Guignol's Rock, rubrique du blog

Suite à la disparition de l'hebdomadaire (papier) Lyon Poche en 2011, notre chronique annonçant les concerts rock de la semaine s'est retrouvée sur ce blog, en reprenant
son titre original, "Guignol's rock" (parution sur le week-end…) avec des photos et une sélection de vidéos (à ouvrir en pop-up). Bonne lecture !

Merci à tous ceux qui veulent bien partager ces pages sur leurs réseaux, ou les mettre en lien sur leurs sites… // NB: Voir notre profil: Google+

Pour pouvoir ajouter un commentaire dessous, veillez à n'avoir qu'une seule chronique ouverte (en cliquant sur son titre en rose)

Des présentations différentes de nos pages (sur fond blanc !) en cliquant ici <<<

lundi 5 novembre 2012

Guignol's Rock 2112 du 5 au 11-11-2012


JESUS IS MY GIRLFRIEND (au Kraspek le 8-11) photographiés à Londres par Dave Garcia dans les toilettes du club où ils jouaient…
Et la Halle ce 5-11


 L'Apogée des chiffres  
Beaucoup de choses cette semaine, va falloir élaguer un peu… La Halle pour Sexion d'Assaut ce Lundi 5-11. Qui a dit que le disque ne se vendait plus ? 10.000 exemplaires partis pour leur nouvel album "L'Apogée" le jour-même de sa sortie (le 5 Mars dernier), 66.000 sur la première semaine (= disque d'or), disque de platine au bout de deux semaines, double disque de platine (vous chercherez combien ça fait…) après deux mois… (Remarque : il y a encore pas mal de gamins qui ne manquent pas d'argent de poche…). Et nos populaires rappeurs parisiens refont un troisième Bercy le 19-11. Autant dire que ça marche pas trop mal pour eux (Et pendant ce temps, La Rumeur ne remplit pas le Kao. C'est comme ça…). 


 Sainte Nitouche en robe à carreaux  
Mardi 6, retour de l'ineffable Giedré au Transbordeur, vous savez, celle qui chantonne ses paroles pour le moins provoc' avec son air de Sainte Nitouche dans ses robes à carreaux ! Mais elle nous assure qu'elle ne fait que constater les vérités de ce triste monde… En tout cas, elle ne manque ni d'humour (noir le plus souvent), ni de goût pour l'absurde. Le 1er Avril, Giedré a sorti son "premier album genre Panninni", qui ne contient d'ailleurs pas de disque, mais des vignettes auto-collantes à gratter, qui permettent grâce à un code de télécharger les chansons.


 Désordre et Collision   
14e édition pour le festival Riddim Collision qui commence ce 6-11 et qui durera 5 jours cette année dans des salles diverses (formule adoptée par Active Disorder depuis la déconvenue avec le chapiteau en 2010). Riddim Collision dont on peut dire qu'il est le deuxième festival lyonnais en matière d'électro & co…, derrière Nuits Sonores évidemment. Pas mal de points communs d'ailleurs entre ces deux festivals… "Le Riddim Collision est un festival urbain de musiques alternatives aux allures de laboratoire sonore qui change de peau chaque année. Le festival lyonnais se veut proche d’une culture musicale pointue tout en respectant un principe simple : une programmation éclectique, défricheuse et de qualité, avec une politique tarifaire accessible au plus grand nombre. Cet événement, sur 5 jours cette année, permet une fois de plus de confronter artistes rhônalpins, nationaux et internationaux, reconnus ou en devenir, dans des styles aussi variés que le rock, le hip-hop, la noise ou les musiques électroniques au sens large". Aller voir le site web ou procurez-vous le dépliant car on ne va évidemment pas tout éplucher ici.
The Oscillation


Mercredi 7, ça se passera au Clacson d'Oullins avec notamment les anglais de The Oscillation "et leur krautrock hypnotique, accompagnés des formations lyonnaises Kouma, et Chromb pour la malaxation de cerveaux !" (malaxation ? de mon temps on parlait de malaxage…).



 My Tailor is…

En concurrence, Wax Tailor côté Transbordeur ce 7-11. Citons :"Le projet Wax Tailor voit le jour au débuts des années 2000. Jusqu'ici, le musicien et producteur Jean Christophe Le Saoût avait fait ses armes dans le groupe La Formule, les Suédois Looptroop et des compilations breakbeat. Déjà aux côtés de Charlotte Savary (chant) et Marina Quaisse (violoncelle), il sort son premier album en 2005, révélé au public par sa relecture trip-hop de “Que sera” qui va vite devenir un classique. “Hope & Sorrow”, disque très abouti qui sort deux ans plus tard, confirme son identité sonore et fait de lui l'un des artistes phares de la scène electro-hip-hop internationale. Il décroche même une Victoire de la musique l'année suivante.
Avec ses sonorités orchestrales, Wax Tailor va tourner dans le monde entier, signer des musiques de films, enregistrer encore un album puis un live, avant de se consacrer à l'écriture de son 4e disque qui sort cette année". Et là on ajoute juste que cet album sorti en Septembre se nomme "Dusty Rainbow from the Dark".

