Guignol's Rock, rubrique du blog

Suite à la disparition de l'hebdomadaire (papier) Lyon Poche en 2011, notre chronique annonçant les concerts rock de la semaine s'est retrouvée sur ce blog, en reprenant
son titre original, "Guignol's rock" (parution sur le week-end…) avec des photos et une sélection de vidéos (à ouvrir en pop-up). Bonne lecture !

Merci à tous ceux qui veulent bien partager ces pages sur leurs réseaux, ou les mettre en lien sur leurs sites… // NB: Voir notre profil: Google+

Pour pouvoir ajouter un commentaire dessous, veillez à n'avoir qu'une seule chronique ouverte (en cliquant sur son titre en rose)

Des présentations différentes de nos pages (sur fond blanc !) en cliquant ici <<<

dimanche 29 janvier 2012

La Blanche à la salle des Rancy, derniers concerts ?

(Photos ©StevieDixon)

On n'avait jamais vu La Blanche sur scène… La chanson n'étant pas notre principale tasse de thé (vous aurez sûrement remarqué), on s'y intéresse juste de temps en temps, un peu sur les bords, et sans trop approfondir sans doute ! 
Mais puisque mieux vaut tard que jamais (paraît-il), on a voulu profiter de cette opportunité de voir ce groupe à la salle des Rancy à Lyon où il passait deux soirs de suite (les 27 et 28 Janvier 2012)… Bien sûr, les ayant annoncé (brièvement) plus d'une fois dans nos chroniques des concerts à Lyon (le groupe est lyonnais), on avait déjà, histoire de se mettre un peu au parfum, écouté quelques titres sur YouTube et autres mySpace (comme chacun le fait de nos jours, et les journalistes d'abord…), et remarqué la qualité de ces chansons, drôles, acérées, originales et bien tournées. 

"Chanson française" ironique  
Mais sur scène, c'est évidemment encore bien autre chose, et l'on a été tout à fait emballé (!) par la qualité de leur "tour de chant". Expression volontairement un peu vieillote pour changer des termes "electro", "pop" et autres qu'on leur accole un peu trop souvent à la légère pour qualifier l'enrobage (mais il faut bien essayer d'accrocher le chaland moderne) alors que leur truc, c'est fondamentalement de la chanson, point barre. On pourrait juste y ajouter l'habituel "française", censé élever le niveau et différencier de la chanson "variété"!… 
Parce que les textes de Eric La Blanche (Blanchet en fait, mais La Blanche comme nom d'artiste) sont ceux d'un vrai auteur, avec une imagination particulièrement fertile dans un registre généralement très ironique… Capable aussi bien d'annoncer la mort (encore virtuelle) de notre Johnny national que de parler de sa propre… bite ("La Mienne") avec un certain… romantisme. Et les musiques sont parfaitement… à la hauteur aussi, faites sur-mesure pour ces petites histoires étranges. 

Musique brillante 
Mais sur scène, on parlera plutôt de "la" musique, souvent très belle, notamment grâce à la très brillante violoncelliste Raphaële Mürer, qui use de tous les registres de son instrument, entre acoustique et électricité, entre grincements et belles notes bien rondes… La guitare (de Christophe Blanchet) est parfaite aussi sans doute, mais moins remarquable car elle se fond davantage dans l'ordinaire des chansons. Et on pourrait encore parler de la voix d'Eric, avec sa belle profondeur et tout et tout, et de leur reprise (la seule) des Canuts de Bruant en rappel, etc, etc.  

Derniers concerts ?
Mais alors, pourquoi ce groupe n'est-il pas davantage connu et viable après dix années de carrière et avec trois albums derrière lui ? Cruelle situation qui motive sans doute ces mots que l'on découvre après coup sur le blog de Eric La Blanche [http://la.blanche.over-blog.com/] :
"… Et puis surtout, ce seront nos derniers concerts. Peut-être qu'on n'en refera plus jamais après. Méga pression. Limite historique…"
On ose espérer que cette décision n'est pas définitive car si des groupes de cette qualité ne peuvent subsister, c'est plutôt désespérant…

Stevie D

Les 3 albums : Michel Rocard (2002), Disque d'Or (2006) et Imbécile Heureux (2009)
(liens Amazon.fr)
   

LIENS : Des vidéos sur YouTube……
Et une interview-fleuve (7 pages) de 2007…


En annexe : des minutes écolo-sarcastiques bien nécessaires…
Eric LB est particulièrement présent sur le web, par ses écrits plutôt politiques [www.agoravox.fr/auteur/la-blanche/etc] et aussi par les petites vidéos écolo-sarcastiques qu'il distille régulièrement avec son amie Laure Noualaht de Libération, qui endosse le personnage de Bridget Kyoto [http://www.youtube.com/user/BridgetKyoto] pour des "minutes nécessaires" qui raniment évidemment un peu de l'esprit frondeur-désespéré de Desproges…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont bienvenus !! Merci d'exprimer vos réactions…
[Merci aussi de recommander/partager cette page avec les boutons ci-dessus !]
Vous pouvez aussi vous inscrire comme "membre" (voir à droite…)
Ou mieux : envoyez-nous votre adresse mail dans un post/commentaire : pas pour la publier (bien sûr) mais pour qu'on puisse vous faire parvenir la newsletter hebdo (= image de la rubrique dès publication)