Guignol's Rock, rubrique du blog

Suite à la disparition de l'hebdomadaire (papier) Lyon Poche en 2011, notre chronique annonçant les concerts rock de la semaine s'est retrouvée sur ce blog, en reprenant
son titre original, "Guignol's rock" (parution sur le week-end…) avec des photos et une sélection de vidéos (à ouvrir en pop-up). Bonne lecture !

Merci à tous ceux qui veulent bien partager ces pages sur leurs réseaux, ou les mettre en lien sur leurs sites… // NB: Voir notre profil: Google+

Pour pouvoir ajouter un commentaire dessous, veillez à n'avoir qu'une seule chronique ouverte (en cliquant sur son titre en rose)

Des présentations différentes de nos pages (sur fond blanc !) en cliquant ici <<<

lundi 19 mars 2012

Guignol's Rock 2083 du 19 au 25-3-2012


Beaucoup de concerts sur cette semaine de Mars… N'ayant pas précisément pour vocation d'être exhaustif, on va se permettre d'en sucrer pas mal, en espérant que vous nous pardonnerez, et ça ne vous empêchera heureusement pas d'aller les voir… Et n'oubliez pas non plus les festivals qui se continuent encore sur cette semaine, à savoir A Vaulx Jazz et Les Chants de Mars… 
Voici donc notre petite sélection : 

Popa et sa strato pourrave…


Le retour de Popa Chubby, ce Mardi 20 au Transbo. On n'avait pas revu le corpulent guitariste blues-rock par ici depuis… un certain temps. Il continue bien sûr à se montrer fort prolifique (et prolixe). Dernier album en 2011 quand même, nommé "Back to New York City"… Il en était donc parti ? On connaît sa générosité sur scène, qui peut parfois dériver sur quelques longueurs, mais bon, faute de Hendrix en live, on mange du Chubby… Le ressenti dépend aussi de votre capacité d'accueil du reste : alors essayez donc de rester ouvert, réceptif…!! 


Fracas Groove 
Au Transbo le lendemain 21-3, on passe au Peuple de l'Herbe. Le groupe lyonnais le plus connu (ça reste une évidence, non ?) vient de sortir son 6e album studio avec "A Matter of Time"… Super groove habituel garanti. Pour les voix, on retrouve bien sûr l'anglais JC001 et Sir Jean (comme sur le précédent, "Tilt"), mais aussi Marie Nachury (de Brice et sa Pute ou Lipstick Royale) sur le plus pop "Mars", ou le rappeur Marc Nammour (de la Canaille) sur l'excellent "Parler le fracas"… La Canaille, groupe de rap assez atypique (intello selon certains) qui sera justement en 1ère partie !

Sombres Bourdons 
A l'Épicerie, retour de Earth le 21, le groupe de "drone music" de Seattle (déjà passé par Feyzin en 2009). Drone music ça vous dit rien…?, alors citons Wikipédia (la science infuse ??) : "Le drone est un genre et style musical faisant essentiellement usage de bourdons (appelés « drones » en anglais), utilisant des sons, notes et clusters maintenus ou répétés. Il est typiquement caractérisé par de longues plages musicales présentant peu de variations harmoniques". Voilà, sinon, Dylan Carlson, le leader de Earth, était paraît-il le meilleur pote de Kurt Cobain, c'est même lui qui lui aurait acheté un certain fusil de chasse… (sans rire). Aujourd'hui Dylan C. semble être entouré de trois femmes (d'après les dernières photos de Earth), et le groupe vient de sortir "Angels of Darkness, Demons of Light II" (le tome I étant paru l'an passé). Auparavant, les amateurs auront pu apprécier le lo-fi de Mount Eerie, c'est à dire Phil Elvrum, poète et écrivain, peintre et dessinateur, compositeur, homme taciturne et sombre qui accessoirement s'identifie à une montagne… Et en ouverture, la voix féminine de Ô Paon, dark folk, toujours sombre, forcément sombre…

Sulfureuse batteuse 
Les Comanechi
se font un bbq in the garden

(cliquez pour mieux voir)
On reste à l'Épicerie avec le lendemain 22-3 un concert du festival "Les Femmes s'en mêlent" qui présentera le quatuor anglo-américain Still Corners emmenée par la chanteuse Tessa Murray (ce qui justifie leur présence) et à la "pop onirique très influencée par des atmosphères cinématographiques". Premier album tout récent "Creatures of an Hour". Et une française à découvrir en 1ère partie : la finistérienne Orianne Marsilly se fait appeler Ladylike Lily

Le duo anglais Comanechi fait également partie du festival LFSM, mais le concert qu'il donnera ce Jeudi 22 au Bar des Capucins n'en porte pas le label ! (le lendemain à Cluses par contre, et le 27 à Grenoble…). Comanechi, c'est donc un duo tendance trash/punk/grunge, formule White Stripes si vous voulez, sauf que l'intérêt est davantage focalisé sur la quelque peu sulfureuse et très physique batteuse Akiko Matsura (qui de plus aime à jouer en short fort léger) que sur son collègue guitariste… Leur premier album très destroy se nomme "Crime of Love". 


