Guignol's Rock, rubrique du blog

Suite à la disparition de l'hebdomadaire (papier) Lyon Poche en 2011, notre chronique annonçant les concerts rock de la semaine s'est retrouvée sur ce blog, en reprenant
son titre original, "Guignol's rock" (parution sur le week-end…) avec des photos et une sélection de vidéos (à ouvrir en pop-up). Bonne lecture !

Merci à tous ceux qui veulent bien partager ces pages sur leurs réseaux, ou les mettre en lien sur leurs sites… // NB: Voir notre profil: Google+

Pour pouvoir ajouter un commentaire dessous, veillez à n'avoir qu'une seule chronique ouverte (en cliquant sur son titre en rose)

Des présentations différentes de nos pages (sur fond blanc !) en cliquant ici <<<

dimanche 27 octobre 2013

Guignol's Rock 2157 du 28-10 au 3–11-2013

This week: MAX ROMEO, DEATH IN JUNE, IMAGINE DRAGONS, CRYSTAL FIGHTERS, ZAHO, MASCARADE, NIRO, PIGS, BODY/HEAD, LAETITIA SADIER, JULIA HOLTER, GIUDA, RAINBONES, BRNS, PROTOJE & THE INDIGGNATION… +brèvesNEWS à suivre…: LOU REED, MONT-DE-MARSAN PUNK…
LÆTITIA SADIER (chanteuse de Stereolab) au Sonic ce 1er Novembre (sans l'uniforme) 
Comme d’hab’, on essaie de vous présenter un peu les principaux concerts rock “& co” de cette semaine à Lyon, sans distinctions (mais avec une certaine distinction tout de même, on espère…). 
Bizarre, cette semaine d’ailleurs : Mercredi et Jeudi assez chargés, et pas mal de trucs obscurs (certes sans doute pas pour tout le monde). Tentons donc d’y voir plus clair…! 

 La nausée de quel côté ?
29-10: On commence avec pour Mardi cette annulation de Death in June par la Préfecture, qui nous semble personnellement assez incongrue, déplacée… Politique de censure et de frilosité, peur du moindre scandale, tout cela nous semble plutôt bénéficier aux vrais extrémistes. Personnellement nous ne sommes pas friand des œuvres de ce groupe, mais son travail nous semble tout de même (allez, on va peut-être choquer un peu nous aussi !?) respectable, voire même intéressant dans sa démarche (notamment celle de mettre l'homme face à ses contradictions, et c'est assez réussi en l'occurrence…). 
Sur les 4 concerts français il ne reste à cette heure que celui (ceux ?) de Brest non annulé. La France se distingue ainsi…? Lu sur le site français www.deathinjune.fr qui est aussi l’organisateur de cette tournée…: « Depuis quelques jours, et encore plus depuis quelques heures, nous assistons à un déferlement de mensonges scabreux, répétés, déformés ad nauseam, auquel nos droits de réponses ne peuvent rien puisqu’ils sont systématiquement censurés. L'ampleur de la polémique concernant la tournée française de Death In June que nous organisons, nous oblige à remettre les pendules à l'heure, face à des extrémistes qui utilisent la menace de la violence pour faire annuler des concerts par des maires obnubilés par leur image et avec l’aide complice de médias qui se contentent de copier-coller des informations sans rien vérifier ni sans consulter les personnes directement concernées – le groupe, le public, et nous, organisateurs ».
PS: rebellyon.info/… s'excuse (mieux vaut tard que jamais) de son premier article…
PPS: "la victoire des porcs ignorants sur la culture" pour sebgob.com/… 
Ci-dessous deux concerts entiers en vidéo, pour juger du supposé aspect nocif du groupe… (on espère que les services préfectoraux ont bien tout visionné avant de prendre leur décision de censure !).
PopUpVIDEO Death in June live in NYC 2002 Full Concert (1h29)
PopUpVIDEO Death in June - Runes and Men (Dresden 2012) - Full Set 2 (1h 45)