Et encore le 7 (on allait oublier), sortie d'album pour les lyonnais "garage-psycho-surf-rock’n’roll" (c'est eux qui le disent) de Hystery Call. Ca se passe aux Valseuses et leur nouveau bébé s'appelle "Nothing's like Home"(cliquer sur l'image ci-contre pour voir les détails de leur tournée !).



Erotic Market 
 BarBars are back in town  
Jeudi 8, ce sera la soirée BarBars de Riddim Collision. Avec des groupes rock, noise, punk, pop dans différents petits lieux de la ville : 6 en fait : Jarring Effects, le Trokson, les Valseuses, le Buffet Froid (Blier a la cote…), le Kraspek et les Capucins. Pass à 5 euros à retirer chez Jarring le jour-même, 8-11 (et de 18 à 20h : tant pis pour les non-croix-roussiens…). Il donne accès aux 5 bars. On notera au Kraspek Myzik la présence de deux groupes avec chanteuses plutôt intéressants, Erotic Market (voir notre Guignol's Rock du 22-10) et Jesus is my Girlfriend (photo du haut). Ce dernier duo, d'entre Lyon et Avignon, propose un rock un peu garage mais pas trop graisseux, disons entre PJ Harvey, les Cramps et Jeff Buckley si vous pouvez imaginer. Tensions adroitement utilisées, importance des silences… Avec une formule "white stripes à l'envers" si l'on veut car c'est la fille (Johanna) qui tient la guitare et chante (remarquablement bien), tandis que le mec (Armand) joue de la batterie. Voir la vidéo "petite bouffe" ci-dessous de leur titre éponyme qui débute leur premier album "Storm" paru en Février.
Ce sera plutôt rock aussi (forcément) côté Trokson avec Jack and the Bearded Fishermen + Joy as a Toy

 Esprits expérimentateurs  
Mais d'autres concerts intéressants à vivre en ce Jeudi particulièrement bien fourni : Au Sonic, le retour de Blurt, avec le sax plutôt "free" et la voix de l'anglais Ted Milton, qui est aussi poète. "Son sax criard et sa poésie enragée surfent sur une rythmique basique et africaine à la fois où une guitare rythmique acérée tranche droit à travers le groove". Et on sera un peu dans le même esprit à l'Épicerie Moderne avec les hollandais de The Ex qui, avides de rencontres, partageront la scène avec les éthiopiens (du moins le chanteur, d'Addis Abeba, Asnaqé Guèbrèyès) de Ukandanz. Ces derniers fêtant la sortie de l'album qui les réunit (et The Ex fêtent eux leurs 33 ans un tiers comme vous pouvez le voir ci-contre).

 Furieuse écurie  
On passe à Vendredi et on revient à Riddim Collision, cette fois au Marché Gare… On nous dit :"Après la mémorable soirée "10 ans du label Ad Noiseam" l'année dernière, il était de rigueur de faire au moins aussi bien pour cette 14e édition !  Quelques uns des nouveaux poulains de cette furieuse écurie prendront donc le relais. Le letton Oyaarss d'un côté et le francais Niveau Zero de l'autre, et pour ne rien gâcher à la fête, des artistes confirmés et en devenir tels que Rotator, fondateur du label Peace Off, 2nd Gen et Mr Zan viendront grossir les rangs de cette soirée aux confins du dubstep, de l'indus et du breakcore". 

The Maccabbees
 Plus ou moins inrockuptibles…
Au Transbo Vendredi, un autre festival, national celui-là, celui des Inrockuptibles qui repasse par Lyon depuis l'an passé après 8 ans d'absence. Sur la première partie des 90s, ce festival nous avait fait vivre des moments inoubliables (comme en 1994 avec Elastica, puis Oasis le lendemain…). Quatre groupes à découvrir en 2012. Dont Spiritualized, le groupe formé en 1990 à Rugby (ville du centre de l'Angleterre où un certain sport connut ses premières mêlées) par Jason Pierce qui mettait ainsi fin à son expérience précédente des Spacemen 3… "Sur les bases shoegaze, caractérisé par ce fameux mur de son et l'utilisation de nombreuses pédales d'effets, il intègre peu à peu des éléments soul". On parle encore de space-rock pour ce groupe dont il est le seul élément stable ! 
Pour les 3 autres… "Déjà aperçu ici en première partie de The Rapture, Citizens! est une des révélations de l'année. Produit par Alex Kaparanos et signé sur le label Kitsuné, il était difficile de faire plus hype. Si vous n'avez pas encore cédé à leur pop dansante, rendez-vous en novembre ! Également en provenance d'Angleterre, The Maccabbees débarquent avec un album de rock à guitares, le vrai, celui des Strokes et des Libertines, sans renier l'héritage de Primal Scream. Les Norvégiens Team Me marchent eux sur les pas d'Arcade Fire, avec un rock épique et aérien, chorale joyeuse où tout le monde chante et s'extasie, une pop colorée que ne renieraient pas nos frenchies de Bewitched Hands".


