Guignol's Rock, rubrique du blog

Suite à la disparition de l'hebdomadaire (papier) Lyon Poche en 2011, notre chronique annonçant les concerts rock de la semaine s'est retrouvée sur ce blog, en reprenant
son titre original, "Guignol's rock" (parution sur le week-end…) avec des photos et une sélection de vidéos (à ouvrir en pop-up). Bonne lecture !

Merci à tous ceux qui veulent bien partager ces pages sur leurs réseaux, ou les mettre en lien sur leurs sites… // NB: Voir notre profil: Google+

Pour pouvoir ajouter un commentaire dessous, veillez à n'avoir qu'une seule chronique ouverte (en cliquant sur son titre en rose)

Des présentations différentes de nos pages (sur fond blanc !) en cliquant ici <<<

lundi 10 décembre 2012

Guignol's Rock 2117 du 10 au 16-12-2012

ARNO (Photo Dany Willems)

 Quand les bonbons parlent…
10-12: Ça commence très fort avec Arno de retour au Transbordeur ce Lundi 10… ARNO en grande tournée européenne suite à son douzième album solo "Future Vintage". Un album enregistré sous la houlette de John Parish… "La première fois que ces deux-là se sont rencontrés, c’était pour jouer avec Stef Camil Karlens, du groupe Zita Swoon. Entre fans de Captain Beefheart, l’Anglais et le Belge avaient tout pour s’entendre à merveille. « Et puis John connaissait TC Matic » ajoute Arno. « C’est quelqu’un avec qui je peux communiquer sans rien dire. On a le même esprit »… (…) « Je cherchais quelqu’un qui m’apporterait autre chose. C’est mon frère qui m’a conseillé d’aller voir du côté de l’Angleterre. » Au rythme de deux chansons mixées par jour, le disque a été bouclé en deux petites semaines seulement [NB: Après avoir été préparé à Ostende avec Serge Feys, il faut préciser]. « On a bu beaucoup de thé » souffle Arno". Et le résultat est là : un splendide album où l'on retrouve tous les ingrédients du grand Arno, la voix râpeuse et écorchée, la poésie qui se dégage de ces paroles bien tordues, et la musique rock/blues rugueuse, fougueuse. Un joyeux bazar dont on reste complètement client ! (Comme on est pas seul, ça risque d'être complet, alors sachez qu'Arno sera de retour le 24 Mai prochain au Théâtre de Vénissieux cette fois).
La chanteuse Robi à découvrir en 1ère partie (1er album "L'hiver et la joie" en février 2013).
[Nouveau : on vous met les vidéos en pop-up, car on sait que vous avez la flemme de descendre les regarder tout en bas… Alors, cliquez juste sur les liens  "Vidéo", ça s'ouvre et c'est redimensionnable en tirant sur le coin… Mince, il faut encore cliquer pour que le film démarre…:]
Vidéo ARNO "Quand les bonbons parlent"
Vidéo Arno encore, dialogue avec Bashung (extrait d'un film de Samuel Benchetrit)
Vidéo ROBI "On ne meurt plus d'Amour" (live du Cargo)

11-12: Pour Mardi, un concert métal au CCO avec en tête d'affiche les américains de Obituary (groupe fondé en 1984 en Floride). On nous dit que Obituary, à l'occasion de ses 20 ans de live, ne jouera que des morceaux de leurs trois premiers albums cultes, à savoir Slowly We Rot, Cause Of Death, et The End Complete. Et ça semble bien réjouir les fans… 


 Concert punk de Noël 
12-12: Mercredi au Transbordeur, concert de Noël avec "Le Père Noël et ses Rockeurs". Vous connaissez la formule, on peut rentrer en amenant un jouet neuf, pas trop dangereux si posssible ! Citons le communiqué officiel "Pour la deuxième édition de cette soirée unique à Lyon, L’association M2M Entertainment s'associe avec Le Transbordeur pour proposer un concert rock caritatif avec pour seul ticket d’entrée un jouet neuf, qui sera redistribué par le Secours Populaire Français à un petit garçon ou une petite fille, issus d’une famille démunie durant les fêtes de noël 2012". Des rockeurs punk métal hardcore avec pas moins de 5 groupes (plus un after aux Valseuses) dont les furieux américano-ardéchois de Uncommonmenfrommars. Les Unco qui ont sorti cette année un nouvel album "Easy Cure" (où il narrent entre autres la bagarre de leur bassiste Big Jim avec Brian Molko !). Hystery Call aussi (garage-psycho-surf-rock’n’roll avec contrebasse), et Calmos (métal fusion perso), et Jaïl (qui revient après 5 ans d'absence avec son ethno-métal-core) et Ta Gueule enfin, "un all-star band qui a eu l'intelligence de réunir en son sein tous les ingrédients qui permettent d'atteindre des sommets : un dealer, un barman, une ex-star du rock déchue et un leader charismatique. S’exprimant en français, Ta Gueule joue vite, fort et salement". Ainsi-soit-il.
Vidéo Uncommonmenfrommars "Vote for me"

