Guignol's Rock, rubrique du blog

Suite à la disparition de l'hebdomadaire (papier) Lyon Poche en 2011, notre chronique annonçant les concerts rock de la semaine s'est retrouvée sur ce blog, en reprenant
son titre original, "Guignol's rock" (parution sur le week-end…) avec des photos et une sélection de vidéos (à ouvrir en pop-up). Bonne lecture !

Merci à tous ceux qui veulent bien partager ces pages sur leurs réseaux, ou les mettre en lien sur leurs sites… // NB: Voir notre profil: Google+

Pour pouvoir ajouter un commentaire dessous, veillez à n'avoir qu'une seule chronique ouverte (en cliquant sur son titre en rose)

Des présentations différentes de nos pages en cliquant ici

lundi 31 octobre 2011

Guignol's Rock 2065 du 31-10 au 6-11-2011

TIMBER TIMBRE (pochette dernier single) au festival des Inrocks (Transbo le 4-11-11)

Halloween goth 
 Agnes, elle est très chouette…
Ouh la la, quelle semaine de concerts encore ! S'il y a assez de monde pour remplir toutes ces salles, ce sera vraiment une bonne nouvelle… Mais nous on va devoir élaguer pour faire tenir tout ça dans notre page (de Lyon Poche virtuel ! …euh, cherchez pas…). Ce Lundi 31-10 déjà, choix entre rock américain plutôt heavy (Alter Bridge et Black Stone Cherry au Transbo) ou bien rock plutôt gothique et électro, spécial Halloween ! (retour de Clan of Xymox au Marché Gare). 
Mardi 1er (Toussaint) au Transbordeur, la chanteuse pianiste danoise Agnes Obel, dont certains auront déjà pu apprécier les mélodies délicates et mystérieuses cet été à Fourvière… 

Tinnitus rocks 
Le lendemain 2-11, dans ce même Kao, le gentil Ours (Souchon) et ses étranges chansonnettes, tandis qu'au Transbo, ce sera la première date des Ogres de Barback, avec les Tit' Nassels en ouverture. Ils remettent donc ça le lendemain Jeudi avec cette fois la Mine de Rien… 
Henry's Funeral Shoe
Jeudi 3, c'est aussi le début du festival rock'n'roll Big Tinnitus, 4e édition. Raw power ! un festival qui chauffe, ça tombe pas mal… Ca commence au Trokson avec trois groupes à gros son, dont les gallois de Henry's Funeral Shoe au rock pêchu /bluesy avec force slide guitar… Ca continue le lendemain Vendredi 4 au Clacson avec trois autres groupes dont The Kids (on pense qu'il s'agit du groupe punk belge canal historique, et très rock'n'roll en fait). Et enfin Samedi, toujours au Clacson, trois groupes (vous aviez deviné) avec les Dum Dum Girls (un peu plus… romantiques on va dire) de Los Angeles. On vous laisse approfondir et chercher les bios des autres groupes !! 



Inrockuptibles US 
Et on revient à Vendredi 4 avec Selah Sue. Elle est belge et chante en anglais avec cette drôle de voix un peu nasale. Elle a fait des 1ères parties de Prince, carrément (Stade de France en Juin dernier) et elle vient de recevoir le Prix Constantin 2011 ! 
Dernier single de Timber Timbre,
"Creep on creepin' on"
(= aussi le nom de l'album 2011)
Samedi, un festival qui repasse finalement par Lyon, celui des Inrockuptibles. Quatre groupes / artistes dont les canadiens de Timber Timbre, à la "pop pastorale mais hantée", et dont "les petites comptines portent en elles la grandeur des classiques" (de l'Americana, ajouterons-nous). Plus l'américaine zarbi Alex Winston, plus Mona (le groupe), plus Other Lives… rien que des américains en fait ! 
Au Sonic (la péniche sur la Saône), un américain canal historique de "l'électro psychédélique" avec Simeon Coxe III, qui continue de se produire sous le nom de Silver Apples. Et côté Épicerie de Feyzin, on sera tout autant dans l'historique avec le retour de John Cale ! L'ex-Velvet Underground vient de sortir un nouveau EP "Extra Playful", mais on l'attendra évidemment surtout sur des chansons plus anciennes et forcément mythiques…


