompagné sur scène d'un véritable live band et de Dj Battle, LA FOUINE vous fera découvrir son “Drôle de Parcours” !». NB: C’est le nom de son dernier et 5e, sorti en Février dernier…
    PopUpVIDEO La Fouine - Essaie Encore (Clip) 
    PopUpVIDEO La Fouine - Redbull & Vodka (LIVE SKYROCK 30/01/2013) Album Drôle de parcours

    Beak
     Dérailler dans l’obscurité… 
    Le live du Vendredi au Sucre c’est Beak, qu’on peut écrire Beak> (histoire de ne pas confondre avec un projet post-métal chicagoan de même bec)… Il s’agit là du…: « Projet parallèle du producteur Geoff Barrow, âme fondatrice de Portishead, Beak> se promène dans un enfer sonore teinté de brillances atmosphériques. Beak>, c’est un train fantôme qui aime plus que tout dérailler dans l’obscurité. Voix spectrales et claviers hantés viennent compléter ce voyage au bout de la nuit où la complainte fait autant loi que foi…». 
    PopUpVIDEO Beak - 'Iron Acton' (2009) 
    PopUpVIDEO BEAK - Complete concert Live at The Lexington London (56mn)

     Nouveau mélange 
    Vendredi aussi, au CCO, un projet made in France avec l’association Winston McAnuff & Fixi. L’accordéoniste frenchy et le reggaeman forcément jamaïcain. Ils ont sorti ensemble cet album “A New Day”, et ça fonctionne pas mal du tout, davantage soul que reggae en fait, comme on a pu en juger en Juillet dernier à Vénissieux lors des Fêtes Escales… 
    PopUpVIDEO Winston McAnuff & Fixi - Freestyle 
    PopUpVIDEO La Session de Winston McANUFF et FIXI " "Garden of Love" - dans le RenDez-Vous de Laurent GOUMARRE sur France Culture

     Philosophie en musique 
    À Vénissieux précisément, au théâtre, c’est Abd Al Malik qui vient présenter son spectacle "L'art et la révolte”, librement inspiré de l'œuvre d'Albert Camus…: « Le rappeur-poète Abd Al Malik part à la rencontre de l'oeuvre d’Albert Camus. De la poésie à l’état brut, de la philosophie mise en musique. A l’image d’Albert Camus, Abd al Malik porte haut l’intelligence du texte et une pensée aigüe sur l’existence et sur la condition d’artiste. Abd al Malik choisit de partir de nouvelles de “L’Envers et l’endroit”, texte de jeunesse de Camus publié à Alger en 1937, que l’écrivain considère comme la source secrète qui a alimenté toute sa pensée ».
    PopUpVIDEO Quand Abd Al Malik rencontre Albert Camus 

    Pretty Things : 1964/2012 ?
     Historique : les inventeurs du garage ! 
    Vendredi toujours, quelques vieux rockers patentés ne manqueront pas de prendre la direction de Bourgoin-Jallieu pour aller voir ces “Belles Choses” aux Abattoirs… The Pretty Things [wikipedia] un demi siècle plus tard, tout comme leurs jumeaux les Rolling Stones (Dick Taylor fut d'abord guitariste avec Jagger/Richards, et il fut le 1er à quitter les Stones, bien avant Mick… Taylor !) dont la carrière est un peu plus connue du grand public ! On dit pourtant que ce sont les Pretty Things qui ont inventé le rock garage avec des morceaux particulièrement sauvages comme “Rosalyn” ou les 4 de ce fameux EP français (Come see me, Buzz the jerk, Midnight to 6 man et LSD) que nous reprenions intégralement avec ferveur lors de nos 60s d’apprenti garagiste. Alors, si vous n'avez pas pu voir les Stones à Hyde Park, ne ratez pas les Pretty Things aux Abattoirs…! 
    PopUpVIDEO Pretty Things - Midnight to six (live 1966) 
    PopUpVIDEO Pretty Things - Raining in my Heart (live 1966) 
    PopUpVIDEO The Pretty Things - S.F. Sorrow (leur album psychédélique de 1968, 41mn)
    PopUpVIDEO Pretty Things- Midnight to Six documentary trailer 
    PopUpVIDEO The Pretty Things ~ Midnight To Six Man, Honey I Need, & LSD ~ Live 2012 (Pt.3/3)  

     Nos bons voisins suisses 
    30-11: Samedi, Sardou étant annulé il vous reste le Suisse Bastian Baker au Transbordeur… « BASTIAN BAKER a moins de vingt ans lorsqu'il débute sa carrière en 2011. Le jeune homme se produit d'abord au festival Caprices à Crans-Montana, avant d'être invité par Claude Nobs sur le off du Montreux Jazz Festival en juillet. Son premier titre “Lucky” devient le chouchou des radios suisses, et un phénomène national. “Tomorrow May Not Be Better” sort en Suisse en septembre 2011, puis est disponible en France en mai 2012. Bastian Baker appuie son offensive française par un passage à Taratata sur France 2 et une tournée en première partie de Nolwenn Leroy.
    En première partie, découvrez le groupe suisse 77 BOMBAY STREET, composé de quatre frères musiciens ! ».
    PopUpVIDEO Bastian Baker - 79 Clinton Street  
    PopUpVIDEO Bastian Baker - Hallelujah 