 Incontournable  
Du reggae sinon Mardi au CCO avec le n-ième retour du grand Max Romeo. « Auteur de l'immense "War Inna Babylon", Max Romeo ne connaît pas la fin de carrière qu'il mérite. Plombée par les arnaques des producteurs, sa longue carrière est passée par autant de hauts que de bas. Mais il reste une figure incontournable du reggae roots, auteur de tubes incontournables, d'albums cultes et promoteur d'un son reggae très expérimental et tirant vers le dub, une légende de la scène à ne pas rater pour son passage à Lyon ». D’autant que c’est annoncé comme “last tour”!
PopUpVIDEO MAX ROMEO Live Montreux Jazz Festival 04.07.2003
PopUpVIDEO Max Romeo live @ Summerjam Festival 2013 - Cologne, Germany (7/6/2013) 


 Anagramme abscons 
30-10: Imagine Dragons au Radiant (Bellevue) ce Mercredi. On ne risque pas de les interdire ceux-là… « Ce groupe alternatif américain a réalisé un véritable raz de marée en lâchant sur toutes les ondes It’s Time, extrait de leur premier album. Il y a les mélodies inspirantes, l’univers rock et la voix chaude de Dan Reynolds. Mais oui ! Vous y êtes ! Imagine Dragons c’est la petite mandoline sur fond de rock enivrant ». Ou encore Wikipédia : « Imagine Dragons est formé en 2008 alors que le chanteur Dan Reynolds est à l'université Brigham Young. Leur musique est souvent décrite comme positive et inspirante. Peu de temps après, le groupe a déménagé à Las Vegas, dans le Nevada, où les membres actuels se sont joints au groupe. Le nom du groupe est une anagramme, dont les mots originaux sont connus seulement des membres du groupe ». On vous laisse chercher !
PopUpVIDEO Imagine Dragons - It's Time 
PopUpVIDEO Imagine Dragons - VEVO GO Shows: Radioactive 

 Musique dingo 
Un peu dans la même veine, des anglais cette fois (mais assez hispanisants) avec une nette "popularité indie" aussi, côté Kao, avec Crystal Fighters. Formé à Londres en 2007, premier album “Star of Love” en 2010, et le deuxième “Cave Rave” au mois de Mai cette année sur leur label Zirkulo. Mélange allant de la musique basque (oui oui) à l’électro et au dubstep… Les Inrocks en ont dit…: « Trois ans après Star of Love, leur premier album fastueux, les Anglo-Espagnols de Crystal Fighters reviennent avec leur énergie, leur dégaine de chaman, leur fougue adolescente et leur folie pas forcément douce. Multicolores et frondeuses, leurs mélodies hispanisantes et limpides se perdent dans une galaxie d’instruments loufoques et d’atomes électroniques somptueusement arrangés. Avec Cave Rave, le trio gagne en assurance et canalise une musique dingo qui rend heureux ».
Vidéos spéciales tramway…
PopUpVIDEO Crystal Fighters - LA Calling - A Trolley Show  
PopUpVIDEO Crystal Fighters - You & I - A Trolley Show  
PS: Suite à l'annulation du groupe qui devait les accompagner, la 1ère partie des Crystal Fighters sera assurée par Erotic Market. Bonne nouvelle ! Vidéos : On a trouvé celle-ci assez spéciale et acoustique. Dommage que la voix ne soit pas mieux captée… Celle de Bourges est excellente par contre.
PopUpVIDEO Erotic Market : samedi 14 septembre 2013, Médiathèque Verlaine (Pontiffroy, Metz)
PopUpVIDEO Erotic Market - "30 seconds" Live @ Printemps de Bourges 2013

 C'est chelou 
Mercredi aussi, Zaho au Transbo…: « Chanteuse canadienne ayant passé toute son enfance en Algérie, ZAHO se fait connaître en 2007 par des featurings avec Seyfu et La Fouine, et des mixtapes sorties sur sa propre maison de production fraîchement créée. Le succès est très rapide en France, où son single “C'est chelou” se classe dans les meilleurs ventes en 2008. Cette même année, elle remporte le MTV Europe Music Awards dans la catégorie “Meilleur artiste francophone” et le NRJ Music Award de la “Révélation française de l'année” l'année suivante ! Son second album “Contagieuse” est sorti en novembre 2012. Moins d'un an après, la belle chanteuse est sur la scène du Transbo ! ». 
PopUpVIDEO Zaho - Tout est pareil 