Bienvenue dans son cauchemar ? 
On reste parmi les légendes avec Dimanche Alice Cooper à la Halle, dans le cadre de sa tournée "No more Mr Nice Guy tour". Fini d'être gentil donc, et le 26e album du pape du grand-guignol hard-rock, sorti en Septembre nous ré-invite :"Welcome 2 my Nightmare"…
Mais si vous aspirez plutôt à une certaine élévation spirituelle, voyez côté Transbo avec le retour des californiens de Groundation. "Spiritual roots reggae" est une bonne définition de ce qu'ils pratiquent…

Stevie D.





Comme d'hab', cette chronique est à lire avec l'autre œil sur notre page concerts

PS : Petite erreur dans Le Progrès de ce Dimanche 6-11 : Alice Cooper était venu aux Nuits de Fourvière en Juillet 1990 (ce qui fait moins de 30 ans…). La preuve (?) par l'image (pas bien nette, désolé) :



lundi 24 octobre 2011

Guignol's Rock 2064 du 24-10-2011

The Kooks : au soleil (des projecteurs) 
À écouter au soleil ?
From Brighton, UK, The Kooks et leur "pop vitaminée" ce soir Lundi 24 au Transbordeur. C'est sold-out depuis un bon moment déjà… De leur dernier (et 3e) album "Junk of the Heart", Luke Pritchard (chanteur-guitariste) affirme : "C'est un album très enlevé, fait pour être écouté au soleil"… Voyez ce qu'il vous reste à faire (mais ç'aurait été mieux qu'ils le sortent au printemps peut-être…). 
Mardi 25, Grrrnd Zero hors-les-murs se retrouve au Périscope pour présenter Pivixki, un des nombreux projets du prodigieux pianiste Anthony Pateras (from Melbourne, Australia). Dans Pivixki (vous apprendrez à le dire), il est en scène avec un batteur, Max Kohane : Rencontre de deux univers dans une tension permanente, sorte de musique contemporaine en version hardcore… Très expérimental, et australien aussi, le guitariste Marco Fusinato partage l'affiche. 

Solution anti-âge 
Mercredi 26-10, à l'Épicerie Moderne, le retour de Chokebore. On sait que le groupe de Troy Balthazar (de L.A. et non plus de Honolulu comme jadis) a ressuscité l'an passé après un silence radio de sept ans. Et un EP 5 titres "Falls Best" est sorti récemment pour ranimer un peu une flamme qui était loin d'être éteinte dans le cœur des admirateurs… 
Côté Transbo (le 26-10) un concert qui devrait bien bouger avec Medi plus Arpad Flynn. Le niçois Medi, qui ranime la pop 70's, vient de sortir un 1er album sous son nom "You got me (movin')". Tandis que chez les stéphanois de Arpad Flynn (un peu Roxy Music revu par Arcade Fire ?), "Anti-aging solution" est leur second opus… 

The Lords of Altamont : bikers "purs et durs"… (Photo Sherry Lee) 
Divers délires notoires 
Une bonne dose de rock'n'roll pur jus avec les Lords of Altamont de retour au Clacson ce Jeudi 27. "Midnight to 666" (allusion aux Pretty Things, entre autres) est leur dernier album, et pour la scène, on espère qu'ils ont toujours leurs deux danseuses (non, pas éthérées vire-voltantes comme avec Pete Doherty, mais genre gogo-girls bien lascives !). Avec en 1ère partie le duo cabaret punk lyonnais et recycleur de palettes (pour la rythmique aux pieds), j'ai nommé Brice et sa Pute
Vendredi au Transbo, sans doute la plus grande soirée du festival Just Rock? avec Stupeflip en haut d'une affiche à quatre étages… Le 3e album du stupéfiant trio "The Hypnoflip Invasion", paru en Février dernier, est déjà culte : 17 titres pour mieux connaître l'histoire du CROU ! Avec aussi Bookers, Aphte Punk et Jokari Players, ça devrait faire une soirée pas trop triste. 