     Au gré du vent 
    Ou bien Riké au Marché Gare : « Quelques années ont passé, le temps pour lui de célébrer comme il se doit les 20 ans de scène de son groupe Sinsemilia lors d’une tournée mémorable. Aujourd’hui, c’est avec son troisième album que RIKÉ nous revient en solo. Réalisé par Jean Louis Pierot (Bashung, Renan Luce etc.),  “Au gré du vent” est sans aucun doute l’album le plus abouti de l’artiste grenoblois. Les arrangements plus  “pop” collent à merveille aux compositions très “chanson” que Riké a concoctées, soulignant comme il se doit la joie de vivre qui semble émaner de la plupart des titres de cet album…».
    PopUpVIDEO RIKÉ - La journée sera belle [Clip Officiel]
    PopUpVIDEO RIKE - Au Gré du Vent [Acoustique] 


    Ana Popovic (photo: Cheryl Gorski)

     La belle Ana 
    Et pour les amateurs de guitare blues qui veulent bien se déplacer un peu, la belle Ana Popovic, notre blueswoman serbe préférée (pas difficile direz-vous, mais en plus elle est née le même jour que nous… à quelques années près), sera Samedi également à la Tannerie de Bourg, dans le cadre du festival (villeurbannais) Les Guitares… 
    PopUpVIDEO Ana Popovic - Object of Obsession - [OFFICIAL MUSIC VIDEO]
    PopUpVIDEO Ana Popovic - Can't You See What You're Doing To Me
    PopUpVIDEO Ana Popovic - I'll sing the blues, just for you... (acoustic) 

     Joyeux bordel international ? 
    1-12: Et un dernier Dimanche avec la joyeuse troupe de Gogol Bordello, cette troupe de “gypsy punk” formé en 1999 à New York. Au Transbordeur, cette salle qui vibra précisément jadis au son de la Mano Negra dont ils se réclament (entre autres). « Après “Super Taranta!” en 2007 puis “Transcontinental Hustle” en 2010, les gipsy punk de GOGOL BORDELLO reviennent en juillet 2013 avec “Pura Vida Conspiracy”, un quatrième album produit par Andrew Shep et enregistré au Texas au Sonic Ranch Studio. Les titres de ce nouveau disque puisent davantage encore leurs racines dans la philosophie des Pays de l'Est. Les invocations radicales d'énergie primale positive et de conscience planétaire de Gogol Bordello se mêlent à une musique imprégnée de ska, de métal, de punk, de rap, de dub et de sons issus des tribus autochtones du Brésil, pour produire un maelström des plus électrifiant ! Dirigé par le révolutionnaire et provocateur Eugene Hutz, Gogol Bordello, rapprochement de huit âmes gitanes rebelles, est devenu une réelle force internationale sur laquelle il faut compter ».
    PopUpVIDEO Gogol Bordello -- Pura Vida Conspiracy (Part 1)  
    PopUpVIDEO Gogol Bordello - Pura Vida Conspiracy (Part 4)
    Gogol Bordello sur une poutre (la photo ferait encore bien plus d'effet en 3D !)

     Stevie D.

    De nouvelles dates annoncées…:
    PHOENIX le 28 Juin aux Nuits de Fourvière…


    GUIGNOL'S ROCK NEWS


    Le réseau régional Tagada Tsoin Tsoin présente sa sélection Rhône-Alpes pour les iNOUïS du Printemps de Bourges 2014 : les 8 artistes et projets retenus pour l'édition 2014 (parmi 392 candidatures reçues) SONT :

    ANNE SILA (Chanson - 26 // http://annesila.bandcamp.com/music), 
    JOE BEL (Pop Rock - 38 // http://www.joe-bel.com), 
    MISO SOUP (Électro - 69 // https://soundcloud.com/miso-soup), 
    DE LA MONTAGNE (Électro - 69 // http://www.wearedlm.com), 
    ANTON SERRA (hip hop - 69 // http://www.antonserra.fr), 
    SCHLAASSS (hip hop - 42 // https://soundcloud.com/schlaasss), 
    PETHROL (pop rock - 69 // https://soundcloud.com/pethrol). 

    Ces 8 groupes/artistes de la sélection régionale de Tagada Tsoin Tsoin présenteront leurs projets lors de 2 sessions live :
    Les 13 et 14 décembre à Chambéry (entrée libre)
    Les 13 et 14 février lors des Auditions Régionales au Marché Gare, à Lyon ! (entrée libre sur invitation)




    LE GROS SON des BACK ROADS

    Sylvaine, chanteuse des BACK ROADS, nous informe que le premier album de son groupe (lyonnais) de “heavy blues” (influences : The Answer, Black Country Communion...) sera bientôt disponible. Et pour juger de leur (GROS !) son, elle propose cette vidéo du titre “Invisible Woman”. Avis aux amateurs !!



    Et BACK ROADS cherche des lieux lyonnais (et autres je suppose) pour y propager ce son d'enfer : contactez-les ! Par exemple par leur page Facebook


    Un nouveau clip pour DAISY LAMBERT : Odéon…


    Tous les renseignements chez Rue89Lyon
    Sélectionné par Les Inrocks parmi les 10 clips de la semaine !



    ALBUMS RÉCENTS DES ARTISTES SUS-MENTIONNÉS
    (Liens Amazon.fr)