 L'Armée des ombres 
Mass Hysteria
Au Kao ce 9-11, soirée remuante avec le retour de Mass Hysteria… "Mass Hysteria est connu pour son éclectisme, alliant métal alternatif, rock et rap. C'est aussi l'un des rares groupes de metal à chanter uniquement en français, sauf rares exceptions en anglais comme Get High (sur la chanson entière), Killing the Hype (sur une partie du refrain) ou Refuse-Resist (reprise de Sepultura présente sur l'album Live)". Ajoutons que leur 7e album, "L'Armée des Ombres", est sorti cet été, et qu'ils seront précédés au Kao par Fumuj ("plus hip hop que jamais") et Mon Côté Cocker (ces amoureux des chiens…). [PS: Fumuj ne pourra pas jouer].

Ce Vendredi 9 est décidément bien (trop ?) garni : Ajoutons, à l'Epicerie, Rover, "de son vrai nom Timothée Régnier a vécu son adolescence à New-York et séjourné quelques années à Beyrouth où il s'est frayé bien vite un chemin remarqué au sein de la scène locale. Stature imposante, voix aérienne, instrumentation élégante, il y a chez Rover quelque chose de singulier, comme un croisement inédit entre Interpol et les Beach Boys. Depuis la sortie de son dernier album, il promène ses ballades intimistes et ses compositions léchées aux quatre coins du globe avec une ferveur sauvage et ses partitions pour seul guide". 

 Grosses pointures anglaises  
Et puis de grosses pointures (anglaises) dans les salles ad-hoc avec à la Halle Sting, qui vient faire son "back to bass" qui avait oublié de passer par Lyon jusque là. Crâne quasi rasé et basse en bandoulière. Tournée centrée sur ses 25 ans de carrière, ce qui permettra à chacun de retrouver ses tubes fétiches bien sûr… 
Et côté Amphi 3000, c'est Seal qui donne son récital… Son dernier opus est à nouveau constitué de reprises, d'ailleurs il se nomme "Soul 2", mais avec des reprises sans doute un peu plus obscures que celles de son premier "Soul" de 2008. 

 Encore plus énervés 
Samedi, le dernier concert de Riddim se tiendra au Transbo : "Après les assauts sonores, l'année dernière, de Dope DOD, les très belles performances de Saul Williams, Kaly Live Dub et Tha Trickaz pour ne citer qu'eux, on recommence encore plus énervés cette fois-ci. Entre le hip-hop chaotique du combo californien Death Grips, le glitch-hop finement ciselé du belge Squeaky Lobster ou de la figure montante en la matière, Nosaj Thing, l'électro dubstep puissant du petit protégé de Noisia, Posij, ou encore le breakcore de Ruby My Dear, artistes nationaux et internationaux, reconnus et en devenir se succéderont de 22h a 5h du matin lors de cette soirée décisive du Riddim Collision #14". Fin de citation et petite modif' car Nosaj Thing ne pourra être présent (pour raison de santé) et à l'heure où nous mettons sous presse (!) son remplaçant n'est pas encore connu. [PS: Ce sera Kevin Martin alias The Bug. Le producteur anglais, abonné des sorties chez Ninja Tune Official et Rephlex viendra présenter son nouveau live avec la vocaliste caribéenne Miss Red. Allez, on vous rajoute cette petite vidéo, ragga électro avec grosse basse et une armée de shorts sexy, tout en bas…].
Enfin (pour clore cette semaine d'abondance) la camerounaise Irma sera au Transbordeur Dimanche 11-11. Son premier album, "Letter to the Lord", était sorti en février 2011. Multi-instrumentiste, son style se situe entre pop et soul… 

 Stevie D. 

Dates, lieux et liens, sont à retrouver sur notre page "liste des concerts"… et une fois les concerts passés ils atterrissent sur la page concerts passés de 2012

 Noté pour vous : 
♼ Sur GénérationSpontanée, une courte interview "Jour-J", avec Nico du festival RIDDIM COLLISION
♼ Le site Rock interviews publie …une interview (texte + vidéos) de Alpha Blondy réalisée lors du dernier festival Woodstower.


 Parmi ces concerts de la semaine : quelques vidéos sélectionnées pour vous…

Sexion d'Assaut
 

Giedré (Ode à la contraception)

The Oscillation
 

Wax Tailor
 

Jesus is my Girlfriend

Jack and the Bearded Fishermen

Blurt
 

The EX
 

Siritualized (vidéo "classée X" par Google, si sensible s'abstenir…)

The Maccabbees

Sting
 

Seal
 

Irma
 

The Bug, feat' Miss Red





 Et quelques "produits du commerce" (liens Amazon.fr), = des albums (en physique ou en digital) dont il est question ci-dessus (et pourquoi ne pas les acheter ici…?):

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont bienvenus !! Merci d'exprimer vos réactions…
[Merci aussi de recommander/partager cette page avec les boutons ci-dessus !]
Vous pouvez aussi vous inscrire comme "membre" (voir à droite…)
Ou mieux : envoyez-nous votre adresse mail dans un post/commentaire : pas pour la publier (bien sûr) mais pour qu'on puisse vous faire parvenir la newsletter hebdo (= image de la rubrique dès publication)