Le nouvel album…



Dynamics le groupe 
Moins de délire côté Épicerie qui verra ce même 28-10 le retour de Fink. L'ancien DJ (de Brighton lui aussi) en est à son 4e album tendance folk/soul avec "Perfect Darkness", enregistré à L.A. en une vingtaine de jours seulement, paru chez Ninja Tune, et toujours plutôt minimaliste. 
Samedi, "release party" au Transbo Club pour la sortie du second album des Dynamics, groupe reggae lyonnais qu'on ne connaît pas forcément très bien à Lyon parce qu'il a plutôt visé l'international. Pas mal de reprises dans leur répertoire, mais à leur sauce très personnelle… Avec pas moins de trois chanteurs : Mr Day (également guitariste, et qu'on a pu apprécier aussi en solo), la camerounaise Mounam, et l'anglais Stevie Levi (de Bristol). Et des invités bien sûr avec eux en ce 29 Octobre…

Stevie D

NB : Comme d'hab', voir quelques liens utiles sur notre page concerts

PS : Oops, un oubli qui mérite réparation immédiate : Ce Mardi 25, Mike Watt au Clacson d'Oullins (décidément très rock cette semaine). Mike Watt, fondateur des Minutemen en 1980 et devenu bassiste des Stooges reformés en 2003… Avec les nantais de Papier Tigre juste avant. 

lundi 17 octobre 2011

Guignol's Rock 2063 du 17-10-2011

La fameuse affiche de 1976…
 Qu'importe le flacon…
Diantre, cette semaine de concerts est particulièrement chargée ! Ce lundi soir 17-10, le festival annuel des "femâles" (!) de H'Elles on Stage : du métal avec (au moins) une fille au micro. Et six groupes sur la scène du CCO ! 
Mardi 17 au Transbo, une tournée revival pour "les légendes du Pub-rock", ce mouvement britannique qui a re-dynamisé (dynamité même) le rock'n'roll avant même le punk, vers 1975, avec notamment Dr Feelgood… qui sera là ce soir, du moins quelques rescapés et surtout l'esprit (on espère) et le répertoire ! Eddie & the Hot Rods aussi, dont le concert de début 77 à la salle Rameau fut un des tout premier événements "punk" à Lyon… Plus Nine Below Zero, arrivé un peu plus tard, et dont le groupe actuel pourrait aussi bien s'appeler Taste (avec ses anciens de chez Rory Gallagher) si le nom n'avait pas été repris par d'autres… Mais qu'importe les flacons, pourvu qu'on ait l'ivresse (pub rock, vous y êtes ?). 
Du côté de Feyzin et de son Epicerie fine, un grand personnage de la musique américaine (folk on peut dire) avec Will Oldham, enfin… sous son pseudo de Bonnie Prince Billy qu'il utilisait déjà en 1999 quand est paru son album le plus connu, le très beau "I see a Darkness"… 

Rihanna et son coup de langue
nouvel album en novembre…
Bordelais stoner 
Du rap aussi le 18, au Kao avec Onyx et Seth Gueko : on vous laisse regarder la liste des concerts car on ne peut pas tout commenter ici ! Pour le 19-10, au moins six choix et on vous laissera faire le vôtre, nous contentant de souligner la présence de Mars Red Sky, le groupe stoner bordelais, en 1ère partie des québécois de Karkwa. C'est sur le Sirius et dans le cadre de Just Rock?. Sinon, si vous aimez le spectacle, les paillettes et les belles américaines, Rihanna est de retour à la Halle ce 19-10 aussi ! 
Jeudi 20, à l'Amphi 3000, un concert un peu spécial de Pink Martini puisque le groupe de Portland (Oregon) sera accompagné par l'Orchestre Symphonique Lyonnais de Philippe Fournier. Expérience d'ailleurs renouvelée le lendemain à Montreux… (et notez la sortie imminente d'un album "Retrospective" de Pink Martini avec 21 titres explorant leurs 16 ans de carrière). 