 Les créateurs de la créature 
Sinon, Mascarade nous signale son/leur passage à Raspoutine (ex-Monde à l’Envers) ce 30 aussi. Mascarade qui se présente comme du “hip hop de rockers”… « Les créateurs de la créature Mascarade, JNEB (artiste pluridisciplinaire) et JIBE (guitariste de Marcel et son orchestre), ne renoncent à franchir aucune barrière, qu'elle soit musicale ou verbale [ndsd: pas mal de gros mots et tout…]. Si la colonne vertébrale de MASCARADE est constituée de rock'n'roll et de hip-hop, le squelette s’articule grâce à des styles variés empruntant à l'électro, comme à la musique du monde en passant par la musique classique ou encore le punk-rock ».
PopUpVIDEO MASCARADE en concert au BETIZFEST (avec Burning Heads, Parabellum, Punish Yourself..)  
PopUpVIDEO MASCARADE (hip-hop de rockers) interview et live sur FRANCE 3 

 Paraplégique  
31-10: On passe à Jeudi et commençons avec Niro au Kao…: « NIRO est un jeune rappeur de 24 originaire de Blois. Très jeune, il participe à de nombreux projets Rap français aussi bien underground que mainstream (…) … Remarqué à chacune de ses apparitions, il est rapidement considéré comme une des étoiles montantes de la scène rap en France et fini par signer avec l'équipe de Street Lourd (…). Il enchaine ensuite les collaborations avec les acteurs les plus en vue du rap français et est même personnellement invité par Booba sur sa Mixtape Autopsie 4. En juin 2012, Niro sort son 1er projet solo “Paraplégique” en indé via Street Lourd et se classe directement meilleure vente des charts hip-hop en digital à sa sortie, écoulé aujourd'hui à plus de 10.000 exemplaires. A l'occasion de son nouveau projet “Rééducation” dans les bacs le 10 juin, retrouvez Niro en concert ».
PopUpVIDEO NIRO - FAUT LES SOUS



 Hardcore Pigs 
Côté Sonic, un groupe de Brooklyn plutôt hardcore : PIGS, formé en 2008 avec Jim Paradise (Freshkills, Players Club) aux drums, Andrew Schneider (Slughog) à la basse et Dave Curran (Unsane, Players Club) à la guitare. Pour les amateurs, on propose cette interview (in english), et jetez aussi un œil sur la vidéo…
PopUpVIDEO Pigs - Give It  

 Invasion Bar-bars…
Et pour Jeudi soir, mince on allait oublier la soirée Bar-bars de Riddim Collision ! Une quinzaine de groupes/artistes dans 5 lieux différents, d'abord croix-roussiens bien sûr (Valseuses, Kraspek, Trokson, Buffet Froid et Capucins)… Et un seul pass acheté (6 €) donne accès aux 5 bars. Tous les détails sur cette page www.activedisorder.org/riddim-collision/jeudi-31…
Et illustrations avec cette playlist de vidéos… 
PopUpVIDEO Jessica 93 - AWAY (version lag) et suite PLAYLIST BAR-BARS  
PopUpVIDEO Riddim Collision Festival #15 - Teaser et PLAYLIST FESTIVAL  


 Sonic Kim 
Kim Gordon + Bill Nace = Body / Head 
1-11: On arrive à Vendredi …avec des chanteuses. Pas moins de trois. D'où dilemme pour certains… 
On commence sur les eaux, le Rhône d’abord avec sur le Sirius (C’est un concert de JustRock? et ça devait être au Kao, mais sans doute que les locations n’ont pas suivi) le nouveau groupe de Kim Gordon, l’ex-bassiste de Sonic Youth (également chanteuse, même si son chant est particulier) alliée aujourd’hui au guitariste Bill Nace, de la scène noise de Boston. Cela s’appelle Body/Head, drôle de nom qui, pour ceux qui mettent les doigts dans le cambouis html pourra faire penser à la structure d’une page web (voir la photo !). Leur 1er album “Coming apart” est sorti récemment, faisant dire chez les Inrocks…: «…excellent premier album, mille fois plus excitant que celui de Chelsea Light Moving, le groupe de Thurston Moore… Plus d’une heure durant, fracas de guitares et éclats de voix (rarement le chant de Kim a paru aussi coupant) s’entrechoquent ardemment et se fondent en un dévastateur magma bruitiste qui, pulvérisant l’archaïque structure couplet/refrain, électrise le corps autant qu’il embrase la tête ».
PopUpVIDEO Body / Head - "Actress" (From the album "Coming Apart", out September 10)  
PopUpVIDEO BODY/HEAD (KING LUDWIG 2013 #3) [Pour l’image seulement car le son est presque absent, c’est un comble !!]