Le couple STEREO TOTAL 
(some years ago maybe)
 Ex Lolita des 80s… 
Mercredi, côté Marché Gare, la ré-apparition de Stereo Total, ce groupe fondé à Berlin en 1995 par l'ex-Lolitas Françoise Cactus (Ah, les Lolitas… leur concert du Truck en 1989 demeure un joli souvenir-fantasme rock'n'roll !) avec l'allemand Brezel Göring ! Un certain humour donc chez ces gens-là, mais pas seulement… "L'ADN garage punk à la sauce yéyé des Lolitas est toujours présent dans le code génétique de Stereo Total avec en plus une dimension... yéyétronic, électropunky, kitsch & speed !" (…) Une production minimaliste, dans l'excellence du terme, à savoir un son genre trash garage à la maison mâtiné d'underground, authentique aussi bien que dilettante, ironique aussi bien qu'efficace, pop aussi bien que... politique". Pas moins.
En 1ère partie, The Rockandys, de Grenoble, dont le récent premier album "The Breaking dawn will crown the one who let the morning glint to come" a été enregistré au studio d'Anton Newcombe (ça n'est pas anodin)… à Berlin. 
Vidéo Stereo Total "Die Frau in der Musik"
Vidéo The RocKandys "Jungle in the sky" 


Lady Linn
Elsa Chapman aime le piano 
 Various ladies 
13-12: On reste au Marché Gare avec Jeudi 13, la chanteuse Lady Linn, une Flamande très jazzy (elle a découvert le jazz au Conservatoire en écoutant Duke Ellington). Elle est accompagnée de ses Magnificent Seven, avec cuivres et tout, et son second opus nommé "No Good Bye" balance entre pop et jazz… Autre chanteuse au même programme, Elsa Chapman, une pianiste (d'origine sénégalo-londonienne), davantage soul et r'n'b…
Vidéo  Lady Linn And Her Magnificent Seven - "Cry Baby"

Bucolique Ladylike Lily
Autre "lady" pour ce même Jeudi : la jeune Ladylike Lily à l'Épicerie Moderne. "Avec Get Your Soul Washed, son premier album, la Bretonne continue l’exploration d’un monde intimiste et délicat où les finesses d’Alela Diane croisent les vagabondages folk de Moriarty. Ceux-ci, avec Private Lily, annonçaient d’ailleurs peut-être l’éclosion de cette jeune pousse pleine de malice, grandissant parmi les herbes folles d’arpèges printaniers et sous les feuilles mortes d’une voix d’automne. En somme, Ladylike Lily conte sa propre fable : l’histoire d’un mouvement timide, d’un équilibre chancelant, du passage de l’enfance à l’âge adulte".
Vidéo Ladylike Lily - "Apologize" à TARATATA (11.05.12)

Et jeudi toujours, Oldelaf au Kao… "On l’a d’abord découvert sous le nom d’Oldelaf et Monsieur D., et les années 2000 auraient été certainement plus tristes, sans des chansons hilarantes comme « Raoul mon pitbull » ou « Nathalie mon amour des JMJ ». Avec son groupe, Olivier Delafosse de son vrai nom, a écumé toutes les salles, de la péniche El Alamein, son Q.G., jusqu’à l’Olympia. Et sa chanson « le Café » a fait le tour d’internet avec 5 millions de pages vues !".

Beau ténébreux, non ?
 Variété bi-polaire vénéneuse ?
14-12: Passons à Vendredi et Marché Gare again (où ça ne chôme pas !) avec Lescop. Ce Lescop, qui a même déjà connu les honneurs d'être invité chez Ruquier le samedi soir serait "un chanteur français de cold wave" selon Wikipedia. On a trouvé aussi cette intéressante description (sur plusieurs sites… Origine ??) : "Sombre et élégant, ce jeune homme discret semble avoir trouvé la formule magique pour faire renaître la pop française. Un pied dans les eighties, l’autre dans les sonorités actuelles, Lescop cherche à faire danser les gens avec ses obsessions : les rapports humains complexes, l’amour, le cinéma et toute une galerie de héros parmi lesquels Yukio Mishima, Marlene Dietrich… Des chansons sont en passe d’entrer dans les oreilles collectives, comme "La Forêt", une balade nocturne inquiétante ou encore "Tokyo la nuit", à l’ambiance également vénéneuse. Lescop, c’est de la variété « bi-polaire », des mélodies pop new wave puissantes et rythmées, avec une part de pulsations électro et des textes d’une beauté ombrageuse. On se laisse séduire par l’évidente cohérence de cette pop différente, sexy, mystérieuse qui fait penser à Taxi Girl, Etienne Daho, Marquis de Sade". Nombreux à être séduits puisque le concert est complet.
Vidéo  Lescop - "Tokyo, la nuit"