Cantique des cantiques 
Le nouvel opus de dEUS…
On passe au 21, vendredi, avec au théâtre de Vénissieux Rodolphe Burger. Concert assez particulier pour l'ex-Kat Onoma, avec notamment une chanteuse israélienne pour le Cantique des cantiques (qu'il avait composé pour le mariage de son ami Bashung) et un slameur libanais pour "S'envolent les colombes", du poète palestinien Mahmoud Darwich. (Lire l'interview de RB dans le dernier 491). 
Au Transbordeur le 21, un concert de Just Rock? qui verra le retour de dEUS, le groupe belge "canal historique" fondé en 1991, et qui vient de sortir un nouvel opus, "Keep you close". Tom Barman, chanteur-guitariste, est toujours fidèle au poste bien sûr… Plus d'autres belges en ouverture avec Balthazar
Nina Hagen again…
Le lendemain 22, même lieu et même festival pour un autre retour, de plus loin, avec Nina Hagen… La walkyrie punk nous a gratifié l'an passé d'un nouvel album "Personal Jesus", qui évoque entre autres sa nouvelle rencontre avec le Christianisme (mais rassurez-vous, elle n'est pas rangée des voitures pour autant…). 
Côté Kao, une chanteuse plus… récente on va dire, avec la pop électro disco du groupe Yelle (album "Safari Disco Club" en mars dernier). 
Et dimanche vous aurez encore le choix entre la soul de Charles Bradley au Kao et le hip hop de Random Axe au Transbordeur (plus 1995 = la relève du hip hop made in France ?). 

Stevie D. 


NB : Les liens utiles (et les autres concerts) sont sur StevieDixon.com/concerts

lundi 10 octobre 2011

Guignol's Rock 2062 du 10-10-2011


(la montagne en fond…)
Retour de Alela Diane, qui sera à l'Epicerie Moderne ce mardi 11-10-11. "Alela Diane & Wild Divine" est le nouvel album de la folkeuse US. Elle en avait écrit les ébauches lors de ses tournées de 2009, puis elle a travaillé dessus pendant tout 2010 (prenant quand même le temps d'épouser son bassiste, Tom B., qui du coup est passé guitariste et compositeur), et voilà le résultat…
Et Tinariwen côté Kao ce même mardi 11. Eux aussi reviennent avec un album quelque peu différent, plus acoustique, nommé "Tassili" comme la région montagneuse du Sud-Est algérien où il a été enregistré…

Murat des champs 
On reste au Kao avec le lendemain 12 le retour de Jean-Louis Murat, qu'on n'avait pas revu par ici en live depuis pas mal d'années… Son nouvel album "Grand Lièvre" est plutôt tranquille, mélancolique, avec toujours cet indéfectible attachement à la terre ("Vendre les prés"…). Et sur scène, l'homme reste imprévisible…

Dub Trio, encerclé
Collisions expérimentales 
Jeudi 13 au Clacson et dans le cadre de Riddim Collision, du plutôt expérimental avec les new yorkais de Dub Trio : du dub, mais sûrement pas que ! Ils peuvent aussi bien vous entraîner dans des envolées progressives ou métalleuses… Et "Ni" en ouverture (émanation de Diatriba plus JMPZ), davantage proche d'une certaine forme de jazz… 
Restons avec Riddim qui le lendemain vendredi s'éclatera sur 7 lieux différents pour sa soirée Bar-Bars : Capucins, Kraspek, Trokson, Tostaky (que de K…), Valseuses, Hot Club et Buffet Froid ! Et le lendemain samedi, grande nuit finale du RC au Transbordeur, dans des tonalités hip hop / électro /dubstep, et avec Saul Williams, Kaly Live Dub, Ed Chamberlain, et on en passe… 