Feist ne plongera peut-être pas ainsi au Transbo…?
Chilly Metals 
Décidément, ce Jeudi sera très féminin puisqu'il verra aussi au Transbordeur le retour de la canadienne Feist, pas revue dans nos contrées depuis… fort longtemps (on se souvient d'un excellent concert au Kao… en 2004). Ce qui n'a pas empêché sa carrière de se continuer brillamment. Son dernier (Octobre 2011) qui est aussi son 4e album studio, s'intitule "Metals". Rien de bien heavy, rassurez-vous, encore qu'on y trouve des orchestrations musclées (avec le concours de son complice Chilly Gonzales)…



Rue de la Révolution 
Le 22, c'est aussi le début de Electrochoc aux Abattoirs de Bourgoin-Jallieu (mais concerts aussi dans les villes voisines). 7e édition (jusqu'au 7 Avril) pour ce festival qui a su trouver au fil des ans sa propre identité entre électro, rock moderne, musique expérimentale, arts numériques, etc ! On y a aussi ouvert une "rue de la Révolution" virtuelle que vous pourrez visiter lors des deux premières soirées (performances + musiciens… où l'on retrouve entre autres le vétéran Richard Pinhas). Le Peuple de l'Herbe (voir ci-dessus) sera présent pour deux soirées : ce Samedi 24 avec The Toxic Avenger, Picore, Doctor Flake, etc et aussi pour la finale du 7 Avril, cette fois avec Fauna, Scratch Bandits Crew, etc.

Pour ce Vendredi, rappelons la traditionnelle soirée blues de A Vaulx Jazz avec Sista Monica Parker, "la lionne du blues", qui a comme tant d'autres "black mamas" forgé ses cordes vocales d'église en église. Elle est à nouveau nommée cette année pour le trophée de "Best Soul Blues Female Artist" de la Blues Foundation à Memphis, tandis que paraît son nouvel album "Living in the Danger Zone"… En première partie le groupe de Zac Harmon, originaire de Jackson, Mississippi, et dont le 1er album était un live, en 2002. Le groupe sera rejoint par le chanteur-harmoniciste et redoutable bête de scène Grady Champion, du Mississippi lui aussi.

Les Dark Dark Dark au sortir du bain
 (sérieux : ils aiment beaucoup l'élément eau !)
Pop de chambre ?
Samedi 24, retour au sombre avec Dark Dark Dark au Marché Gare. Sauf que leur petite "pop de chambre" (pas très heureux cette expression) n'est peut-être pas si sombre que ça, et que leur dernier EP se nomme d'ailleurs "Bright Bright Bright". Bref, il s'agit d'un groupe folk de Minneapolis qui suscite bien des admirations… Deux albums depuis 2008 avec utilisation de nombreux instruments acoustiques qui donnent à leur musique un parfum très "naturel", un côté "bon vieux temps", une certaine beauté dans la simplicité… Nona Marie Invie étant la chanteuse/pianiste/accordéoniste à lunettes (mais sans sur notre photo).

Matt Elliott se prend la tête ?

Première partie remarquable aussi avec le chanteur-guitariste anglais Matt Elliott (qui a également enregistré des disques plus électroniques sous le nom de Third Eye Foundation, comme son 1er album "Semtex" en 1996). Son dernier "The Broken Man" (Janvier 2012) est sous son nom, dans un genre "dark folk". Mixé par Yann Tiersen et avec Katia Labèque en invitée sur un titre… 


Palais d'Hiver revisited 
Pour Samedi 24 aussi (et non 25-3 comme on avait mis d'abord, désolé), on signalera cet inattendu concert rétro-vintage-kitsch "Souvenir du Palais d'Hiver" qui se tiendra à la salle polyvalente de Beynost (01). Avec donc des "vedettes maison" de ce qui fut un haut-lieu de la musique et du music-hall dans les années 60/70, bien avant le Transbordeur (mais pas loin sur la carte) !… Jimmy et les King Bees, ce n'est pas très surprenant car on sait que l'excellent Jimmy Castelli continue de se produire du côté de ses montagnes (dans le 74). Par contre voir programmé avant lui l'inénarrable et mythique Chico et son Magnetic Band (qui passait d'ailleurs plutôt du côté de l'annexe West Side Club) dont on n'a plus de nouvelles depuis longtemps, est pour le moins inattendu (allez faire un tour sur nos pages "Rock à Lyon, les groupes historiques" pour voir de quoi il retourne !), et on se demande bien ce que cela pourra donner…
Son père et peut-être même sa mère ont dû passer plus d'une fois au Palais d'Hiver en question…: le jeune et gentil Thomas Dutronc chantera ses chansonnettes acidulées à la Bourse du travail le lendemain Dimanche 25 Mars. 

 Stevie D  

Dates, lieux et liens, sont toujours sur notre page "liste des concerts"…


Quelques objets "du commerce" (liens Amazon.fr) en rapport avec cette page d'infos concerts : 
Popa Chubby (CD+DVD), Le Peuple de l'Herbe, La Canaille, Earth, Mt Eerie, Still Corners, Ladylike Lily, Comanechi, Feist, Dark Dark Dark, Matt Elliott, Sista Monica Parker, Zac Harmon, Chico Magnetic Band.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont bienvenus !! Merci d'exprimer vos réactions…
[Merci aussi de recommander/partager cette page avec les boutons ci-dessus !]
Vous pouvez aussi vous inscrire comme "membre" (voir à droite…)
Ou mieux : envoyez-nous votre adresse mail dans un post/commentaire : pas pour la publier (bien sûr) mais pour qu'on puisse vous faire parvenir la newsletter hebdo (= image de la rubrique dès publication)