Guignol's Rock, rubrique du blog

Suite à la disparition de l'hebdomadaire (papier) Lyon Poche en 2011, notre chronique annonçant les concerts rock de la semaine s'est retrouvée sur ce blog, en reprenant
son titre original, "Guignol's rock" (parution sur le week-end…) avec des photos et une sélection de vidéos (à ouvrir en pop-up). Bonne lecture !

Merci à tous ceux qui veulent bien partager ces pages sur leurs réseaux, ou les mettre en lien sur leurs sites… // NB: Voir notre profil: Google+

Pour pouvoir ajouter un commentaire dessous, veillez à n'avoir qu'une seule chronique ouverte (en cliquant sur son titre en rose)

Des présentations différentes de nos pages (sur fond blanc !) en cliquant ici <<<

lundi 21 mai 2012

Guignol's Rock 2092 du 21 au 27-5-2012



Le 25-5…
On s'excuse pour le retard et pour la sensation de tête dans le seau (ça se voit ?), mais on va mettre ça sur le compte de Nuits Sonores : un peu fatiguant ce festival, même quand on n'en aborde qu'une petite partie ! (notre compte-rendu de l'événement… bientôt). Tentons donc de parcourir ensemble cette nouvelle semaine rock (& co) de Mai…: Berry au Transbordeur, c'est Mardi, pour les amateurs de chansons (chansonnettes ?). Et "Thriller live" à la Halle Mardi et Mercredi, pour les fans de Michael Jackson… 

 Anciens Scorpions  
Mercredi 23 aussi, Michael Schenker au Transbordeur. Guitariste bien connu des amateurs de métal, il a été membre des Scorpions (groupe de son grand frère Rudolf) et de UFO (le groupe britannique) avant de former en 1980 le premier Michael Schenker Group (dont le 1er disque éponyme MSG est resté dans bien des mémoires…). Plus de trente ans après, d'une carrière erratique assez classiquement marquée par des problèmes d'addictions diverses, le revoici avec un autre MSG. La tournée s'intitule "Temple Of Rock & Lovedrive reunion Tour". Temple of Rock étant son dernier opus et Lovedrive un album de Scorpions de 79 sur lequel il jouait… Et si l'on en croit son site Internet, le MSG de cette tournée serait composé de Doogie White (ancien chanteur du Rainbow de Ritchie Blackmore), Herman Rarebell (un ancien batteur de Scorpions), Francis Buchholz (un ancien bassiste de Scorpions) and Wayne Findlay (claviste et guitariste américain…). 

 Eiffel tests  
Jeudi 24, Médiatone nous ramène Eiffel au Marché Gare. Le groupe de Romain Humeau est de retour avec "Foule Monstre", leur 5e album qui sortira… en Septembre seulement. Et sur cette petite tournée, chaque concert (plus court que normalement) sera suivi d'une écoute du disque en présence du groupe. Tiens, drôle de formule… (Et si ça plaît pas, ils vont le refaire ?). 

 Anges et fantômes… 
Jeudi aussi, Gravenhurst à l'Épicerie Moderne. Gravenhurst, un quatuor de Bristol assez fréquemment passé à Lyon (à la Marquise notamment) et dont le nouvel album (leur 6e) The Ghost in Daylight, est paru fin Avril (chez Warp), près de cinq ans après le précédent, The Western Lands. Nick Talbot, auteur, compositeur, chanteur et guitariste, est l'âme de ce groupe qui rappelle parfois les Smiths, voire Simon & Garfunkel… Et d'autres fois plutôt Joy Division ou The Cure… 
Avec Crane Angels en 1ère partie, une "chorale pop" (ils sont 12 en scène) de Bordeaux. Vous pouvez aller écouter (voire acheter) sur craneangels.bandcamp.com leur récent album (digital) "Le Sylphide de Brighton"…

 Voyage voyage… 
On reste plutôt dans la pop avec un groupe lyonnais qui existe depuis bientôt trente ans, Voyage de Noz, spécialiste des concept-albums comme son dernier, le double "Bonne Espérance"("une histoire extraordinaire, sombre et violente, dont il est difficile de sortir indemne…"), paru en 2010. Stéphane Pétrier en est le chanteur et auteur des textes généralement pas inintéressants. Le groupe s'est constitué un following de fans fidèles et c'est pour ça qu'ils peuvent se permettre de jouer trois soirs de suite, du 24 au 26 Mai, sauf que c'est A Thou Bout d'Chant cette fois, pas au Transbordeur. 