Connan Mockasin
(assez ressemblant !)
Forever pour toujours 
Petit retour au vendredi 14 avec encore d'autres possibilités ! Au Sonic, ce néo-zélandais peu ordinaire : Connan Mockasin, à moins que ce ne soit le nom de son groupe, dont l'album "Forever Dolphin Love" en a subjugué plus d'un avec sa pop éthérée, notamment chez les Inrocks : "un grand disque pop qui va chiper ses rêves ouatés, recoins étranges et psychédélisme tropical dans les rêves d'un garçon tordu à l'imagination apparemment fertile"…
Et côté Epicerie, le retour des 29 (ou 27 à présent ?) de I'm from Barcelona, ce qui n'est même pas vrai attendu qu'ils sont suédois. Leur opus de 2011 (leur 3e) s'intitule "Forever Today"…

Just Rock ??? 
Un festival se termine donc et un autre démarre en ce samedi 15-10 : c'est Just Rock ? qui commence cette année par son parcours folk. Six lieux pour six concerts gratuits et étagés dans le temps. Ainsi, vous pourrez commencer dès 13h30 avec Zak Laughed à la Mairie du 1er et continuer tout l'après-midi jusqu'à Ronan Siri à 19h30 à l'Hôtel de Ville ! (NB : il n'y a pas que des mairies, voyez leur site). Le lendemain dimanche 16, on enchaîne avec au Kao le concert de Fredricka Stahl, cette blonde suédoise (exilée en France) à la voix charmeuse et entre pop et jazz. Elle sera précédée par Slow Joe & the Ginger Accident : le swinguant papy indien et son groupe révélateur français  viennent de sortir un 1er album nommé "Sunny side up"… 

Stevie D.

PS : Décidément, les groupes locaux passent souvent en post-scriptum (n'en tirez pas trop de conclusions, d'ailleurs, ça peut être vu comme une mise en valeur !). On rajoute un concert donc pour le vendredi 14 (et un de plus !!), celui-ci gratos puisqu'au Ninkasi Kafé, et assez rock'n'roll semble-t-il avec Dirty Feet, Lipstick Royale (dont la chanteuse est Marie, également de Brice et sa Pute) et le DJ Snoo.P
On rappelle que pour avoir toutes les dates, et des liens, il faut ouvrir notre PAGE CONCERT


lundi 3 octobre 2011

Guignol's Rock 2061 du 3-10-2011


Le nouvel opus de DIV
Big Sexy Noises 
Retour de Death in Vegas au Transbordeur en ce lundi 3 octobre, et alors qu'un nouvel album "Trans-Love Energies" vient de sortir (le précédent, Satan's Circus, datait quand même de 2004…). Richard Fearless est désormais seul maître à bord, mais combien seront-ils sur scène ? Jadis au Transbo on les avait vus à 7 (en 2002) ou même 9 (en 2000). Réponse : on me dit qu'ils étaient 5 à Marseille à Marsatac… 
Et en même temps, au Sonic, se produira Lydia Lunch et son Big Sexy Noise (certains pourraient avoir du mal à choisir, donc…). Lydia Lunch, increvable (qu'elle me pardonne) légende underground, bien revenue au rock ces dernières années (ce qui n'exclut évidemment pas les déclamations politiques ou poétiques) avec ces musiciens de Gallon Drunk rebaptisés BSN (James Johnston à la guitare). On avait pu en juger lors de l'édition 2009 de Nuits Sonores. Et le nouvel album de ce Big Sexy Noise vient juste de sortir également, nommé "Trust the Witch"… C'est qui la sorcière, demandez-vous ? 

