Guignol's Rock, rubrique du blog

Suite à la disparition de l'hebdomadaire (papier) Lyon Poche en 2011, notre chronique annonçant les concerts rock de la semaine s'est retrouvée sur ce blog, en reprenant
son titre original, "Guignol's rock" (parution sur le week-end…) avec des photos et une sélection de vidéos (à ouvrir en pop-up). Bonne lecture !

Merci à tous ceux qui veulent bien partager ces pages sur leurs réseaux, ou les mettre en lien sur leurs sites… // NB: Voir notre profil: Google+

Pour pouvoir ajouter un commentaire dessous, veillez à n'avoir qu'une seule chronique ouverte (en cliquant sur son titre en rose)

Des présentations différentes de nos pages (sur fond blanc !) en cliquant ici <<<

samedi 22 septembre 2012

Wishbone Ash aux Grosses Guitares 2012


Agréable surprise de voir autant de monde aux Grosses Guitares cette année. On sentait bien "comme un frémissement" avec les dernières éditions, mais là c'est carrément la grosse affluence. On doute que ce soit seulement sur le nom de Wishbone Ash, alors ça doit être que les organisateurs (les 3 Serge et les autres) se sont mieux organisés ! (promo, affichage…). Avec des rangées de chaises sur l'arrière, d'où l'on ne voit sans doute pas grand chose, mais c'est bien quand même de penser à ceux qui ont besoin de s'assoir pendant un concert, même rock…
Pardonnez-nous de ne pas avoir vu les trois groupes sélectionnés par la blues-rock-academy, mais le marathon de six heures ça fait beaucoup pour nous ! Un amateur éclairé m'a dit grand bien des derniers passés, les Blockbusters… 

 Façon Chicago 
Suivaient Daddy MT & the Matches, un groupe local aussi (mais hors-concours), de blues façon Chicago. D'emblée on voit qu'on n'a pas affaire à de mauvais amateurs ! Le chanteur-guitariste touche sa bille sur sa strato, et il sait aussi faire gronder sa voix. Ses trois copains ne sont pas en reste. On nous dit (le présentateur) qu'ils jouent des "créations", mais pour lesquelles on pourrait bien sûr s'amuser à déceler les influences… En tout cas le jeune batteur fait plaisir à voir car il prend manifestement son pied, arborant des sourires de plaisir. Avec son jeu classique, il nous ferait presque penser à Fred Below lors de lointains concerts à Montreux. Les deux autres pourraient être les frères Myers (le grand guitariste avec sa telecaster, et le bassiste aussi en Fender). Mais non, arrêtons-là le rêve, le chanteur n'est quand même pas Muddy Waters ! Mais quand même ils ont dû beaucoup écouter tous ces gens-là… Néanmoins, leur style chicagoan très classique peut devenir un peu monotone à la longue. Il faudrait un je-ne-sais-quoi en plus…, des paroles en français peut-être !? (mais ça n'est sûrement pas facile…). 


 Mieux qu'il y a 40 ans !?
On passe à Wishbone Ash. Autant l'avouer : ça n'était pas notre groupe préféré dans les seventies. Ils avaient ce côté "trop mélodique" pour nous, avec ces influences folk qu'on trouvait mièvres, et tout ça avait tendance à nous tenir un peu éloigné… Eh bien pour une fois, on aura mieux apprécié un groupe …40 ans après !! (généralement ces choses-là ne changent guère pour nous : ceux qu'on n'appréciait pas il y a 10, 20, 30 ans ou plus, on ne les apprécie toujours pas davantage aujourd'hui… s'ils sont encore là. On ne citera pas d'exemples cette fois…). Surprenant donc, mais Andy Powell semblait particulièrement en forme et la complémentarité avec ce nouveau guitariste (depuis 2007 quand même…) Muddy Manninen nous a semblé excellente. Ce dernier avec sa Les Paul apporte une certaine rugosité bluesy qui nous semble bienvenue pour contrebalancer la fluidité du jeu de Powell sur sa Flying V. Parfois aussi il se montre assez gilmourien notre finlandais… En tout cas, ça joue bien et ça se sent, la basse de Bob Skeat bien en avant aussi, et avec la batterie de Joe Crabtree (encore un jeune batteur !) qui exclut toute faille ! Andy fait habilement participer le public deux ou trois fois, mais de toutes façons celui-ci est gagné à la cause. Ils savent aussi à l'occasion pratiquer le boogie-blues de fort belle manière. Ça ondule en rythme et la satisfaction est générale ! Un rappel de deux chansons et c'est plié : un des meilleurs concerts qu'on ait pu voir dans ces tennis couverts des Grosses Guitares à Vaugneray (pas mal sonorisés ce soir d'ailleurs, c'est pas toujours le cas…). Un bon cru donc, avec on va dire Gwyn Ashton en 2009 et Little Bob en 2007… (mais là, il y avait nettement moins de monde). 

 Stevie Dixon 

NB : Le tremplin de la "blues-rock academy" devrait reprendre en Janvier avec les concerts du vendredi à Messimy (un par mois ?) qui permettront de faire la sélection pour les Grosses Guitares 2013 !

Le site des Grosses Guitares > www.festival-blues-rock.com
Celui de Daddy MT & the Matches > http://daddymt.wix.com
Celui de Wishbone Ash (officiel !) > wishboneash.com
Interview de Andy Powell sur Rock Interviews (Avril dernier à Paris) > www.rock-interviews.com/…
Et des photos du concert (des GG) sur le FB d'Anne-Marie > www.facebook.com/AnneMarieMondanRockInterviews


 Une petite vidéo pour vous rappeler le show (c'est l'an passé, mais même présentation et mêmes guitares. Et Bob avait déjà la même casquette)… 
Paris, New Morning, Octobre 2011…


Et une setlist de fin Avril… 
(on suppose que celle des GG ne devait pas être bien différente)
Wishbone Ash Setlist B.B. King Blues Club & Grill, New York, NY, USA 2012


 Et quelques albums… 

Wishbone Ash, Argus, Live dates, Live dates 2, Elegant Stealth, DVD 40th Anniversary…


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont bienvenus !! Merci d'exprimer vos réactions…
[Merci aussi de recommander/partager cette page avec les boutons ci-dessus !]
Vous pouvez aussi vous inscrire comme "membre" (voir à droite…)
Ou mieux : envoyez-nous votre adresse mail dans un post/commentaire : pas pour la publier (bien sûr) mais pour qu'on puisse vous faire parvenir la newsletter hebdo (= image de la rubrique dès publication)