Tristesse Contemporaine (ou éternelle ?) 
 Tristesse et Beauté  
Vendredi 25-5, au Ninkasi Kafé, Tristesse Contemporaine, trio électro-cold wave on pourrait dire. Composé de trois apatrides installés à Paris, la japonaise Narumi, le suédois Leo Hellden et l’anglais Maik (ex-Earthling), Tristesse Contemporaine a trouvé asile chez le collectif et label parisien Dirty. Qui a sorti récemment leur premier album éponyme. Pour lequel les Inrocks se montrent plutôt favorables : "Mixé de main de maître par Pilooski, qui a su faire ressortir les basses claquantes et le groove cold et kraut du trio, ce premier album à la séduction métronomique et tranchante ne se contente pas de rendre hommage aux incontournables du genre. Si les guitares et les basses regardent bien du côté de Joy Division (Empty Hearts et sa pulsation calquée sur Shadowplay), le trio s’autorise des audaces beaucoup plus pop et personnelles (Hell Is Other People, avec ses chœurs à la 10cc et son phrasé hip-hop) et des échappées dance-floor mélancoliques". Fin de citation. Les lyonnais de Triviale Beauté joueront en première partie. 

Booba pose, avec ses muscles et son gun
 Futur et Justice  
Vendredi aussi, le rappeur Booba à la Sucrière, ce nouveau lieu de concerts (jusqu'à 3000 spectateurs) géré par GL Events. Comme pour Eiffel, il vous faudra patienter pour son nouvel album justement nommé "Futur" et qui devrait paraître en Octobre prochain. Le dernier dans les bacs reste donc "Lunatic" de 2010 (Lunatic comme le nom de son 1er groupe en 1995).  
Justice

Vendredi ce sera aussi la Halle de Justice, le fameux duo électro composé de Gaspard Augé et de Xavier de Rosnay. Leur second album "Audio, Video, Disco", sorti à l'Automne, se révélait moins électro, davantage pop (moins de machines et plus d'instruments de musique…). Deux Zéniths les 23 et 24 et cette Halle ce 25-5 pour découvrir en France leur nouveau show, après leur récent passage au fameux festival Coachella en Californie (en Avril)…

Vendredi 25 toujours et enfin, du côté de Feyzin, les hollandais de Moss ne viendront pas, mais il reste les estoniens pop de Ewert and the Two Dragons, "les quatre garçons baltes dans le vent" comme disait Libé (et d'ailleurs Bayon himself…) lors de la sortie de leur album "Good Man Down" en Février dernier. Plus les français de The Melting Snow Quartet. Citons Les InrocksLab à leur propos… "Les quatre musiciens présentent aujourd’hui leur premier album, un mélange d’influences où les mélodies entrent en contradiction avec les paroles, laissant à l’auditeur différentes possibilités d’interprétations, et de les voir évoluer jusqu’à se perdre entre délires et mélancolie. Sa sortie est prévue le 20 août 2012, sous Anticraft".

Et pour le week-end, pensez aussi aux 24 Heures de l'INSA, un festival gratuit qui en est à sa 38e édition (qui dit mieux ?!). Avec Vendredi Skip the Use, Sidilarsen, etc, et Samedi Housse de Rackett, Birdy Hunt, etc, et Dimanche, ETC. 

Stevie D. 


Dates, lieux et liens, sont toujours sur notre page "liste des concerts"…

VDNoz ("J'empire", tourné à la Demeure du Chaos)



Booba, rappeur décidément très populaire !


Quelques "produits du commerce" (liens Amazon.fr) dont il est question ci-dessus…
Michael Schenker, Eiffel, Gravenhurst, Voyage de Noz, Tristesse Contemporaine, Booba, Justice, Ewert and the Two Dragons,
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont bienvenus !! Merci d'exprimer vos réactions…
[Merci aussi de recommander/partager cette page avec les boutons ci-dessus !]
Vous pouvez aussi vous inscrire comme "membre" (voir à droite…)
Ou mieux : envoyez-nous votre adresse mail dans un post/commentaire : pas pour la publier (bien sûr) mais pour qu'on puisse vous faire parvenir la newsletter hebdo (= image de la rubrique dès publication)