La Colonie de Vacances (c'est le visuel…) regroupe
Electric Electric, Marvin, Pneu et Papier Tigre.
Riddim 13 et Colonie de vacances 
Début de Riddim Collision ce mercredi 5-10 (et pour une dizaine de jours). 13e édition pour le festival de Jarring Effects qui garde la formule que lui avaient imposée les circonstances de l'an passé, à savoir l'éclatement dans divers lieux de concerts lyonnais… Transbo mercredi avec entre autres RZatZ, "l'ingénieuse du son" de Jarring et ses copains (c'est une soirée de soutien au Japon, organisée avec "Sortir du Nucléaire"). Epicerie Moderne jeudi avec Picore… et aussi cette "Colonie de Vacances" qui intrigue avec sa réunion de 4 groupes qui devraient jouer ensemble dans les 4 coins d'une Epicerie chamboulée ! Après cette soirée plutôt noise/math rock, on passe au Marché Gare samedi pour une carte blanche au label Ad Noiseam. Et dimanche 9-10, ça sera "Guinguette" sur les pentes de la X-Rousse, au 13 de la rue Leynaud, dans les locaux de Jarring Effects… La suite dans notre prochaine édition ! 

Zikémo (et bruisanmo, sont dans un bateau) 
Quelques lignes au rayon chanson : Lavilliers à la Bourse, c'est ce 5-10… Les 6 et 7, un festival "Zikémo" au CCO de Villeurbanne avec en têtes d'affiches, Karpatt le jeudi et Paris Combo le vendredi… 
Dans un autre genre, il faut signaler le Gaffer Fest, qui se déroulera sur trois soirées au Périscope. Tendances jazz / expérimental / noise / électro-bidouille, …. Avec des noms comme Sister Iodine, Hallux Valgus, The Thing, etc. Les amateurs apprécieront…

Nina sur canapé
Mother Blues 
Et on revient à des choses qu'on connaît mieux ici, et plus "terrestres" peut-être : le blues n'est-il pas la glaise qui façonne plus ou moins la plupart des musiques d'aujourd'hui (même à leur insu parfois) ?. Du blues donc… dans le Rhino Jazz (encore un festival, celui-ci du 5 au 22-10). Avec John Lee Hooker… Junior, à découvrir ce samedi 8-10 à la "maison du projet" de St-Chamond. Le fils doit forcément être plus moderne que son père légendaire (et illettré, on se souvient l'avoir vu signer d'une croix dans les coulisses de la salle Rameau, il y a bien longtemps…). Avec également Chaney Sims et Bill Sims Jr, des new yorkais… Blues-rock aussi ce même soir (8-10) à Salaise-sur-Sanne (dans le 38, une commune spécialisée dans le genre depuis fort longtemps !). Avec les Ten Years After, et on sait combien "ils tiennent toujours la route", même après tout ce temps (43 years later). Et une talentueuse jeune française à découvrir : Nina Attal, chanteuse et guitariste, révélation de Blues-sur-Seine 2009, pleine de charisme et de fraîcheur… 

Stevie D.

PS : Mince, on avait oublié d'annoncer Deuce, en concert avec Laisy Daisy au Lakamal ce vendredi 7-10 (déjà…). Et en plus c'est (c'était ?!) un pote : Christophe Simplex, qui a fondé DEUCE [prononcer diousse, référence à Kiss davantage qu'à Rory Gallagher] en 2000. Avec le guitariste Michel Kluijtmans, ils restent les deux seuls de cette première version du groupe. Après un EP en 2006 (Extended Plaies…), Deuce a sorti l'album [S]Ex Machina en 2010, puis fêté ses dix ans, déjà au Nakamal. Deuce, ce sont des textes originaux et assez recherchés, en français, sur un rock/pop nerveux et punchy.
Laisy Daisy, c'est un trio, lyonnais également, au rock tendu, un peu manière Placebo parfois, avec une guitare particulièrement mordante… Eux aussi ont apparemment sorti d'abord un EP (en 2007 ?) nommé "Fashion Queen". Et une chouette vidéo réalisée à la Demeure du Chaos aussi, sur leur très efficace "Try hard"…