 Stereolab 
On passe sur la Saône, avec au Sonic, Lætitia Sadier, qui est surtout connue comme étant la chanteuse du groupe de pop expérimentale Stereolab. Stereolab, un groupe formé à Londres au début des 90s et qu’on dit avoir été un des premiers classés comme “post-rock”. Stereolab semble ne plus exister depuis quelques années et la carrière solo de sa chanteuse, musicienne et auteure française Laetitia Sadier s’est développée avec un album en 2010 “The Trip” (chez Rough Trade), puis un autre en 2012 “Silencio”. En 2009 elle avait également prêté sa voix pour un titre du 3e album de Angil & the Hiddentracks, l’excellent groupe stéphanois, lui aussi au croisement de la pop, du folk et de la musique expérimentale, et qui sera justement en 1ère partie… 
PopUpVIDEO Laetitia Sadier - "Find Me The Pulse of the Universe" Video 
PopUpVIDEO Laetitia Sadier - Natural Child 
PopUpVIDEO Laetitia Sadier "Lightning Thunderbolt"  
PopUpVIDEO Laetitia Sadier "The Rule of the Game"

 Ekstasis 
Et notre troisième chanteuse côté Confluence, sur le toit, au Sucre, c’est l’américaine Julia Holter…: « Avec Ekstasis, Julia Holter a réussi l'un des plus beaux disques de 2012 et certainement l'un des plus intrigants aussi. Avec cet album aussi complexe que splendide, l'américaine mélange classicisme et modernité, le minimalisme électronique avec la musique baroque, les polyphonies vocales avec des harmonies vaporeuses. Digne héritière de Laurie Anderson ou de Kate Bush par son approche expérimentale, la jeune musicienne s'affranchie des formats de la pop pour inventer son propre langage et offre une musique inédite et profondément émotionnelle ».
Nouvel opus en Août dernier "Loud City Songs" (voir albums plus bas…). 
PopUpVIDEO Julia Holter - This Is A True Heart (Official Video) 
PopUpVIDEO Julia Holter - Maxim's I (Official Audio) 

 Garage gratuit 
D’autres concerts encore pour ce Vendredi : en gratuit du garage au Kafé avec en “coup de cœur” Giuda + The Rainbones + The Hi-Lites. « Nouvelle coqueluche de la scène garage internationale, les excellents Giuda feront enfin une halte à Lyon. Après leur premier album entièrement constitué de tubes en puissance, le groupe draine des fans de plus en plus nombreux et devient de plus en plus incontournable. 
Avec les Rainbones, pas de chichis. C’est l’efficacité qui prime avant tout. Armés d’un son gras-bluesy et d’une rythmique implacable, ils dégainent un set qui nous ramène tout droit au cœur des antres marécageuses du Mississippi. Un peu comme si le Swamp-Rock avait trouvé ses correspondants outre-Atlantique…».
PopUpVIDEO GIUDA - "Number 10" 


Retourner le cerveau à la cuillère…
2-11: Samedi on retourne au Sonic se faire retourner le cerveau (si l'on en croit Sourdoreille.net !) par les jeunes belges de BRNS (pour "brains" justement). Assez particulier, avec un chanteur-batteur qui utilise apparemment des cueillères…
Avec les lyonnais de Balladur en ouverture. 
PopUpVIDEO BRNS - Our Lights (Official Music Video, 2013) 
PopUpVIDEO BRNS - Mexico - Session Live pour Les Nuits Botanique 2012 
PopUpVIDEO Balladur - Dream Baby