Goonies, Bridget Jones, Vegas…
Des alternatives assez opposées en ce Vendredi 14 avec côté Ninkasi Kafé un coup de cœur pour un jeune groupe de rap bordelais, on va dire, même s'ils conspuent apparemment d'avance toute étiquette, puisque Odezenne précise sur son site : "nous chions sur vos étiquette." (sic). Plus loin ils se décrivent ainsi… "Al, Jaco, Merlin et Priska se retrouvent catapultés dans un monde parallèle, régressif et vide, un rêve mélangeant les époques et les lieux.  Ils forment une sorte de bande qui peut faire penser à celle des Goonies". Sinon, le titre qu'on vous met en vidéo (hereunder…) "Saxophone", est une sorte de comptine à la "j'en ai marre, marabout, bout de ficelle,  …" (ce genre de truc a un nom d'ailleurs. Si vous savez…).
Vidéo Odezenne - "saxophone"

La "sexy et déjantée" Charlotte Marin
se décore en sapin de Noël
Et puis côté Transbordeur, du plutôt rigolard on va se permettre de dire, avec Charlotte Marin, "la bridget jones de la chanson" peut-on lire ici et là… "En plus, d’avoir fait les premières parties de la tournée de Benabar, c’est une très jolie blonde, sexy et déjantée, moulée à la louche dans une robe de soirée dont le décolleté peut rapidement vous amener à un décrochement de mâchoire… Un cliché ? Non, c’est du second degré !". Ah bon… Erwan Pinard est le régional en 1ère partie, il mériterait peut-être mieux que ça ?  
Et quatrième choix pour ce 14-12, le punk hardcore en colère des Burning Heads au Warm Audio. On vous met une vidéo de nos Orléanais filmée à Vegas ! (mais pas dans la même salle que Céline D.).
Vidéo  Burning Heads Live in Las Vegas
Et en PS, une option supplémentaire pour les amateurs de blues cette fois : l'américain Mississippi Gabe Carter passe  le 14 au Larsen à St-Etienne. Il représente un peu la relève (il n'a qu'une trentaine d'années) pour "le blues à l'ancienne". D'ailleurs il n'est pas du Mississippi mais de Chicago, mais comme il joue la musique du delta… On va vous trouver une vidéo !
Vidéo Mississippi Gabe Carter. "Hustlin'" (Clarksdale Juke Joint Festival 2012) 

 Tagada tsoin tsoin voilà les iNOUïs…

14+15-12: Mais si rien de tout ça ne vous inspire, on a encore une carte pour vous : la sélection Rhône-Alpes pour les iNOUïs du Printemps de Bourges ! Ca se passe les 14 et 15 décembre 2012 au Centre Culturel de Viviers, en Ardèche (voir sites de co-voiturage !). 8 groupes ou artistes en lice, on les cite dans l'ordre du site tagadatsointsoin (et sans enlever les majuscules, car on commence à fatiguer un peu…) : BROC / EROTIC MARKET / MAT3R DOLOROSA / THE ARCHITECT / KACEM WAPALEK / DENIS RIVET / NI / GOLDEN ZIP. Plein de gens dans cette liste qu'il peut-être intéressant de croiser à présent, avant qu'ils ne deviennent trop célèbres, et c'est gratuit en plus (à part la participation aux frais d'essence).
NB: Un changement pour la sélection électro : le groupe Metastaz s'étant retiré est donc remplacé par Mat3r Dolorosa…

15-12: Mais si vous tenez à rester à Lyon, vous avez du rock au Trokson samedi aussi (et au prix de la bière du rez-de-chaussée) Twin Arrows et Jina ce 15-12. Les parisiens de Twin Arrows ça semble être du rock-blues de bon aloi (avec chanteuse) et Jina c'est un groupe lyonnais d'influence plus grunge. Des riffs, des breaks et des décibels a-gogo, mais les pierres de la cave du Trokson en ont entendu d'autres…
A moins que vous ne soyez branché électro : dans ce cas, soirée "Dantesk" à Eurexpo, après 23h bien sûr…

 Stevie D. 

Sur StevieDixon.com : la liste des concerts à venir
et celle des concerts déjà passés… 



 Les derniers albums des artistes précités…
(liens Amazon.fr)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont bienvenus !! Merci d'exprimer vos réactions…
[Merci aussi de recommander/partager cette page avec les boutons ci-dessus !]
Vous pouvez aussi vous inscrire comme "membre" (voir à droite…)
Ou mieux : envoyez-nous votre adresse mail dans un post/commentaire : pas pour la publier (bien sûr) mais pour qu'on puisse vous faire parvenir la newsletter hebdo (= image de la rubrique dès publication)