Protoje & the Indiggnation 
 New Roots & indignation  
3-11: Et on finit la semaine comme on l’a commencée, avec du reggae. Protoje & the Indiggnation + Volodia au Kao. « Le reggae conscient refait surface pour le plus grand plaisir des passionnés ! Les experts jamaïcains se sont tous mis d’accord pour dire que PROTOJE incarne le renouveau du mouvement reggae. Leader du groupe Indiggnation, le talentueux auteur exprime la colère de ses frères à travers des lyrics socialement engagés. Protoje s’attache à défendre son indépendance et raconte les dures années de labeur et de travail acharné qu’il a pu fournir. Il explore le new roots sous toutes ses formes, il y a du rythme, de la chaleur et la volonté de dire les choses !». 
PopUpVIDEO Protoje - Who Dem A Program (Official Music Video)

Stevie D.




Guignol's Rock "brèves-NEWS"


Lou Reed, St-Etienne, Avril 1977 (pboto ©S.Dixon)
LOU REED (1942/2013) 


Lou Reed "Walk on the wild side" (1973 Olympia, Paris) 


Lou Reed & Antony - Candy Says (Salle Pleyel, Paris, 6 Mars 2013)


The Velvet Underground - The Gift (Instrumental, 1968, Lou Reed: guitar)






Rencontre avec Greil Marcus [wikipedia] ce Samedi 2 Novembre à 15h à Lyon, à la librairie Passages, 11 rue de Brest. Il présentera son nouvel ouvrage "Bob Dylan by Greil Marcus"
Un article chez LePetitBulletin





Mont-de-Marsan : le Woodstock punk ?

Octobre 2013 : Décidément, le punk s'inscrit dans la culture ces temps-ci : expos, livres… Mais 37 (et 36) ans après, un bouquin sur le festival punk de Mont-de-Marsan, ça peut tout de même surprendre… Pour le néophyte le sujet pourra sans doute paraître un peu exigu… Sachez pourtant que Mont-de-Marsan a été surnommé le Woodstock punk !  Et plongez-vous dans le texte inspiré de Thierry Saltet pour mieux comprendre la richesse du sujet et l'ambition du projet. Vous verrez comment l'auteur est allé chercher bien au-delà de ces festivals. D’abord en remettant tout très précisément dans le contexte : la France de ces années giscardiennes, l'état du rock alors, le rock français et son éternel complexe, l’avènement du punk en Angleterre, etc. De la même façon, tous les personnages de l'aventure, les organisateurs comme les groupes, sont décrits avec toute leur “épaisseur”, leur histoire avant, ce qui les a amenés à se trouver là à ce moment-là, et leur histoire après… 
Alors, même si c'est un livre de spécialiste avec d'innombrables précisions, on ne s'ennuie pas, surtout grâce à la justesse de l'analyse, mais aussi au style imagé et à l'humour omniprésent (mais suffisamment fin pour ne pas être dérangeant). On sait bien qu'on ne va pas retenir la moitié de toutes ces précisions (enfin, je sais pas vous…) mais on s'en fout. Ce qui compte, c'est qu'on revit l'aventure (pour quelqu'un qui y était, comme votre serviteur… du moins en 77) avec plein d'autres dimensions. Bien sûr, on se demande comment ce mec (Thierry S) peut ainsi redonner vie à un tel événement (enfin, deux même…) avec ce luxe de détails. Mais ça doit être le propre des bons historiens, qui aiment leur sujet, et qui savent aller collecter une multitude d'infos, puis les confronter …puis en faire une belle synthèse en racontant avec grâce. 
SD
L'ouvrage de Thierry Saltet "Le massacre des bébés skaï" est disponible chez l'éditeur : Julie Productions.
Ou bien à Lyon chez Dangerhouse.

Notre page web sur le festival de 1977 que nous avions relaté pour Rock en Stock à l'époque…  




ALBUMS RÉCENTS DES ARTISTES SUS-MENTIONNÉS
(Liens Amazon.fr)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont bienvenus !! Merci d'exprimer vos réactions…
[Merci aussi de recommander/partager cette page avec les boutons ci-dessus !]
Vous pouvez aussi vous inscrire comme "membre" (voir à droite…)
Ou mieux : envoyez-nous votre adresse mail dans un post/commentaire : pas pour la publier (bien sûr) mais pour qu'on puisse vous faire parvenir la newsletter hebdo (= image de la rubrique dès publication)